Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Les partisans toujours au rendez-vous

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTREAL --- Invitez-les, ils viendront. Le Tricolore a de nouveau fait salle comble lors du rendez-vous annuel « La pratique des Canadiens » alors que le Centre Bell ouvrait ses portes à ses partisans pour un entraînement de l’équipe.


« C’était assez fou, mais c’était très plaisant », a indiqué Carey Price, qui en était à sa première expérience. « C’est quelque chose de vraiment différent. Il n’y a pas de pression, tout le monde est présent pour avoir du plaisir. »

Avant que les joueurs des Canadiens prennent d’assaut la glace, deux équipes participant au programme RAP ont eu la chance de recevoir les conseils de Tom Kostopoulos et Matt D’Agostini qui, en à juger par la réaction de la foule, est rapidement devenu un favori des partisans une semaine seulement après son rappel de Hamilton.

Puis, l’heure que tous les partisans attendaient tous est arrivée. Divisés en deux formations (les Rouges et les Blancs), les Canadiens ont montré leur savoir-faire en s’exerçant sur des cibles, en fusillade de même que lors d’une compétition de quatre contre quatre. Guillaume Latendresse a eu le meilleur lors du concours de précision en touchant les quatre cibles en seulement sept lancers.

Trois joueurs avec trois chances chacun ont participé à la fusillade. Andrei Kostitsyn et Alex Kovalev ont ravi les partisans avec des manœuvres pas piqués des vers alors que Kostitsyn a notamment obtenu une note parfaite de 10 des juges Patrice Brisebois et Christopher Higgins.

Enfin, le clou de la journée : le quatre contre quatre. Les deux équipes se sont échangé des buts à répétition lors des périodes de jeu abrégées. Ultimement, les Blancs, avec Saku Koivu et Kovalev en tête et Jaroslav Halak dans les buts, ont remporté les grands honneurs.

Reconnus pour leurs bouffonneries lors des célébrations d’après-match, Price et Josh Gorges sont revenus à la charge dimanche matin. Dans les derniers moments du match, le gardien et le défenseur ont échangé leur position.

« Carey a alloué quelques buts faibles », a lancé Gorges. « Les gars sur le banc ont décidé qu’il était temps de le sortir du match. J’étais la seule alternative. »

Malgré son inexpérience dans les buts, Gorges est néanmoins parvenu à sortir la mitaine contre Koivu, de loin son plus bel arrêt.

« Josh m’a dit que je ne faisais pas assez bien le travail alors il m’a dit qu’il allait tenté sa chance », a expliqué Price. « Il a été horrible. »

Appréciant son temps loin de son demi-cercle, Price était partout sur la glace, tentant même sa chance auprès de Georges Laraque.

« Je lui ai demandé s’il voulait laisser tomber les gants, mais il a dit non », a admis Price. « C’est probablement une bonne chose. »


Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
En voir plus