Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

J'achète!

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BOSTON – À ce stade-ci de la saison, l’heure n’est pas au lèche-vitrine.


Pour gagner en séries, il n’y a pas 46 façons d’y parvenir. Il faut que tous les joueurs de l’équipe achètent le système de jeu de l’entraîneur-chef, que le tout soit spectaculaire ou non. Après avoir remporté un match typique des séries par la marque de 2 à 0 jeudi, les joueurs des Canadiens sont prêts à recommencer le même scénario, totalement dédiés au système.

« C’est principalement le même système de jeu que durant la saison régulière », a indiqué Travis Moen. « Nous avons peut-être modifié quelques choses ici et là, mais c’est définitivement une question que l’on achète ce système et l’appliquer. C’est ce que nous avons fait dans le match numéro 1. »

Et l’engagement est total.

« C’est définitivement une question de dévouement », a indiqué P.K. Subban qui devrait continuer à voir sa part d’action ce samedi. « Lors du dernier match, les 20 gars étaient tous dédiés à l’application du système de jeu, mettre la rondelle profondément en zone adverse, du premier au dernier joueur. Tu as besoin de cela à chaque match. Et nos meilleurs joueurs ont été nos meilleurs joueurs. Nous commençons à bien le saisir. Nous l’avons compris dans les séries l’an dernier que nous devions jouer bien défensivement. Nous avions d’excellentes performances dans les buts alors et nous en avons d’incroyables maintenant. Nous avons fait les choses de la bonne façon lors du premier match et nous devrons continuer de le faire. »

Le goût du champagne bu à même la coupe Stanley au printemps dernier encore sur ses lèvres, Brent Sopel peut certainement témoigner de l’importance que tous soient sur la même longueur d'onde.

« Lorsque les séries commencent, c’est une lutte à 16 équipes », a expliqué Sopel. « Les 82 matchs de la saison régulière ne sont qu’un échauffement pour les séries. Tu as besoin d’un engagement d’équipe, du premier au dernier.  Tout le monde doit être sur la même page : vouloir se sacrifier pour l’équipe et vouloir gagner. S’il y a un gars ou deux gars qui ne sont pas sur cette page, ça te fait mal. C’est ce dont chaque équipe a besoin et je crois que nous l’avons présentement. »

Et ce même dévouement, les Canadiens en n’ont pas l’exclusivité. Ils le verront également dans le vestiaire des Bruins. Même s’il a été hospitalisé pour déshydratation dans la nuit de vendredi à samedi, Zdeno Chara devrait être néanmoins de l’alignement de Claude Julien, ce qui serait loin d’étonner les joueurs du Tricolore.

« À ce stade-ci de la saison, nous avons déjà une saison complète de hockey, tout le monde a des blessures, est amoché », d'admettre Subban. « De le voir jouer au cours des dernières années, je sais qu’il va connaître l’une de ses meilleures performances ce soir. Je ne m’attends à rien de moins de lui. C’est un récipiendaire du trophée Norris, il a été louangé sur toutes les scènes. Je ne crois pas que cela va l’affecter. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com


À VOIR ÉGALEMENT:
Les échos de vestiaire
Face à face : Canadiens-Bruins
Cinq choses à savoir : Match #2
Fidèle au poste 
Price remonte sur les planches 

En voir plus