Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

En finir au plus vite

par Staff Writer / Montréal Canadiens

SAINT-JOVITE – Alors que les Sénateurs n’ont plus le droit à l’erreur, les Canadiens ne veulent pas rater leur chance de les propulser en vacances le plus rapidement possible.

Au terme des trois premiers duels contre la formation de la capitale nationale, où un seul but a fait la différence dans chacune de ces rencontres, le Tricolore ne pouvait mieux espérer que d’avoir une solide emprise sur une équipe qui ne semblait pas être en mesure de perdre au cours des dernières semaines. Le chemin parcouru jusqu’à présent est bien certes, mais aux yeux des membres du bleu-blanc-rouge, il y a encore place à l’amélioration après avoir vu la façon qu’ils l’ont emporté, dimanche.

« Mercredi nous voudrons marquer le premier but pour une fois dans cette série. On s’attendait à ce qu’ils sortent forts, et nous devrons jouer mieux en première période ça c’est sûr », confesse Torrey Mitchell, qui est sur un pied d’égalité au sommet des marqueurs du Tricolore en séries avec trois points jusqu’à présent. « Le quatrième match est toujours le plus difficile. On ne veut pas regarder plus loin que cette quatrième partie et on a fait du bon boulot jusqu’à date, pour prendre ça un match à la fois. On espère sortir fort mercredi. C’est sûr que les longues pauses dans les séries sont un gros avantage, mais nous ne remporterons pas toutes les séries 4 à 0. On s’attend donc à un gros match d’Ottawa mercredi. »

Les hommes de Michel Therrien ont vécu une situation similaire l’an dernier en première ronde, alors qu’ils détenaient une avance de 3 à 0 sur le Lightning de Tampa Bay, avant de compléter le balayage lors du quatrième match. Ceux qui l’ont vécu il y a presqu’un an jour pour jour savent qu’enfoncer le dernier clou dans le cercueil de leur adversaire n’est pas de tout repos. Alors qu’ils savent qu’ils seront confrontés à une équipe qui jouera de nouveau avec l’énergie du désespoir et qui sera portée par l’énergie de ses partisans, les jeunes vétérans n’ont pas à se faire rappeler qu’ils devront être alertes dès la mise en jeu initiale.

« Nous devrons être un peu plus prêts. Nous savons que nous pouvons encore mieux jouer qu’en première période [dimanche soir]. Nous devons être plus affamés dès le début. Nous devons être prêts à cette situation », renchéri Lars Eller, qui n’a remporté que 40 % de ses mises en jeu lors du match 3, contrairement à son efficacité de 60 % de la rencontre précédente. « J’ai toujours trouvé que la quatrième victoire est la plus difficile à obtenir. Je ne m’attends pas à ce que ça soit plus facile mercredi que par le passé. Si nous pensons que ce le sera, nous faisons une grave erreur. Nous voulons en terminer le plus rapidement possible. »

Sachant que les Sénateurs ont justement obtenu leur place au tournoi printanier parce qu’ils ont évité l’élimination soir après soir après soir en fin de saison régulière, le Tricolore sait à quel type d’équipe il fera face mercredi. Mais ayant eux-mêmes renversé la vapeur au cours des dernières rencontres face à Ottawa en revenant de l’arrière à chaque match jusqu’ici, tous et chacun dans le vestiaire ne voudra pas donner une seule lueur d’espoir à son adversaire, qui n’attend justement que cela. C’est là que l’expérience des séries entre en ligne de compte, catégorie dans laquelle Montréal possède largement l’avantage et qui les aidera à ne pas se laisser impressionner face à l’ampleur du défi qui les attend.

« Nous voulons les achever rapidement parce que nous ne voulons pas leur donner d’espoir. C’est certain qu’avoir une pause plus tard serait important, mais nous ne pensons pas à la prochaine ronde », souligne Brandon Prust, qui compte 41 parties éliminatoires derrière la cravate dans la LNH. « Nous continuerons simplement de suivre notre plan match et d’être patients. Le prochain match est très important. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI :
CH à coeur – Denis Coderre
Une pause méritée
L’homme des grandes occasions 

En voir plus