Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Une visite au CHEO qui réchauffe le coeur des enfants et des Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson se fait poser en compagnie de Hiba Allam, une patiente de 13 ans du Centre hospitalier pour enfants de l'Est de l'Ontario, lors de la visite annuelle de Noël de l'équipe (André Ringuette/Freestyle Photography/OSHC).
Avec chaque photo qu’elle a partagée, la jeune Hiba Allam affichait un sourire qui pourrait illuminer le plus sombre des espaces.


« C'est une belle journée pour tous les enfants du CHEO », a déclaré l’adolescente de 13 ans de Bells Corners pour résumer le sentiment partagé dans une salle remplie de patients qui ressentaient la chaleur offerte par une vingtaine de Pères Noël rouges bien à eux.

Alors que des enfants comme Hiba, 13 ans, sont confrontés à des épreuves difficiles chaque jour (elle a subi des traitements de chimiothérapie pendant les six derniers mois au Centre hospitalier pour enfants de l'Est de l'Ontario), la visite annuelle de Noël des joueurs des Sénateurs d'Ottawa offre un répit bien apprécié, même si c’est seulement pour une courte période de temps. Mais c'est un jour très attendu chaque année autant d’un côté comme de l’autre.

« C'est formidable de venir ici et voir les sourires sur les visages des enfants et des parents », a déclaré le défenseur des Sénateurs Chris Phillips, un vétéran de ces missions de joie. « Ils ne sont pas ici par choix, ce n’est pas un endroit où l’on veut être, surtout près de la période des Fêtes. Mais si nous pouvons mettre des sourires sur leurs visages, les égayer pendant quelques heures, cela nous rend heureux. Tout le monde aime vraiment cela. »

Le centre Jason Spezza a ajouté : « Nous avons toujours hâte à cette journée, simplement pour faire sourire les enfants. Beaucoup d'entre eux ont traversé une période assez difficile et nous sommes ravis de pouvoir apporter de la joie. Si cela peut leur remonter le moral, c’est tant mieux.

« Vous voyez comment ils sont positifs et à quel point ils déploient de l’énergie positive. Rien ne décourage ces enfants et c'est génial de constater leur vision des choses. »

Spezza fut le joueur qu’Allam voulait rencontrer le plus et elle s'est retrouvée à court de mots pour décrire le moment tant attendu. Mais son sourire radieux a bien résumé les choses.

« C'est très excitant, dit-elle. On n’a pas la chance de rencontrer les Sénateurs tous les jours. »

Les parents constatent l’importance de cette journée amusante également, en voyant les yeux de leurs jeunes s'illuminer.

« Cela nous motive », a déclaré Joanne Laframboise d'Ottawa, dont sa fille Lisa, âgée de 17 ans, bataille contre leucémie depuis plus de deux ans. « Cela nous aide beaucoup. Nous avons demandé à l'avance quand ils prévoyaient venir ici. »

Ce sont des journées comme celles-ci qui aident également les Sénateurs à mettre les choses de leur vie en perspective.

« Nos soucis disparaissent assez rapidement après avoir vu ces situations », a déclaré le centre Zenon Konopka, qui a fait comme Kaspars Daugavins en portant un chapeau du Père Noël pour l'occasion. « Ce but que l’on a manqué la semaine dernière ou cette mise au jeu que l’on pas pas remporté disparaît à la hâte. Cela nous rappelle à quel point nous sommes privilégiés et que nous sommes redevables à la communauté dans ces situations. »

L’attaquant Nick Foligno partage ce sentiment, en disant que les enfants « mettent les choses en perspective. »

« Parfois, on ne réalise pas pourquoi on se plaint. Ils sont des exemples et ils profitent du moment, même si leur vie est beaucoup plus menacée, a-t-il dit. Cela nous fait réaliser que le hockey n'est qu'un jeu. Nous sommes très chanceux de faire ce que nous faisons et de venir ici pour aider ces gens. »


En voir plus