Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Winchester caresse un rêve

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Il a eu un petit avant-goût la saison dernière, mais Jesse Winchester aspire à beaucoup plus.


L’attaquant de 24 ans de Long Sault savoure tous les instants de son premier camp de perfectionnement avec les Sénateurs d’Ottawa.

« C’est une expérience très édifiante », a déclaré Winchester, mercredi, après une deuxième matinée d’éprouvants exercices de conditionnement physique, à la Place Banque Scotia. « Je n’avais jamais pris part à ce camp. Je ne savais pas à quoi m’attendre, mais cela représente beaucoup de travail. J’ai beaucoup de plaisir avec ce groupe de bons joueurs. »

Contrairement à plusieurs des 29 espoirs réunis à Ottawa cette semaine, Winchester s’est présenté dans la capitale avec la sécurité que lui procure son nouveau contrat. À la fin mai, lui et les Sénateurs se sont entendus sur un pacte de deux ans, deux mois avoir été mis sous contrat à titre de joueur autonome à la fin de la saison 2007-2008. Il venait de terminer sa campagne à l’Université Colgate.

« Je peux dire qu’il s’agit d’un certain soulagement », a indiqué Winchester à propos de l’entente conclue avec les Sénateurs. « Mais, c’est ici que le travail commence. Je veux prouver des choses au sein de cette organisation. Je vais concentrer mes énergies et j’espère que les choses se passeront bien. »

Il est encore trop tôt pour dire s’il entamera la prochaine saison à Ottawa ou dans la filiale des Sénateurs dans la Ligue américaine, à Binghamton. Alors qu’il a encore tout l’été devant lui, Winchester ne se fait pas de soucis.

« Je veux me concentrer à travailler fort et à me préparer (pour le camp d’entraînement en septembre), dit-il. Il y a des choses dont je peux contrôler, comme le travail acharné et le dévouement. À partir de là, les autres aspects ne relèvent pas de moi. »

Il est conscient qu’il y a beaucoup de pain sur la planche au cours des mois d’été.

« Je dois travailler mon coup de patin, ma force physique, dit-il. Il y a beaucoup d’autres éléments. Je n’ai pas peur de travailler. »

Le 29 mars dernier, Winchester a eu un petit avant-goût de ce qu’il veut devenir. Il a disputé un premier match dans l’uniforme des Sénateurs, contre les Bruins de Boston. Malgré le revers de 4-0 d’Ottawa par un dimanche après-midi au TD Banknorth Garden, il affirme toujours avoir apprécié ce moment.

« Ce fut toute une sensation, celle du premier match dans la LNH, d’exprimer Winchester. C’est un rêve qui est en voie de se concrétiser. Tu te retrouves sur la patinoire avec quelques-uns des meilleurs joueurs au monde. C’est extraordinaire.

« J’étais assez calme sur la glace. Je suis du genre calme habituellement. J’espère obtenir une autre occasion bientôt. »

Alors qu’il a du se contenter d’être un spectateur pendant la série de première ronde entre les Sénateurs et les Penguins de Pittsburgh, Winchester estime qu’il a quand même appris des choses. »

« À l’université, il y avait les livres, les études et le hockey, dit-il. Ici, j’ai côtoyé des personnes qui se concentrent uniquement sur le hockey. J’ai appris tellement de choses en peu de temps.

« J’essaie de retenir le plus de choses possibles et me faire des amis ici. Ils m’ont accueilli les bras ouverts et ce fut sans aucun doute le plus beau mois de ma vie. »

L’expérience est encore plus plaisante lorsque les choses se passent à seulement une heure de sa ville natale, dans la région de Cornwall.

« J’avais un pressentiment d’obtenir un contrat dans la LNH à ma dernière année à Colgate, a indiqué Winchester. C’est encore mieux de jouer près de chez moi, au sein de l’équipe (de la LNH) la plus près. On m’appuie beaucoup dans ma ville natale. Les gens sont tous des partisans des Sénateurs ici. »

Visitez Sens TV en ligne pour des extraits vidéo exclusifs du camp de perfectionnement.


En voir plus