Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 20 oct. 2010

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD – Au menu aujourd’hui : Pouliot travaille dur, Gomez est nostalgique, Pyatt de retour et Eller veut marquer… mais à quel prix.


Vingt fois sur le métier
: Travailler c’est trop dur disait la chanson. Et bien pour Benoit Pouliot, il en tout autrement. Même s’il connaît encore quelques difficultés au niveau de la feuille de pointage, l’ailier gauche est dans un tout autre état d’esprit que celui dans lequel il était lors des dernières séries éliminatoires.

«J’essaie de frapper plus. En échec avant, si je vais frapper le joueur, c’est une occasion d’obtenir la rondelle plus souvent. Ça me met dans le match. Je travaille fort », a affirmé Pouliot qui domine le Tricolore au chapitre des mises en échec avec 18. «Je ne m’en fais pas. Il fallait que je travaille là-dessus et jusqu’à maintenant, ça va bien. Les choses vont se placer. Ça s’en vient.»

L’imitateur : Ayant passé sept saisons au sein de la formation des Devils, personne n’est mieux placé que Scott Gomez pour commenter la venue de la formation du New Jersey dans la métropole québécoise. Même s’il a quitté la troupe de Lou Lamoriello il y a de cela quatre saisons, Gomez se souvient très bien des bons moments qu’il y a passés.

« Durant mes quelques années là-bas, nous avions le sentiment que peu importe qui nous affrontions, nous avions le sentiment que nous allions gagner. Regardez l’alignement et les défenseurs un à quatre et puis Marty en arrière bien sûr. C’était bien de grandir avec ce genre d’expérience », a laissé savoir Gomez. «Même en débutant la troisième période avec un déficit de deux buts, nous savions que nous allions gagner. C’est le genre d’attitude que nous voulons avoir ici. »

Pour l’entraîneur Jacques Martin, les circonstances seront réunies jeudi soir pour que Scott Gomez connaisse toute une performance.

«Nous espérons que demain ce sera la bonne équipe dans la bonne ville. C’est une excellente opportunité. C’est une équipe avec qui il a joué durant quelque temps, avec qui il a eu du succès», a lancé Jacques Martin lors de son point de presse.

Remplir le rôle : Depuis le début de la présente saison, Jacques Martin a tenté quelques différentes combinaisons afin de trouver le joueur qui complèterait bien le duo formé de Scott Gomez et Brian Gionta. Après avoir fait des tentatives au fil des matchs avec Pouliot, Darche, Moen et Eller, c’est maintenant au tour de Tom Pyatt d’obtenir sa chance.

«Je dois être le genre de gars qui saute sur les rondelles libres le premier, jouer énergiquement et utiliser ma vitesse pour leur faire de l’espace. J’ai disputé quelques matchs avec eux l’an dernier et à chaque fois, nous obtenions des chances et nous jouions bien ensemble », a mentionné Pyatt au sujet des matchs en séries éliminatoires qu’il a disputés à leurs côtés. «Je ne suis pas nerveux; j’ai très hâte. Je crois que ce sera un défi et une belle opportunité et espérons-le, nous obtiendrons quelques buts. »

L’équipe d’abord: Même s’il n’a obtenu aucun point à ses cinq premiers matchs dans l’uniforme du Tricolore, Lars Eller sait très bien qu’il ne s’agit que d’une question de temps avant de s’inscrire au tableau. Toutefois, la situation n’a pas l’air d’inquiéter le Danois de 21 ans.

«J’essaie de bien faire les petites choses et même si des fois on ne me remarque pas, je crois que je réussis assez bien à faire ces petites choses. Bien sûr, je veux vraiment obtenir ce premier but et j’ai espoir que ça vienne lors du prochain match, mais il y a beaucoup de choses qui passent avant ce succès personnel », a expliqué Eller, pour qui l’emphase doit être mise sur les succès collectifs. «Nous avons gagné des matchs et nous avons un bon début de saison, c’est ça le plus important. Si vous avez de bons individus, vous avez normalement une bonne équipe alors vous voulez que tout le monde participe. Je veux débloquer et marquer des buts, mais tant que nous gagnons, ça importe peu qui marque.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Vue d'ensemble
Une quatrième patinoire communautaire à Lasalle
L’autre frère André 
Pool des Canadiens
En voir plus