SHARE
Round 2
Round 3
Stanley Cup Final

Shanahan laisse son empreinte sur la LNH, même après avoir pris sa retraite

Monday, 11.11.2013 / 10:26 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Shanahan laisse son empreinte sur la LNH, même après avoir pris sa retraite

TORONTO - Pour le comité de sélection, lire la plaque des nouveaux membres est un rituel du week-end d'intronisation au Temple de la renommée.

Le président du comité, Pat Quinn, a pris une pause pendant qu'il lisait celle de Brendan Shanahan vendredi.

«Le seul joueur de l'histoire de la LNH à avoir marqué 600 buts et avoir écopé 2000 minutes de pénalité», a lu Quinn à voix haute, avant d'ajouter «pouvez-vous croire qu'il décerne les amendes et les suspensions aujourd'hui?»

Plusieurs témoins de la scène ont éclaté de rire, tout comme ce fut le cas lorsqu'un autre membre de la cuvée 2013, Chris Chelios, a blagué en déclarant pendant une rencontre avec les amateurs samedi que «'Shanny' est trop impliqué» dans la discipline de la ligue. C'est désormais le boulot de Shanahan, qui est vice-président du développement hockey et affaires ainsi que et préfet de discipline de la LNH.

Étant toujours à la limite de ses capacités pendant 21 saisons, Shanahan a marqué 656 buts et récolté 698 mentions d'assistance — des statistiques qui l'ont propulsé tout droit vers le Temple de la renommée lundi soir en compagnie des défenseurs Chelios et Scott Niedermayer, de l'ex-entraîneur Fred Shero et de la défenseuse de l'équipe canadienne Geraldine Heaney.

Le commissaire Gary Bettman estime que l'empreinte que Shanahan laissera sur la LNH sera beaucoup plus importante dans les bureaux que sur les patinoires de la ligue.

«Je crois que sa contribution, si on se fie à ce qu'il fait présentement, sera encore plus importante que celle qu'il a réalisée en 21 saisons sur la patinoire, a dit Bettman lundi. Il laisse une véritable empreinte sur la façon de jouer au hockey, il la rend plus sécuritaire pour les joueurs actuels et ceux qui suivront.»

Quote of the Day

This team has been a real treat to say you've been the head coach of them. I'm extremely proud of this group ... after the disappointment of (the Game 6 loss) is digested, it's always a lot easier as a coach when your team has emptied its tank, and that team emptied its tank for me for three months.

— Senators coach Dave Cameron after getting eliminated in the first round by the Canadiens