Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Dans le calepin – 5 déc. 2011

par Staff Writer / Montréal Canadiens

BROSSARD – Au menu aujourd’hui: Campoli s’approche, Leblanc encore à Montréal et Pacioretty de retour.


Encore ici?: Pour Louis Leblanc, la fin de la suspension de trois matchs purgée par Max Pacioretty aurait bien pu marquer le dénouement de sa visite dans la grande ligue. Mais tel n’est pas le cas. L’entraîneur du Tricolore a avoué lors de son point de presse qu’il y avait une possibilité pour que le jeune attaquant de 20 ans connaisse son baptême montréalais mardi soir contre les Blue Jackets.

«Je suis content d’être encore ici. Le plus dur, c’est de rester. Je dois continuer à m’améliorer et à progresser tous les jours », a lancé d’entrée de jeu Louis Leblanc, qui a obtenu son premier point dans la LNH dans le match de samedi dernier. «La rapidité des gars m’impressionne beaucoup. Les passes sont belles. Ce sont les meilleurs joueurs au monde ici, alors c’est sûr que c’est impressionnant. »

Mais Leblanc n’est pas le seul à être impressionné. Dans le vestiaire, le capitaine Brian Gionta lui aussi est impressionné… par la tenue du numéro 71.

«Il paraît bien. Il est solide partout sur la glace et n’a pas fait trop d’erreurs. D’avoir l’air aussi confortable sur la glace est une bonne chose et il a fait un beau jeu sur le but de Kostitsyn », a avoué Gionta avant d’ajouter, «il est calme. À ce niveau, la vitesse est très différente. Il paraît être à sa place.»

Faire son temps: Le meilleur buteur du Tricolore devrait retrouver sa place dans l’alignement mardi soir après avoir regardé les trois derniers matchs de la galerie de presse, en raison d’une suspension de trois matchs.

«C’est bon de revenir avec un certain momentum. Les gars ont bien joué dernièrement. J’espère pouvoir replonger dans l’action et les aider », a mentionné Max Pacioretty, qui a passé la semaine en Californie avec ses coéquipiers. «Les gars disaient que j’étais en vacances, mais je crois que j’ai travaillé encore plus dur qu’eux. Les entraîneurs me levaient très tôt. Mes jambes sont prêtes, je suis prêt.»

La lumière au bout du tunnel: Ayant joué de malchance en début de saison, victime d’une blessure au bas du corps dès la première rencontre du calendrier, Chris Campoli s’approche d’un retour au jeu. Il a rejoint ses coéquipiers sur la patinoire lundi matin, tout comme Andreas Engqvist. Également présent à l’entraînement, Jaroslav Spacek portait un chandail d’une couleur différente signifiant qu’il ne pouvait recevoir de contact. Ryan White a également patiné, mais en solitaire.

«C’est une autre étape dans ma progression. En espérant que je puisse continuer dans la même voie », a lancé Chris Campoli, qui se refuse toutefois à se mouiller au sujet d’une date éventuelle de retour. «Les docteurs m’ont donné la permission de jouer avec contact. J’avais la même couleur de chandail que tout le monde aujourd’hui, ce qui était bien. Je suis en bonne forme, mais la seule façon d’être certain est de jouer. Il y a des situations dans un match qu’on ne peut pas répliquer à l’entraînement.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Price de Nice
Le Tricolore cède Aaron Palushaj à Hamilton
Le premier et pas le dernier
En voir plus