Skip to main content
Oficiálne stránky Canadiens de Montréal

Dans le calepin – 9 mars 2010

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Dans le calepin aujourd’hui, Cammalleri et Bergeron, des signes encourageants, Metropolit et Walt Disney, Gorges sur l’adversaire de ce soir.


Bientôt, bientôt…

Environ 1h30 avant l’entraînement de leurs coéquipiers, Michael Cammalleri et Marc-André Bergeron étaient sur la patinoire, histoire de se délier les jambes et de tenter de retrouver une certaine aisance sur la surface glacée. Le défenseur en était à sa cinquième sortie alors que pour Cammalleri, il s’agissait seulement de la deuxième fois qu’il chaussait les patins depuis sa blessure au genou.

« De les voir patiner comme ça, c’est vraiment encourageant. C’est certain qu’ils ne pratiquent pas encore avec l’équipe, mais c’est quand même bon signe », laisse savoir l’entraîneur Jacques Martin, qui ajoute que Cammalleri pourrait revenir au jeu vers la mi-mars. «L’objectif est un retour au jeu contre les Maple Leafs à Toronto, mais on va voir comment il va progresser d’ici là. »

Se garder en forme

Alors que certains joueurs se sont rendus à Vancouver au mois de février, la plupart des joueurs du Tricolore ont bénéficié de quelques journées de congé et en ont parfois profité pour s’évader un peu de l’hiver, tout en gardant en tête qu’il faut se garder en forme.

«J’étais en bonne forme avant la pause olympique, mais on ne se cachera pas que ça fait du bien de se reposer un peu. Marcher 10 miles par jour à Walt Disney, avec les enfants, c’est une bonne façon de garder ses jambes en bonne condition » rigole Glen Metropolit qui tient toutefois à rappeler que tous les joueurs sont prêts et bien reposés pour ce dernier droit. « Chaque match, chaque période, chaque présence est d’une importance capitale, ça nous le savons! »

Comment faire plus simple

Quelques-unes des bêtes noires des Canadiens s’amènent à Montréal. Toutefois, les Martin St-Louis, Vincent Lecavalier et Steven Stamkos ne font pas peur à la défensive du Tricolore qui a une idée simple, mais généralement efficace pour contrer ces joueurs.

«Il faut garder les choses simples. Nous savons que les bons joueurs vont faire des bons jeux. Par contre, il faut limiter leur temps, l’espace qu’ils ont sur la glace et surtout les forcer à faire les jeux difficiles » explique Josh Gorges qui aura pour tâche d’empêcher les attaquants du Lightning qui tenteront de s’approcher du filet défendu par Jaroslav Halak. « Il faut les frapper et mettre de la pression, il ne faut surtout pas leur donner le jeu facile. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

Voir aussi
Face à face: Canadiens - Lightning
Course aux séries
Canadiens cette semaine - 8 mars 2010
Halak remporte la coupe Molson pour janvier et février 
En voir plus