Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

L'homme des grandes occasions

par Staff Writer / Montréal Canadiens
O'Byrne fait sa place chez les Bulldogs


Ryan O'Byrne partage le premier rang chez les Bulldogs avec deux buts vainqueurs lors des présentes séries.

MONTRÉAL -- Difficile de passer inaperçu lorsqu'on mesure 6 pieds 5 pouces et pèse 228 livres, n'est-ce pas? Toutefois, le défenseur des Bulldogs de Hamilton Ryan O'Byrne attire les regards pour d'autres raisons depuis le début des séries éliminatoires de la Ligue américaine.

Lundi au Copps Coliseum lors du match numéro 3 de la finale de la coupe Calder, O'Byrne a inscrit son deuxième filet vainqueur des présentes séries et ainsi donner une avance de 2-1 dans la série 4 de 7 opposant les Bulldogs aux Bears de Hershey. Le défenseur format géant avait également enfilé le filet victorieux qui avait expédié les Americans de Rochester en vacances en première ronde.

Pourtant, en 80 matchs en saison régulière, O'Byrne n'était pas parvenu à toucher le fond du filet, récoltant douze mentions d'aide.

« La saison a été ponctuée de hauts et de bas », a avoué O'Byrne. « Ce n'était pas tant du point de vue physique que mental. Je n'étais vraiment pas habitué à disputer trois rencontres en autant de soirs comme nous devons le faire dans la Ligue américaine. Toutefois, je crois m'en être bien sorti à ma première saison et m'être constamment amélioré.»

Et sa progression s'est poursuivi dans les éliminatoires où il a jusqu'ici récolté sept points en 20 rencontres en plus de présenter le troisième meilleur différentiel plus/moins dans LAH en séries à +/-9.

«L'adaptation au niveau professionnel s'est fait sans heurts. Je crois qu'il a vu plus d'action cette saison qu'au cours des trois dernières années », a lancé, tout sourire, le vétéran défenseur des Bulldogs Dan Jancevski.

Jancevski a vu plus que juste puisque O'Byrne a disputé son 100e match cette saison lundi, lui qui en avait disputé qu'un total de 92 avec Cornell de 2003 à 2006.

« Il a un brillant avenir devant lui, c'est certain », a ajouté Jancevski. « Cela ne devrait pas tarder avant qu'il fasse le saut dans la LNH. Son gabarit est plutôt imposant et il s'est beaucoup amélioré à savoir comment s'en servir. Il a travaillé très fort pour améliorer son jeu en défensive. »

Une première année chez les pros fort bien remplie pour le 4e choix des Canadiens en 2003. Mais, ce n'est surtout pas O'Byrne qui va s'en plaindre.

« Ce que nous vivons jusqu'ici est très excitant », a expliqué O'Byrne. « Et que dire de l'ambiance?»

Encore deux autres victoires et le défenseur format géant pourrait alors en avoir très long à dire sur le sujet.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

En voir plus