Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Une première expérience pour Greening dans la LNH

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Colin Greening, un choix de septième ronde des Sénateurs au repêchage de 2005, fera ses débuts dans le grand circuit mardi soir contre les Devils au New Jersey (Photo par Claus Andersen/Getty Images).
NEWARK (N.J.)Colin Greening a entamé la pause du match des étoiles en réfléchissant sur divers choix de menu.


Mais un appel téléphonique inattendu a suffi pour changer radicalement les plans de l’espoir des Sénateurs d'Ottawa.

« Honnêtement, ce fut une grande surprise », a déclaré l’attaquant de 24 ans de St. John's lundi au sujet de son rappel pour rejoindre les Sénateurs en vue du match de mardi contre les Devils au Prudential Center (19 h, Sportsnet East, Team 1200).

Greening deviendra le dernier joueur des Senators de Binghamton à faire son entrée dans la Ligue nationale de hockey au sein du grand club cette saison, en suivant les traces de l'attaquant Jim O'Brien et le gardien Robin Lehner, qui ont été également rappelés par Ottawa lundi.

Ce n'était pas exactement le scénario envisagé par le diplômé de l'Université Cornell lorsque lui et sa copine, Tissy, sont arrivés à Chicago pour la pause du week-end des étoiles dans la Ligue américaine. Le couple était à peine arrivé dans la ville des vents lorsque Greening a reçu le coup de fil pour rejoindre l’équipe d’Ottawa.

« Elle me disait : ‘Où veux-tu aller manger en premier à Chicago?’, puis j’ai reçu cet appel », a déclaré Greening en rappelant son dimanche après-midi rocambolesque. « Donc, j'ai dû lui dire que je ne pense pas que je vais être en mesure d’y aller. C'était toute une surprise. Elle était heureuse pour moi, mais les choses se sont déroulées si vite. J’ai dû revenir ici et reprendre tout mon équipement, notamment. Ce fut un moment assez excitant, le moins que l’on puisse dire. »

Maintenant qu'il est ici, Greening a hâte de montrer de quel bois il peut se chauffer alors qu’il a récolté 12 buts et 32 points à sa première saison chez les professionnels. L’athlète de 6’2’’ et 210 livres fut un choix de septième ronde (205e au total) par les Sénateurs au repêchage de la LNH en 2005, mais après quatre années à Cornell – où il a terminé sa carrière en tant que capitaine du Big Red – il est devenu un espoir à surveiller de près.

« Il a fait beaucoup de progrès depuis le début de la saison », a dit l’entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, au sujet de Greening. « Il utilise son gabarit et sa force. Il patine bien pour un gaillard et il est très fort. Nous avons donc besoin de lui pour assurer une présence physique et pour utiliser sa vitesse en fonçant vers le filet. Nous voulons qu’il utilise son gabarit et sa force dans les coins et autour du filet. Il possède beaucoup plus d’aptitudes que les gens puissent croire. »

Bien que Greening admet avoir été prise de court par le rappel vers le grand club, il s'empresse d'ajouter qu’il pensait à ce scénario depuis le début de la saison.

« Honnêtement, j'avais des attentes lorsque je me suis présenté au camp d'entraînement en septembre, dit-il. J'espérais obtenir quelques matchs dans la LNH cette année. Quand on se retrouve dans la Ligue américaine, on ne sait jamais ce qui va se passer et on peut deviner certaines choses. C'est quelque chose que j'espérais et je me disais qu’à ma première année, si je pouvais obtenir une certaine expérience dans la LNH, je serais avantagé. Je suis heureux que ce moment soit finalement arrivé. »

Si tout se passe comme prévu, Greening pourra bénéficier du support de ses parents – qui tentaient d’obtenir un vol depuis Terre-Neuve lundi en soirée – et de sa copine dans les gradins du Prudential Center pour la soirée qu’il aura attendue pendant toute sa vie.

« J’ai parlé à mes parents hier soir (dimanche) et c’est un moment dont j'ai rêvé depuis l’âge de cinq ans, soit depuis que j’ai sauté pour la première fois sur la patinoire et que mes parents m'ont dit qu'en travaillant très fort, je pourrais un jour jouer (au hockey) à la télévision à mon tour, a déclaré Greening. C'est un peu surréaliste, mais j'essaie de gober tout cela et de vivre le moment présent. »

Butler brille à la Classique des étoiles de la LAH

Bobby Butler, des Senators de Binghamton, a obtenu un but et trois mentions d’aide pour mériter le titre de joueur par excellence de l’Est dans une victoire de 11-8 contre l’Ouest lors de la Classique des étoiles de la LAH, lundi soir à Hershey, en Pennsylvanie.

Son coéquipier des B-Sens Corey Locke a récolté deux passes et il est maintenant le meneur de tous les temps chez les marqueurs dans le cadre de cet événement, avec 11 points en carrière.

Bloc-notes

Le centre Jason Spezza (épaule) prévoit rejoindre ses coéquipiers pour un voyage de quatre matchs qui débutera samedi à Uniondale (N.Y.), contre les Islanders. Et si tout va bien, il sera dans l’alignement le même soir au Nassau Coliseum. « Je vais voir comment les choses se passeront », a déclaré Spezza après une séance d'entraînement au Bell Sensplex qui lui a permis de travailler sur les mises en jeu. « Les séances d'entraînement après le match contre Detroit (mardi) vont probablement m’indiquer si je serais en mesure de jouer ou non ce week-end. Je serai certainement du voyage avec mes coéquipiers. Reste à savoir quand je pourrai revenir au jeu. Mais je suis impatient de revenir, c'est certain. » Les Red Wings effectueront leur seule visite de la saison à la Place Banque Scotia, mardi soir (19 h, TSN, 104,7 FM Souvenirs garantis).


En voir plus