Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Les Bruins réduisent l'écart

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL (PC) - Les Bruins ont enfin joué comme les Bruins. Ceux qu'on a vus en saison régulière, s'entend.


Sauf que ç'a failli ne pas être suffisant.

Andrei Kostitsyn et Tomas Plekanec ont donné la trouille aux Bruins en marquant après avoir vu les visiteurs prendre une avance de 3-0, lundi au Centre Bell, ce qui a donné une fin de match palpitante. Mais les joueurs du Canadien sont quand même tombés à court et ont dû s'incliner au compte de 4-2.

Faits saillants Canadiens-Bruins
Les Bruins ont donc réduit à 2-1 l'avance du Canadien dans cette série au meilleur des sept matchs, l'emportant pour la première fois en quatre sorties à Montréal cette saison. Les deux équipes se retrouveront jeudi au Centre Bell.

La formation de Claude Julien a par ailleurs stoppé à six sa séquence de défaites en séries, qui remonte au printemps dernier, alors qu'elle s'était effondrée après avoir pris une avance de 3-0 devant les Flyers de Philadelphie.

Kostitsyn et Plekanec en étaient tous deux à leur premier but des séries. Michael Cammalleri a amassé deux aides.

David Krejci, Nathan Horton, Rich Peverley et Chris Kelly, ce dernier dans un filet désert en fin de match, ont tous enfilé leur premier but des séries chez les Bruins. De retour au jeu après avoir raté le match de samedi, Zdeno Chara a amassé une aide.

Les Bruins ont marqué les deux premiers buts du match peu après la fin d'avantages numériques du Canadien. Le jeu de puissance montréalais a été blanchi en cinq occasions.

Outre son dégagement complètement raté qui a donné lieu au but de Peverley, le troisième des Bruins, Carey Price a brillé à plusieurs occasions. Il a affronté 24 tirs.

Tim Thomas a été faible sur les deux buts du Tricolore, mais s'est imposé quand il le fallait. Il a affronté 36 lancers, dont 15 en troisième période.

Un autre mauvais départ

Le match a encore une fois très mal commencé pour les Bruins, qui ont écopé à 1:08 d'une punition... pour avoir eu trop d'hommes sur la patinoire.

Sauf que le CH n'a pas été en mesure de profiter du jeu de puissance et les Bruins ont marqué quelques secondes après être revenus à armes égales, à 3:11. Dennis Seidenberg a fait avorter une sortie de zone tentée par Roman Hamrlik, puis Patrice Bergeron a saisi la rondelle et l'a relayée à Krejci de l'autre côté, Jaroslav Spacek servant de seul rempart.

Horton a doublé l'avance des visiteurs à 14:38, là aussi peu après la fin d'un jeu de puissance du Tricolore. Chara a dirigé un tir de la ligne bleue dans le but de faire ricocher le disque sur la bande derrière le but de Price. Horton était là et il a profité du fait que le gardien était hors position pour faire dévier la rondelle sur lui, jusque dans le but.

En deuxième, ç'a été au tour du Canadien d'être victime d'une crampe au cerveau en début de période, quand Price a eu la mauvaise idée de tenter un dégagement, depuis l'arrière de son filet, du côté où se trouvaient trois joueurs des Bruins. Mark Recchi a intercepté et Peverley a marqué dans le filet déserté à 2:02.

Price s'est repris en frustrant Milan Lucic lors d'une échappée, séquence qui s'est terminée par le but de Kostitsyn à 7:03. L'attaquant bélarusse a servi une tasse de café à Chara avant de surprendre Thomas entre les jambières.

Le CH a alors retrouvé sa vigueur, mais n'a pas profité d'un avantage numérique en fin de deuxième.

Plekanec a toutefois réduit l'écart à 3-2 à 4:08 de la troisième quand il a tiré d'un angle restreint en se retournant vivement. Le disque est passé au travers de Chara avant d'aboutir derrière Thomas.

Le CH a outrageusement dominé les cinq dernières minutes de jeu. Kostitsyn et Scott Gomez ont notamment eu Thomas à leur merci, sans parvenir à y mettre la touche finale. Même quand Price a été remplacé par un sixième patineur dans la dernière minute de jeu.

Kelly en alors profité pour s'échapper et marquer avec 25,6 secondes à jouer.

Le match a encore une fois très mal commencé pour les Bruins, qui ont écopé à 1:08 d'une punition... pour avoir eu trop d'hommes sur la patinoire.

Sauf que le CH n'a pas été en mesure de profiter du jeu de puissance et les Bruins ont marqué quelques secondes après être revenus à armes égales, à 3:11. Dennis Seidenberg a fait avorter une sortie de zone tentée par Roman Hamrlik, puis Patrice Bergeron a saisi la rondelle et l'a relayée à Krejci de l'autre côté, Jaroslav Spacek servant de seul rempart.

Horton a doublé l'avance des visiteurs à 14:38, là aussi peu après la fin d'un jeu de puissance du Tricolore. Chara a dirigé un tir de la ligne bleue dans le but de faire ricocher le disque sur la bande derrière le but de Price. Horton était là et il a profité du fait que le gardien était hors position pour faire dévier la rondelle sur lui, jusque dans le but.

En deuxième, ç'a été au tour du Canadien d'être victime d'une crampe au cerveau en début de période, quand Price a eu la mauvaise idée de tenter un dégagement, depuis l'arrière de son filet, du côté où se trouvaient trois joueurs des Bruins. Mark Recchi a intercepté et Peverley a marqué dans le filet déserté à 2:02.

Price s'est repris en frustrant Milan Lucic lors d'une échappée, séquence qui s'est terminée par le but de Kostitsyn à 7:03. L'attaquant bélarusse a servi une tasse de café à Chara avant de surprendre Thomas entre les jambières.

Le CH a alors retrouvé sa vigueur, mais n'a pas profité d'un avantage numérique en fin de deuxième.

Plekanec a toutefois réduit l'écart à 3-2 à 4:08 de la troisième quand il a tiré d'un angle restreint en se retournant vivement. Le disque est passé au travers de Chara avant d'aboutir derrière Thomas.

Le CH a outrageusement dominé les cinq dernières minutes de jeu. Kostitsyn et Scott Gomez ont notamment eu Thomas à leur merci, sans parvenir à y mettre la touche finale. Même quand Price a été remplacé par un sixième patineur dans la dernière minute de jeu.

Kelly en alors profité pour s'échapper et marquer avec 25,6 secondes à jouer.


À VOIR ÉGALEMENT:
Sommaire
Le jeu des chiffres - 18 avril 2011
Faits saillants
Bienvenue chez vous
Cinq choses à savoir : Match #3 
En voir plus