Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

L'art de rebondir

par Staff Writer / Montréal Canadiens
PHILADELPHIE –  Après avoir encaissé leur pire revers des séries, comment les Canadiens vont-ils réagir.


Après une bonne réunion et avoir obtenu consensus sur les ajustements à apporter en vue du deuxième match de la série suite au revers de 6 à 0 aux mains des Flyers dimanche soir, le Tricolore peut se réconforter sachant qu’il compte dans son vestiaire un joueur qui pourrait donner un séminaire sur l’art de rebondir.

« Ce n’était pas l’une de ses meilleures performances et Jaro va le reconnaître », a indiqué l’entraîneur-chef des Canadiens Jacques Martin, à propos de son gardien. « La performance en général de l’équipe n’était pas à la hauteur et nous avons le résultat pour le démontrer. Ses coéquipiers en confiance en lui tout comme j’ai confiance en lui qu’il va rebondir. »

Il est peut-être le sujet de discussion principal des séries 2010, mais Jaroslav Halak ne s’est pas rendu où il est aujourd’hui sans avoir dû se sortir d’eaux troubles en quelques occasions. Et Halak ne se laissera pas impressionner par tout le trafic orange et noir qu’il a eu devant lui lors du premier match.

« Nous avons fait face à cette situation en première ronde de même qu’en deuxième ronde également », a indiqué Halak qui a alloué quatre buts sur 14 tirs aux Flyers lors du match numéro 1 avant de céder sa place à Carey Price. « Les Flyers essaient de mettre beaucoup de joueurs et de gros joueurs devant moi, et la même chose est arrivée à Washington et Pittsburgh. Mais, nous sommes en séries et ils veulent gagner autant que nous. Nous devons faire un meilleur travail de dégager le devant du filet et nous allons être okay. »

Demandez à n’importe lequel gardien et ils vous diront qu’il n’a rien de pire que de se faire retirer d’un match. Un autre gardien se prépare pendant que vous effectuez le long trajet vers votre banc. Si vous pensez que cela sonne déjà horrible, imaginez le faire sur la route, et à Philadelphie en plus. Si plusieurs gardiens avaient besoin d’une petite séance sur un sofa pour récupérer, Halak est un autre animal.

Retiré du match numéro 3 contre les Capitals, Halak a rapidement retrouvé tous ses moyens pour conduire le Tricolore vers une victoire historique en effaçant un déficit de 1-3  Lorsque ça s’est produit contre les Penguins, il est revenu, a fait sa petite affaire et a permis aux Canadiens d’éliminer les Penguins.

« Il faut prendre chaque partie séparément », a indiqué Halak. « Nous devons oublier celle de dimanche et nous assurer que nous allons être prêts pour le prochain match. »

Les chiffres sont là pour le prouver qu’il le sera. Lorsqu’il a accordé quatre buts ou plus en 2009-2010, incluant les séries, le gardien slovaque de 25 ans a répondu le match suivant avec brio, présentant une fiche de 11 victoires et trois revers et tous les signes indiquent que Jaro voudra l’améliorer.


Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com.

Voir aussi:
Le Tricolore concède la première manche 
Cinq choses à savoir : Match 2
En territoire connu 
Jeu des chiffres - 16 mai 2010 
En voir plus