Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

La saison du Tricolore prend fin

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL (PC) - Après avoir surpassé les attentes des observateurs et des partisans de l'équipe en remportant le championnat de l'Association Est en saison régulière, le Canadien a vu sa saison prendre fin abruptement, samedi, au terme du cinquième match du deuxième tour des séries éliminatoires.


Le Tricolore s'est démené avec l'énergie du désespoir, avant de finalement rendre l'âme 6-4 devant les Flyers de Philadelphie, qui étaient prêts à lui livrer une dure bataille.

Le but de Scotty Upshall à 3:04 de la fin du dernier vingt a propulsé les Flyers, sixièmes au classement dans l'Est, en finale d'association. Mike Knuble a complété dans le filet abandonné, avec 50 secondes à écouler.

R.J. Umberger a été le principal fossoyeur du CH. L'Américain natif de Pittsburgh a continué d'imiter son idole Mario Lemieux, en obtenant ses huitième et neuvième buts de la série. Il a de plus ajouté une passe. Mike Richards et Scott Hartnell ont fourni les autres réussites des gagnants.

Tomas Plekanec, Alex Kovalev, Chris Higgins et Andrei Kostitsyn ont marqué ceux du Canadien.

  Informations reliées
La tête haute
Le jeu des chiffres - Match #5
Le match en images
Votez pour le jeu de la semaine
Discutez du résultat
La cravate multicolore de l'entraîneur Guy Carbonneau n'a donc pas porté chance à l'équipe.

L'autre grande vedette des Flyers dans la série, le gardien Martin Biron, a fait face à 37 lancers.

Le jeune Carey Price a été mis à l'épreuve 35 fois.

Diantre, une avance!

Le Canadien avait repris là où il avait laissé à Philadelphie, à la différence qu'il a pris les devants pour la première fois de la série. Et deux fois plutôt qu'une!

C'est d'abord arrivé à 4:29 au cours d'une attaque massive. Plekanec a redirigé le tir-passe du défenseur Patrice Brisebois. Auparavant, Price avait réalisé un superbe arrêt de la jambière gauche aux dépens de Richards, qui a pu filer seul. Mark Streit a cafouillé à la ligne bleue adverse.

Les visiteurs ont fait 1-1 à 10:20, grâce au superbe effort individuel de Umberger, qui a concrétisé son retour de façon habile.

Le CH a ensuite repris l'initiative 68 secondes d'action plus tard. L'ardeur de Maxim Lapierre derrière le filet a profité à Kovalev, qui a vu la rondelle bifurquer sur son patin droit.

Effondrement

La deuxième période s'était bien amorcée pour le Canadien, qui a augmenté son avance à deux buts. Higgins a trouvé une rare faille dans la muraille de Biron, à 8:15. A ce moment, on croyait que la lecture du testament chez le notaire serait au moins repoussée d'une journée.

Le but controversé de Richards, à 14:02, a été l'amorce d'un revirement de situation autant inattendu que soudain. Moins de trois minutes plus tard, les Flyers menaient 4-3.

Richards a été crédité d'un but pour le moins inusité. Il a touché le disque que Umberger a envoyé vers l'objectif de son gant, apparemment. On a fait appel à la reprise vidéo. On a validé le but parce qu'on a jugé que le geste de Richards n'était pas intentionnel.

Umberger a créé l'égalité à 15:44 en prenant de vitesse le défenseur Roman Hamrlik et Price, à la droite du but. Hartnell a procuré les devants aux siens pour la première fois de la soirée, à 17:00. Sa frappe en entrée de zone sur le flanc gauche a surpris Price, tout juste au haut de sa jambière gauche.

Dans le public, c'était la consternation.

À l'attaque

Le Tricolore a redonné espoir à ses partisans, à 2:13 du troisième tiers. Kostitsyn a décoché un tir des poignets qui a laissé Biron pantois. Les équipes se sont par la suite joyeusement lancées à l'attaque.

Price a frustré Daniel Brière, qui a pu s'échapper devant lui de la ligne bleue des Flyers. La feinte du Gatinois, de gauche à droite, était belle.

Le Canadien a par la suite déployé une attaque massive, qui n'a pas fonctionné. Un peu plus tard, Guillaume Latendresse a vu son lancer toucher le poteau à la gauche de Biron.
En voir plus