Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 29 avril 2008

par Staff Writer / Montréal Canadiens
PHILADELPHIE – Dans cette édition de « Dans le calepin »,  le « 4 » n’est plus le nouveau « 13 », l’amnésie à la sauce séries et le mot d’ordre de Guy Carbonneau.


Ça va finir par entrer! Au cours des matchs 2 et 3, l’attaque des Canadiens s’est transformée en véritable mitraillette en effectuant 70 tirs en direction de Martin Biron tandis que les Flyers n’ont dirigé que 37 tirs sur les gardiens des Canadiens. Le mot d’ordre de Guy Carbonneau : persévérer.

« Lorsqu’on obtient des chances de marquer comme on l’a fait, on va trouver un moyen de gagner. On doit continuer de faire toutes les bonnes choses que l’on fait. Cette série est loin d’être finie. »

La sagesse du capitaine : Lorsque questionné à savoir ce qu’il dirait à Carey Price à propos de sa sortie difficile du jeune gardien contre les Flyers, Saku Koivu n’a pas hésité une seule seconde.

« Il a juste besoin d’oublier ça. Carey a joué suffisamment de matchs dans sa vie pour sa savoir qu’il va y avoir de temps à autre des matchs comme ça. Tout ce qu’il a besoin de savoir que son talent n’est allé nulle part, il n’a absolument rien perdu. Je ne suis pas inquiet du tout parce que je sais ce qu’il peut faire. »

Le 4 chanceux :
Les Canadiens tenteront de signer une quatrième victoire en cinq séries lors du quatrième match contre les Flyers. La formation montréalaise a jusqu’ici signé des gains de 3 à 0 en 1989, 5 à 3 en 1976 et 4 à 1 en 1973. La seule défaite est survenue en 1987 par la marque de 6 à 3.

La guigne du 4e : En première ronde contre les Bruins, le Tricolore avait mis fin à sa guigne lors des quatrièmes matchs alors qu’il n’avait pas connu la victoire depuis 1997 alors que Montréal avait évité l’élimination face aux Devils du New Jersey. Jusqu’à ce mois-ci, les Canadiens avaient depuis lors présenté un dossier de 0-7 lors des rencontres numéro 4, étant surclassé 25-14 au chapitre des buts au cours de cette séquence.



Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
En voir plus