Skip to main content

Touchette : Le départ d'un grand artiste

Pavel Datsyuk fait partie d'un petit groupe de joueur qui était apprécié par tout le monde

by Serge Touchette / Chroniqueur LNH.com

Il y a des joueurs que les amateurs ne se lassent jamais d'observer. Des joueurs, qui ont le pouvoir de les soulever de leur siège ou de leur sofa grâce à leur immense talent. 

Ces joueurs, bien sûr, appartiennent à un petit groupe. 

Ce groupe combien sélect a perdu l'un de ses membres les plus éminents, samedi, lorsque Pavel Datsyuk, l'un des meilleurs joueurs de l'histoire des Red Wings de Détroit, a choisi de mettre un terme à sa carrière dans la LNH et de rentrer à la maison où il poursuivra son parcours dans la KHL.

Un peu tout le monde avait prévu le coup puisque le principal intéressé, on se souviendra, avait évoqué cette possibilité en avril dernier. Mais l'effet de la nouvelle n'a pas été amorti pour autant. 

Une équipe et un circuit ne perdent pas un joueur de cette envergure sans un p'tit pincement. Sa rapidité, ses feintes et ses actions aussi imprévisibles que spectaculaires en ont toujours fait un joueur pas comme les autres. 

Des coups durs

Peu de joueurs lui ont été supérieurs dans les deux sens de la patinoire. Son différentiel de plus-249 en carrière est là pour en témoigner. 

Non seulement il manie la rondelle comme pas un, mais combien de fois l'a-t-il volée à un rival ? 
Tous les fans de hockey, peu importe leurs allégeances, ne pouvaient faire autrement que d'apprécier le jeu de Datsyuk un peu partout à travers la LNH. 

Et de s'émerveiller devant autant d'habilité et de finesse. 

Je ne vous le fais pas dire: Depuis environ un an, Hockeytown a eu son lot de coups durs. 

D'abord, il y a eu le départ de Mike Babcock, considéré comme le meilleur entraineur de la LNH, pour Toronto; et, il y a quelques jours, Gordie Howe, Monsieur Hockey, quittait pour un monde supposément meilleur; et voilà que Magic Man disparait du décor de la LNH. 

Parmi les meilleurs 

Au cours de sa carrière dans la LNH, Datsyuk a totalisé 314 buts, 604 mentions d'aide et 919 points en 953 matchs. Une récolte impressionnante, en effet. 

Et il a aidé les Red Wings à remporter la Coupe Stanley à deux reprises. 

Cela dit où donc se situe Datsyuk parmi les meilleurs joueurs Russes à avoir joué dans la LNH ? 

Bonne question. 

Un jour, Alexander Ovechkin, des Capitals de Washington, sera probablement sacré le meilleur de tous. 

Mais en attendant, je considère toujours Sergei Fedorov, membre du Panthéon, comme le joueur Russe le plus complet à avoir évolué dans la LNH. 

Non seulement Federov a inscrit 483 buts et 1179 points, un sommet parmi les Russes, mais il a également évolué comme défenseur avec les Red Wings. C'est tout dire. 

Dans le top trois ? 

Chose certaine, Datsyuk se trouve quelque part dans le top cinq. 

Des objections ? 

Datsyuk n'a pas seulement connu une belle carrière dans la LNH. Il a souvent été le meilleur joueur des Russes dans les compétitions internationales. Bien souvent, il éclipsait ses compatriotes Ovechkin et Ilya Kovalchuk, considérés comme les meneurs de la formation russe. 

Somme toute, les Red Wings et la LNH n'ont pas seulement perdu un joueur de haut niveau. 

Ils ont aussi perdu un grand, un très grand artiste. 

View More