Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Hockey pour Haïti

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Après un mois à s’entraîner deux fois par jour à la maison à Toronto, P.K. Subban prend une petite pause, pour une bonne cause.


P.K. et Hockey pour Haïti
Le 12 janvier 2010, un séisme d’une magnitude de sept sur l’échelle de Richter a frappé à 10 miles à l'ouest de Port-au-Prince, en Haïti, détruisant la plupart des infrastructures de la capitale haïtienne. Lorsque Subban a reçu l’appel de l’ancien homme fort des Canadiens Georges Laraque pour se joindre au projet Hockey pour Haïti, en compagnie de Vision Mondiale et de l’Association des joueurs de la LNH, le défenseur a sauté sur l’occasion de faire la différence.

«Je suis assez vieux pour comprendre qu’il y a des gens moins fortunés que nous et quand j’ai l’occasion d’aller dans un endroit où je peux aider, je suis plus que partant », a expliqué le défenseur de 22 ans quelques heures avant de s’envoler pour Port-au-Prince. «Tout le monde y va de son petit conseil, mais je veux y aller avec l’esprit ouvert et apprécier l’expérience. C’est une expérience qu’on ne vit qu’une fois et que peu ont la chance de faire, surtout à mon âge. »

Durant cette visite de trois jours, Subban et Laraque visiteront les différents sites de projets de Vision Mondiale et rencontreront des gens de la place qui ont été particulièrement affectés par le tremblement de terre.

«On va être pas mal occupé là-bas », a décrit Laraque. «Nous allons visiter le Grace Children’s Hospital, qui est un projet sur lequel Vision Mondiale et l’Association des joueurs travaillent et nous allons visiter d’autres projets de Vision Mondiale également. Nous allons jouer au hockey avec les enfants, chanter et danser avec eux et juste essayer de leur donner courage et espoir de toutes les façons possibles.

«Je suis impliqué dans le projet depuis deux ans », a-t-il ajouté. «Avant le tremblement de terre, c’était seulement un hôpital pour enfants, mais nous travaillons à l’agrandir pour qu’il soit accessible à tous. »

En tant que vétéran et co-fondateur de Hockey pour Haïti, Laraque, qui est de descendance haïtienne, montrera les rudiments à Subban et il sait à quel point l’implication de la jeune étoile du Tricolore est importante dans le projet de cette année.

«P.K. est un bon ami à moi et je sais à quel point ça peut être une inspiration pour les gens là-bas de voir des gens de couleur connaître du succès », a expliqué Laraque qui a encore de la famille en Haïti. «Certains de ces jeunes ont vu des clips de lui sur Internet, alors ils le connaissent, mais il y a également une grosse population haïtienne à Montréal alors c’est spécial de voir une vedette des Canadiens à Port-au-Prince pour donner un coup de main. »

Déjà un favori de la foule après sa saison recrue à Montréal, Subban ne croit pas qu’il entendra son nom scandé dans la foule lorsqu’il atterrira lundi après-midi.

«Je ne sais pas si quelqu’un va me connaître là-bas, mais j’y vais juste pour aider de toutes les façons possibles », a offert Subban qui traîne avec lui un sac rempli de t-shirts et de casquettes aux couleurs des Canadiens, pour les enfants. «J’espère pouvoir conscientiser un peu plus les gens et amener de l’argent au projet. C’est une bonne cause et ce n’est pas à propos de moi qui m’en vais à Haïti, c’est plus à propos de ce qui se passe là-bas et de ce que Vision Mondiale et l’Association des joueurs sont capables d’y faire. »

Shauna Denis écrit pour canadiens.com. Traduit par Vincent Cauchy.


VOIR AUSSI
Commentaires de P.K. Subban
Commentaires de Georges Laraque
Entente d'une saison avec Brock Trotter
Le gros gibier 
De l’action à Montréal
Erik Cole à Montréal pour 4 ans
Qui est Peter Budaj?
Contrat de deux ans pour Peter Budaj

En voir plus