Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Une recrue russe s'amène chez les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
La météo fait des siennes.


Mais pour au moins un joueur des Sénateurs d’Ottawa, la journée est tout sauf maussade car il disputera son tout premier match dans la Ligue nationale de hockey par un jeudi soir très hivernal à la Place Banque Scotia.

Et contre deux de ses idoles.

« Je suis très heureux de venir à Ottawa », a déclaré le centre russe Alexander Nikulin à propos de la nouvelle de son rappel, même s’il est temporaire, de la filiale des Sénateurs dans la Ligue américaine à Binghamton. « Je veux aider l’équipe et tenter de démontrer de bonnes choses. »
La recrue russe Alexander Nikulin disputera son premier match dans la LNH contre deux de ses idoles, les vedettes des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby et Evgeni Malkin (André Ringuette/Freestyle Photography/OSHC).

L’athlète de 22 ans, dont son anglais parlé est encore très limité, a parlé avec l’aide du défenseur Anton Volchenkov. Toutefois, son niveau d’enthousiasme ne ment pas, surtout lorsqu’il fut interrogé à savoir quel joueur il a idolâtré lorsqu’il était à Moscou.

« (Evgeni) Malkin, (Sidney) Crosby », a dit Nikulin, un choix de quatrième ronde des Sénateurs au repêchage de 2004.

Au cas ou vous le ne sachiez pas, Nikulin se mesurera aux deux jeunes supervedettes des Penguins de Pittsburgh jeudi soir (19 h 30, Sens TV, 104,7 FM), alors que les Sénateurs tenteront de se remettre rapidement de la défaite de la veille, par la marque de 4-2 contre les Sabres à Buffalo.

Il n’y a pas que le résultat final qui a fait mal. L’ailier Patrick Eaves, qui fut l’un des meilleurs attaquants des siens au cours du périple de trois matchs à l’étranger, a subi une dislocation de l’épaule droite et il sera absent pour une période indéterminée.

L’entraîneur-chef John Paddock n’a pas voulu prédire la période d’attente pour Eaves.

« On ne parle pas d’une séparation mineure, a dit Paddock. Il pourrait être absent pour une longue période. Je n’ai aucune idée pour combien de temps. Son retour n’est pas pour bientôt.

« Il va nous manquer. Mais nous avons déjà eu des blessés, donc quelqu’un d’autre devra prendre la relève. »

Cette personne, du moins pour ce soir, sera Nikulin, que Paddock a qualifié de « meilleur joueur » à Binghamton jusqu’à présent cette saison.

« Nous allons voir ce qu’il peut apporter, a indiqué Paddock. Je ne sais pas encore avec qui il sera jumelé, mais il est un joueur talentueux et rapide. Nous allons lui donner la chance de se faire valoir. »

Les Sénateurs pourraient aussi être privés du centre Randy Robitaille pour un deuxième match consécutif. Il s’est blessé à la main gauche lundi soir à Montréal, mais il garde toujours espoir de pouvoir rejoindre ses coéquipiers contre les Penguins.

« Il faut être vigilant avec les blessures », a déclaré l’Ottavien après la séance d’entraînement de jeudi. « Je me sens mieux (comparativement à mercredi), mais je crois qu’il s’agira d’une décision de dernière minute.

« Elle (la blessure) affecte tout ce que je dois faire avec la rondelle. C’est très tendu et enflé. J’espère qu’avec l’adrénaline que génère les instants avant un match chassera la douleur. On verra vers 19 heures. »
 
Toutefois, la principale préoccupation de l’équipe est d’éviter un début de match qui a fait très mal aux Sénateurs à Buffalo. Ils ont tiré de l’arrière 3-0 en première période et ils ont été incapables de surmonter cet écart.

« Ce n’était pas le genre de début de match que nous avions souhaité hier soir », a déclaré le gardien Martin Gerber, qui sera de retour devant le filet des Sénateurs, contre les Penguins. « Nous voulons entreprendre le match sur une bonne note et tout donner. »

Après un départ fulgurant de 13-1, les Sénateurs présentent une fiche de 3-3 à leurs six derniers matchs, en plus d’avoir subi la défaite à deux de leurs trois rencontres sur la route. Ils veulent mettre fin à cette tendance le plus tôt possible.

« Nous savions que ce serait difficile, a exprimé le centre Jason Spezza. Ce ne fut pas de tout repos de maintenir la séquence victorieuse que nous avons connue, mais pas d’excuses. Nous voulons reprendre le même rythme et de continuer à gagner. »


En voir plus