Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

La force de l’âge

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Trente-quatre ans, ce n’est pas nécessairement la fleur de l’âge lorsqu’il est question de hockey. Pour Mathieu Darche toutefois, le contraire est vrai.


En lui offrant son tout premier contrat à un seul volet en juin dernier, le directeur général des Canadiens ne se doutait certainement pas que l'attaquant allait lui en donner autant pour son argent.

Revoyez les buts de Darche
« Pour moi honnêtement, ça a été un honneur d’obtenir ce contrat-là avec les Canadiens. Je voulais juste montrer que ce que j’avais fait l’année d’avant, ce n’était pas un coup de chance», a expliqué l’ailier gauche, qui s'était habillé pour 29 matchs de saison régulière et 11 en séries en 2009-2010.

Et Darche a relevé le défi qu’il s’était fixé avec brio, surpassant sa marque personnelle et terminant la campagne avec une récolte de 26 points, soit 12 buts et 14 passes, le tout en seulement 59 rencontres.

«Peut-être que quand tu fais le salaire minimum, peu importe ce que tu fais, les gens croient que tu dépasses les attentes », a rigolé Darche qui participait à sa deuxième saison complète dans la LNH depuis 2000-2001.

En 2010-2011, il s’est retrouvé tantôt au sein des deux derniers trios, tantôt sur les deux premiers. Le vétéran s’est même vu confier certains rôles en avantage numérique, disputant en moyenne 1 :21 avec un homme en plus. Darche a d’ailleurs obtenu 26,9% de ses points sur l’attaque massive.

Faisant preuve de ténacité et de courage devant l’adversité au cours de toutes ces années, Mathieu Darche a été voté candidat des Canadiens pour l’obtention du trophée Bill-Masterton en 2010-2011, gage de sa détermination.

«Il n’y a pas d’âge pour continuer à s’améliorer. J’ai peut-être 34 ans, mais l’année prochaine, je veux m’améliorer, je veux faire encore mieux et c’est avec la même optique que j’avais abordé cette saison-ci », a mentionné Darche en parlant de son effort en 2010-2011.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
À l’avant-scène
Droit comme un chêne 
Hal l’inébranlable
Le couteau suisse 
Du premier coup 
En voir plus