Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Au quart de tour

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL -- Les Canadiens ont disputé jusqu’ici 20 matchs du calendrier régulier 2015-2016, qui en compte 82. Et c’est de façon fulgurante qu’ils ont cumulé les succès lors de ce premier quart de saison. En voici quelques preuves.

La dernière fois où ils ont remporté la coupe Stanley, au terme de la campagne 1992-1993, les Canadiens avaient amassé un total d’exactement 30 points après 20 matchs. Depuis ce jour, ils ont été en mesure de répéter l’exploit une seule fois, en 2015-2016. Au rythme où vont les choses, les Canadiens pourraient terminer avec une récolte de 123 points, ce qui représenterait une première depuis que les Lafleur, Cournoyer, Shutt et cie faisaient la pluie et le beau temps au milieu des années 1970.

À cette époque, trois récoltes plutôt fastes ont eu lieu, soit 129 points en 1977-1978, 132 en 1976-1977 et 127 en 1975-1976. Fait à noter, lors de ces trois saisons, les Canadiens avaient connu un meilleur départ que celui qu’ils connaissent actuellement, amassant 31 points en 20 matchs en 1976-1977. Lors des deux autres campagnes, ils avaient obtenu un point de moins que cette saison, soit 29.

Les succès des Canadiens s’expliquent notamment par la variété au chapitre de l’offensive. Un seul joueur des Canadiens n’a toujours pas noirci la feuille de pointage cette saison, soit Greg Pateryn, qui n’a disputé que trois rencontres jusqu’ici. Dans la LNH, peu importe le nombre de rencontres disputées, la moyenne est de 3,67 joueurs sans point par équipe. Non seulement ce nombre prouve une certaine stabilité chez les Canadiens, jusqu’ici épargnés par les blessures, mais également une répartition équitable de la force de frappe de la deuxième meilleure offensive de la LNH.

Trois attaquants du Tricolore se retrouvent dans le top-10 des pointeurs dans l’Est, soit Max Pacioretty (19 pts), Tomas Plekanec (18 pts) et Brendan Gallagher (18 pts). En défensive, le solide duo composé de P.K. Subban (17 pts) et d’Andrei Markov (16 pts) se partagent les positions trois et quatre au chapitre des points dans la LNH.

Chez les gardiens, le tandem Carey Price et Mike Condon a fait des flammèches, les deux gardiens se méritant une étoile de la semaine dans la LNH dans une ou l’autre des sept semaines d’activités jusqu’ici en 2015-2016. Price présente une fiche de 7-2-0 et son adjoint Condon, une fiche de 7-2-2.

Pas mal comme début de saison. Maintenant, en route vers les 20 prochains matchs !

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Classement
Calendrier
Le Match des étoiles transformé en tournoi à 3-contre-3 mettant aux prises les sections
Le Club de hockey Canadien attristé par le décès de Bert Olmstead 

En voir plus