Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

La saison en revue – Josh Gorges

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Si plus un défenseur a de responsabilités plus il est heureux, on s’explique bien maintenant pourquoi Josh Gorges a affiché un aussi large sourire durant toute la campagne 2009-2010.


Jouant en moyenne 21 minutes par rencontre, Gorges s’est révélé comme étant la pierre d’assise de la défensive du Tricolore, écopant de responsabilités accrues en raison de la déchirure ligamentaire de Andrei Markov en tout début de saison.

Cette augmentation de responsabilité a poussé le défenseur de 25 ans à sortir de sa coquille et de sa zone de confort pour prendre une place de leader chez les joueurs des Canadiens.

«Avec les changements qu’on a connus cette année, il y avait beaucoup de nouveaux visages, beaucoup d’incertitudes. Pas que je sois le plus vieux gars ou le plus mature, mais j’ai été au sein de cette équipe aussi longtemps que n’importe qui » a expliqué Gorges. «Je crois qu’à mesure que la saison avançait, je me suis rendu compte que c’était correct pour moi de me lever dans la chambre et de prendre la parole.»

Cette confiance, il la doit aussi à son compagnon à la ligne bleue, le défenseur format géant, Hal Gill.

«Avoir un gars comme Hal Gill à mes côtés m’a apporté une certaine confiance en terme de leadership, en sachant qu’un gars comme lui sera derrière moi, prêt à me supporter. Clairement, quand on connaît un peu mieux nos coéquipiers, on se sent un peu plus confortable de discuter des certaines situations avec eux. On est plus à l’aise de les forcer à se remettre en question et d’être remis en question soi-même», a laissé savoir le numéro 26.

Homme de fer actuel du Tricolore avec une séquence de 114 matchs d’affilée, Gorges n’a raté aucune rencontre cette saison, à l’instar de son coéquipier Tomas Plekanec. En véritable guerrier, Gorges est également revenu au jeu rapidement au lendemain d’un violent incident, alors qu’une rondelle en provenance du bâton de Mike Green s’est littéralement imprimée dans son casque, ouvrant le crâne de Gorges. Dès le lendemain, il se retrouvait sur la patinoire, prêt une fois de plus, à aider son équipe.

Et ce n’est certainement pas la seule fois cette saison où Josh Gorges a sacrifié son corps pour son équipe. Avec un total de 158 tirs bloqués, Gorges a mené les Canadiens à ce chapitre et a pris le 12e rang dans toute la LNH.

Avec tout ce désir de vaincre et de surmonter l’adversité, Gorges est un atout de taille pour la formation tricolore. Il aime Montréal et Montréal l’aime.

« C’est ici que je veux être », a renchéri Gorges. « C’est ici que je veux jouer. C’est ici que je veux gagner.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

Voir aussi
Votez pour la meilleure recrue des Canadiens en 2009-2010
Le patron est là 
La 101e saison revisitée 
L’année en revue – Marc-André Bergeron 
En voir plus