Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Le bonheur des uns...

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Toute médaille a son revers. La congestion à la clinique des Canadiens est sur le point de s’estomper, signifiant que la galerie de presse ne sera pas remplie que d’éclopés.


Toujours en attente du feu vert des médecins, Francis Bouillon, tout comme Christopher Higgins, se sent fin prêt pour revenir au jeu après avoir s’être entraîné en compagnie de ses coéquipiers au cours des deux derniers jours.

« Je me sens bien », a indiqué Bouillon qui est tenu à l’écart du jeu depuis le début du calendrier régulier en raison d’une blessure au genou. « Je me sentais très à l’aise lors des exercices à un contre un et deux contre deux. Il faut maintenant que je discute avec les médecins et les entraîneurs pour déterminer la date de mon retour au jeu. »

Évidemment, l’éventuel retour de Bouillon dans l’alignement signifie que l’un de ses coéquipiers à la ligne bleue écopera.

« C’est l’un des effets pervers d’avoir autant de profondeur au sein de notre équipe », a expliqué Bouillon. « Le bonheur des uns fait le malheur des autres. Mais, c’est quelque chose hors de mon contrôle. Je suis ici pour jouer au hockey et la seule chose que je contrôle est que je dois être prêt et en santé lorsqu’on me fera signe. »

Retranché de l’alignement lors du match d’ouverture, Steve Bégin se faisait tout aussi philosophe que son voisin d’en face dans le vestiaire des Canadiens.

« Ce sont des décisions très difficiles à prendre pour l’entraîneur », a admis Bégin. « C’est aussi une pilule difficile à avaler pour un joueur. Mais il faut garder la tête haute et continuer à travailler très fort pour revenir dans l’alignement. Je ne suis pas le seul dans ce bateau, car des joueurs blessés frappent à la porte et reviendront au jeu sous peu. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com





En voir plus