Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Les Blue Shirts ont vu blanc

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL – Il semble que soir après soir, Carey Price trouve une nouvelle façon d’écrire une page d’histoire avec le Tricolore.



Tout le monde du côté des Canadiens savait ce qui était à l’enjeu jeudi soir. La possibilité de faire ce qu’aucune autre équipe dans les 106 années d’existence du club n’avait réussi par le passé. Michel Therrien et ses troupiers ont mentionné au cours des derniers jours qu’ils préféraient plutôt penser au défi que représentaient les Rangers. Mission accomplie dans les deux cas, mais comme ce fut souvent le cas depuis quelques années, Carey Price a eu son mot à dire dans cette victoire historique.

Si au bout du compte la marque finale fut de 3 à 0 et que Montréal a mis la main sur un cinquième gain d’affilé en ouverture de saison, le duel que s’est livré Price et Henrik Lundqvist a été tout aussi époustouflant. S’échangeant arrêt spectaculaire après arrêt spectaculaire, c’est finalement le cerbère montréalais qui a eu le dernier mot et qui a quitté le Centre Bell avec un premier jeu blanc en poche cette saison.

« Lorsque vous affrontez une très bonne équipe, vous savez que vous devrez disputer votre meilleur hockey pour l’emporter. Encore une fois, les Rangers ont très bien joué. Nous avons beaucoup de respect pour cette équipe et leurs habiletés et ils pensent probablement de la même façon pour nous. Dans le futur je suis certain qu’il y aura beaucoup d’autres excellents matchs de hockey entre nos deux équipes », a admis Price, qui suite au à son septième blanchissage en carrière aux dépens des Rangers, a pris possession du quatrième rang dans l’histoire du Tricolore à ce chapitre avec 35. « [Lundqvist] était incroyable ce soir. Il a offert tout un spectacle, c’était une véritable clinique de gardien. J’ai vraiment aimé le regarder de loin. »

Alors que Price faisait ce qu’il savait faire le mieux à une extrémité de la glace – notamment lors d’un double infériorité numérique où il a frustré les Rangers à maintes reprises – ses coéquipiers ont tenté durant toute la partie de lui donner un peu plus de marge de manœuvre suite au premier but de la rencontre inscrit par Tomas Fleischmann, à mi-chemin dans la rencontre. Même si ce fameux but d’assurance n’est survenu qu’avec deux minutes à écouler en temps réglementaire par l’entremise de Dale Weise, le Tricolore n’a jamais cessé d’essayer d’aider son gardien.

Ayant souvent laissé à Price le soin de protéger des avances d’un but l’an dernier, le fait qu’ils ont forcé Lundqvist à constamment se surpasser durant toute la partie n’est pas passé inaperçu aux yeux du quadruple vainqueur de la dernière cérémonie des prix de la LNH.
Price frustre Nash

« Je crois que c’est vraiment important que nous apprenions de ce que nous avions vécu l’an dernier », indique Price qui en effectuant 25 arrêts sur les 25 tirs dirigés vers lui, a abaissé sa moyenne de buts alloués à 1,25 et son pourcentage d’efficacité à 0,957 en quatre sorties. « Je trouve que ce soir nous avons fait de l’excellent boulot pour maintenir de la pression en zone offensive et de tenter de marquer le prochain but plutôt que de s’asseoir sur notre avance. C’est quelque chose que nous devrons continuer de faire pour le reste de la saison. »

Plusieurs ont souligné qu’un meilleur apport de l’offensive était nécessaire cette saison si les Canadiens espéraient se rendre encore plus loin. Au terme des cinq premiers matchs du calendrier régulier, Montréal occupe le deuxième rang au chapitre des buts marqués avec 16, un de moins que les meneurs de la LNH. Cinq matchs ne font pas une saison, mais le fait que Montréal ait réussi à faire mouche plus régulièrement jusqu’à présent ne nuira certainement pas à la confiance des joueurs. Petit à petit, ce sera les autres aspects du jeu qui en bénéficieront et qui sait jusqu’où cela les mènera.

« Je crois que ça commence à refléter sur notre équipe. Nous avons un groupe de gars assez confiant ici qui a très confiance en ses capacités », conclut Price. « Nous devons nous concentrer à utiliser le même processus et réaliser qu’est-ce qui nous a fait avoir du succès et continuer à le faire. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Faits saillants Canadiens - Rangers
Rapides et dangereux
Un investissement de près de 100 M $ au Centre Bell
Inauguration de la Place des Canadiens dans la Cour Rio Tinto
Un départ. Une victoire.

En voir plus