Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

On vous revoit chez nous

par Staff Writer / Montréal Canadiens
KANATA – Les Canadiens auraient aimé éliminer les Sénateurs mercredi, mais ils les attendront de pied ferme au Centre Bell vendredi.


L’occasion était belle pour la troupe de Michel Therrien mercredi soir. Elle avait remporté trois matchs consécutifs face à Ottawa, elle n’était qu’à un gain d’accéder au deuxième tour et elle avait sa destinée entre les mains.

Comme ce fut le cas depuis le début de cette série, ce fut une guerre de tranchée et la moindre petite erreur pouvait faire la différence. Alors que les deux équipes étaient nez-à-nez depuis le début de la rencontre et qu’on se dirigeait tranquillement vers une troisième partie qui nécessiterait la prolongation, les Sénateurs ont finalement réussi à déjouer Carey Price avec moins de 10 minutes à écouler en troisième période et malgré quelques tentatives en fin de rencontre, le Tricolore a été incapable de percer la muraille de Craig Anderson et s’est finalement incliné 1 à 0. Puisque les quatre premières rencontres ont été enlevantes, les deux équipes remettront cela de nouveau se retrouveront vendredi au Centre Bell à l’occasion du match 5.

« C’est encore un match d’un but qui s’est terminé en leur faveur cette fois. Ce n’était pas très différent des autres. Ils ont une très bonne équipe et vous ne pouvez pas toujours gagner contre une équipe comme celle-là. Nous n’étions pas à notre meilleur en troisième lorsque nous avions une chance de les éliminer. Ils ont joué un fort match tout comme leur gardien. Vous devez lui donner du crédit aussi », mentionne Max Pacioretty, qui a décoché cinq tirs en direction d’Anderson mercredi. « Ils étaient acculés au pied du mur et ils ont joué de l’excellent hockey. Il n’y pas d’excuse pour avoir levé le pied, mais ils méritaient la victoire. C’est frustrant, mais nous retournons maintenant à la maison et nous tenterons de les finir chez nous. »

Contrairement aux trois premières rencontres, le bleu-blanc-rouge semblait incapable d’obtenir de bonnes occasions de marquer. Les ouvertures étaient rares et lors de leurs trois attaques massives, le gardien des Sénateurs a fermé la porte à chacune des occasions où il a été mis à l’épreuve. Alors qu’une défaite est toujours difficile à avaler, les joueurs montréalais savent qu’ils n’ont qu’eux à blâmer sur cette opportunité manquée et qu’ils auraient pu en faire davantage au cours de la rencontre.

« Je ne crois pas que c’était notre meilleur match offensivement. Nous ne réussissions pas à pousser la rondelle profondément et nous étions incapables de mettre notre échec-avant en marche. Un des facteurs qui pourrait l’expliquer vient du fait que nos premières passes n’étaient pas aussi vives », atteste Tom Gilbert, qui était sur la glace lors du but de Mike Hoffman en fin de rencontre. « Ils étaient patients, mais ils n’étaient pas différents de ce que nous avions vu lors des trois premiers matchs. Je crois que nous étions prêts pour ce soir. Nous devons maintenant nous regrouper et rebondir lors du cinquième match. »

En vrac: Pacioretty
Malgré le goût amer qu’a pu laisser ce revers, tous et chacun dans le vestiaire du Tricolore sont conscients que tout n’est pas perdu pour eux. Au contraire, ils retrouveront leur domicile, devant leurs partisans qui seront assurément survoltés et ils seront soulevés par l’énergie incomparable du Centre Bell. Ils savent qu’ils avaient l’opportunité de passer à la prochaine étape de leur ascension vers la coupe Stanley, mais ils pourront maintenant le faire dans un contexte qui leur sera favorable. De plus, les fantômes pourront peut-être venir contribuer à la fiche des Canadiens qui sont invaincus en 28 parties dans leur histoire lorsqu’ils mènent une série 3 à 1.

« On est toujours déçus quand on perd un match. Il ne faut pas oublier aussi qu’on voulait remporter au moins un match à Ottawa. Mais quand tu remportes le premier, tu commences à penser que tu pourrais aussi remporter le deuxième », conclut l’entraîneur-chef Michel Therrien. « Il faut regarder le portrait dans l’ensemble. On a réussi à remporter un match dans un endroit où ce n’est pas facile jouer. Maintenant on retourne à la maison avec l’énergie de la foule. On a hâte au prochain match. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire
Faits saillants
Résumé du match
Le jeu des chiffres - Match #4 - 22 avril 2015

En voir plus