Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 20 septembre

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL – Dans le calepin aujourd’hui : Le trio de Galchenyuk ne ralenti pas, le trois contre trois devrait avantager le Tricolore selon Eller et Charles Hudon poursuit son apprentissage.

Neuf points pour le trio de Galchenyuk – Le trio composé d’Alex Galchenyuk, Lars Eller et Alexander Semin a continué à produire offensivement dimanche lors du match intra-équipe présenté au Centre Bell. Les trois joueurs ont récolté trois points chacun dans la victoire des Blancs face aux Rouges.

« Nous sommes trois joueurs habiles. Nous n’avons pas peur d’essayer des nouvelles choses, d’utiliser nos habiletés. Nous pouvons tous patiner et faire des jeux, même à grande vitesse. Je crois que ça pourrait payer pour nous », d’affirmer Galchenyuk, qui ne s’emballe toutefois pas trop vite par ces résultats. « Ça va très bien, mais c’est seulement le quatrième jour. Nous savons tous qu’il y a encore beaucoup de travail à faire et qu’il y a plusieurs choses à améliorer. »

Au centre du trio, Galchenyuk a paru à l’aise et en confiance et s’est dit heureux de pouvoir jouer à cette position dès le premier jour du camp.

« Je suis encore en train de m’ajuster, j’essaie de m’habituer à des nouvelles choses », d’ajouter l’attaquant de 21 ans qui a été nommé joueur du match à l’issue de la rencontre. « J’apprends à chaque jour et je prends un jour à la fois. »

Le 3 contre 3 à l’honneur – Les joueurs ont eu la chance d’essayer le nouveau format de trois contre trois en prolongation en fin de rencontre dimanche, une expérience qu’ils ont bien appréciée et qui pourrait les avantager au cours de la saison, selon certains.

« J’aime ça, il y a plus d’habiletés, on se bat plus, on doit faire des jeux intelligents », a noté Lars Eller, auteur d’un but et de deux passes dimanche après-midi. « C’est un format excitant. Je crois qu’une de nos plus grandes forces en tant qu’équipe est notre vitesse, donc ce sera avantageux pour nous en raison de l’espace qu’il y aura sur la patinoire lors de ces situations. »

Si les joueurs ont apprécié le fait d’avoir autant de glace pour fabriquer des jeux, ils ont aussi noté l’importance du jeu défensif serré avec aussi peu de marge de manœuvre.

« C’est assez difficile défensivement. Si tu es une seconde en retard, tu peux offrir à l’adversaire une chance de marquer, donc tu dois être très alerte », d’avancer Galchenyuk. « Je crois qu’il va y avoir une structure. Nous allons avoir plusieurs rencontres avec les entraîneurs à propos du 3 contre 3 parce qu’il y a plusieurs matchs serrés dans la LNH et nous allons jouer souvent la prolongation. Nous allons avoir un plan de match pour approcher ce type de situations. Mais je crois que ce sera très excitant. »

Hudon continue son apprentissage – Remarquable au tournoi des recrues à London, Charles Hudon a offert une autre belle performance dimanche, se faisant complice sur le but d’Andrighetto en lui servant une belle passe dans l’enclave. Le joueur de centre de 21 ans, qui prend de plus en plus de confiance, a répété qu’il souhait prouver à la direction qu’il méritait sa place dans la grande ligue.

« Je fais ce que j’ai à faire sur la patinoire en donnant mon maximum à chaque fois. Je veux démontrer ce que je peux faire pour faire partie de cette organisation. La confiance s’améliore, c’est toujours le fun d’avoir confiance quand tu es un joueur de hockey. Je veux juste continuer à travailler fort. »

Devante Smith-Pelly, qui évoluait avec Hudon et Sven Andrighetto dimanche, a noté la facilité de jouer avec l’ancien des Saguenéens de Chicoutimi.

« C’est un bon joueur, il est très tenace avec la rondelle, il travaille très fort », d’analyser Smith-Pelly, qui a récolté lui aussi un point dans la rencontre. « Il rend le travail de tout le monde autour de lui plus facile.»

Questionné à savoir ce qu’il devait le plus améliorer pour obtenir un poste permanent au sein de la troupe de Michel Therrien, le principal intéressé a répondu qu’il cherchait d’abord à paufiner l’aspect défensif de son jeu.

« Je veux m’améliorer en zone défensive. Je jouais au centre à Hamilton, ça a été un peu plus difficile comme ajustement », de conclure Hudon, qui a terminé la dernière saison avec un différentiel de plus-5 avec les Bulldogs de Hamilton. « Je faisais souvent du temps supplémentaire, pour être meilleur au cercle des mises en jeu et je parlais aussi avec Sylvain Lefebvre pour mieux jouer en zone défensive. J’ai travaillé fort pour m’améliorer et je vais continuer dans cette direction. »

LIRE AUSSI
De bon augure
Le navire a un capitaine
Max Pacioretty devient le 29e capitaine dans l'histoire des Canadiens de Montréal
 

En voir plus