Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Vers la Coupe Calder : route ardue pour les B-Sens

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Corey Locke et les Senators de Binghamton ont fait beaucoup de chemin pour atteindre leur première finale de la Coupe Calder de leur histoire. Les B-Sens affronteront Hamilton ou Houston pour le championnat de la LAH (Just Sports Photography).
Il est peut-être un peu logique que les Senators de Binghamton aient dû travailler un peu plus fort pour écrire une page d’histoire.


Cette formation a connu une saison des plus tumultueuses cette année dans la Ligue américaine de hockey. Aucune montagne n’a été trop abrupte à monter, aucun obstacle trop difficile à surmonter. Bien que quel que soit l'adversité qu’ils ont dû faire face, les B-Sens sont restés debout.

Maintenant les petits Sénateurs participeront à la finale de la Coupe Calder pour la première fois de leur histoire, après avoir balayé les Checkers de Charlotte en finale de l’Association de l'Est. Mais le résultat, comme toujours, ne révèle qu'une partie de l'histoire. Disons simplement que toute personne qui connaît l'histoire de cette équipe n'a pas été du tout surpris d’avoir eu recours à la prolongation pour finalement éliminer les Checkers mercredi soir.

Donc, il n’est pas étonnant d’avoir constaté que lorsque le tir rapide du capitaine Ryan Keller eut atteint le fond du filet adverse à 13:05 de la prolongation, une grande célébration s’est enclenchée au Broome County Veterans Memorial Arena. Pour une équipe qui a eu peine et misère à se tailler une place en séries éliminatoires dans la LAH, le cœur était à la fête. Et pour les 4 174 fidèles partisans, l’attente en a valu la chandelle.

Grâce à une quatrième victoire sur les Checkers, les B-Sens accèdent à la finale de la Coupe Calder pour la première fois de leur histoire. Il s’agira aussi de la deuxième équipe basée à Binghamton qui participera au championnat de la LAH, après les Whalers de 1981-1982, qui s’étaient inclinés devant les Hawks du Nouveau-Brunswick en cinq matchs.

Peu de gens avaient prédit cette tournure des choses pour Binghamton, qui a terminé cinquième dans la division Est et qui s’est retrouvé à titre d’équipe de croisement dans la section Atlantique. Les B-Sens accusaient un retard de 3-1 en première ronde contre les Monarchs de Manchester, avant de devenir la première équipe dans l'histoire de la ligue à remporter les matchs 5, 6 et 7 en prolongation.

Cinq rencontres dans cette série de première ronde se sont soldées en prolongation, mais les B-Sens ont évité le surtemps au deuxième tour en disposant des Pirates de Portland en six matchs dans la finale de section et ils ont remporté trois victoires convaincantes au début de la série contre Charlotte. Mais il aura fallu une autre période de prolongation pour Binghamton afin de revendiquer sa place en finale.

« Nous faisons toujours des choses intéressantes », a déclaré l'entraîneur-chef des B-Sens, Kurt Kleinendorst, après le match décisif de mercredi. « J'ai dit aux gars que c'était véritablement un effort héroïque. Mais je ne suis pas surpris du résultat. Nous l'avons fait dans la logique des choses.

« On n’atteint pas cette étape sans avoir du caractère dans le vestiaire. Idem si l’on n’a pas de ténacité et qu’on n’est pas en mesure de faire face à l'adversité. Nous avons un groupe qui peut composer avec à peu près tout. »

« On n’atteint pas cette étape sans avoir du caractère dans le vestiaire. Idem si l’on n’a pas de ténacité et qu’on n’est pas en mesure de faire face à l'adversité. Nous avons un groupe qui peut composer avec à peu près tout. » - Kurt Kleinendorst
Certes, les B-Sens ont beaucoup appris à ce sujet au cours des dernières semaines de la saison régulière qui furent très intensives. L’équipe est parvenue à obtenir une participation en séries éliminatoires malgré l’absence de joueurs de renom comme Zack Smith, Bobby Butler, Colin Greening et Erik Condra, qui étaient tous rappelés à Ottawa. La série contre Manchester a aussi été très formatrice.

« Ce sont de grands pas pour nous », a déclaré le gardien de Binghamton Robin Lehner, qui a présenté un dossier de 10-2 en séries jusqu’à présent, aux journalistes mercredi soir. « Nous avons pris la dernière place en séries éliminatoires. Nous nous sommes battus contre des équipes agressives. Nous nous sommes battus contre Manchester, nous avons tiré de l’arrière 3-1 et nous avons rebondi. Donc, nous pouvons tirer beaucoup de bonnes choses de cela. Le fait d’avoir vaincu Charlotte en quatre matchs, c’est encore mieux. »

Maintenant, les B-Sens doivent patienter avant la finale de la Coupe Calder. Les Aeros de Houston, qui avaient une chance de balayer leur propre série finale de l’Association de l’Ouest, ont été pulvérisés par les Bulldogs de Hamilton par la marque de 8-1, mercredi. Le cinquième match aura lieu vendredi soir au Copps Coliseum de Hamilton. Si nécessaire, le sixième affrontement est prévu pour dimanche au Toyota Center de Houston.

Si les Aeros l’avaient emporté hier soir, cela aurait sans doute aurait signifié que la finale aurait pu débuter ce week-end. Mais les B-Sens, dont la liste des blessés demeure encore importante, ne seront pas fâchés d’obtenir une pause.

« Nous aurons un peu de répit, a déclaré Kleinendorst. Sinon, le premier match aurait eu lieu samedi, de sorte que nous aurions été dans l’obligation de voyager (aujourd'hui). Honnêtement, toute petite pause supplémentaire que l’on peut obtenir à cette période de l'année est bénéfique. C'est une bonne chose. Selon moi, il ne s'agit pas de voir des équipes se battre les uns contre les des autres ou d’avoir une préférence quant au prochain adversaire. Je veux simplement obtenir un peu plus de temps.

« Et il n'ya aucune garantie que Houston va passer à travers cette série. On ne sait jamais. Les Bulldogs forment une très bonne équipe à la maison. S'ils gagnent la prochaine partie, cela signifie que la série s’étendra sur au moins six matchs. Nous sommes déjà revenus de l’arrière dans une série auparavant. D'autres équipes peuvent le faire aussi. »


En voir plus