Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Une première expérience avec les étoiles est quelque chose à savourer

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le capitaine des Sénateurs, Daniel Alfredsson, a porté les couleurs de l’Association de l’Est au Match des Étoiles de la LNH 2004 à St. Paul, au Minnessota, lors de la quatrième de ses cinq participations à la classique de la mi-saison de la ligue. Le défenseur d’Ottawa Erik Karlsson fera ses débuts dimanche (Photo par Harry How/Getty Images).
Daniel Alfredsson a un conseil simple pour le Match des Étoiles pour le défenseur des Sénateurs d’Ottawa, Erik Karlsson.


Savoure le moment.

Karlsson, le défenseur de 20 ans des Sénateurs, fera ses débuts au Match des Étoiles de la LNH, dimanche, au RBC Center à Raleigh, en C.N. (16 h, CBC). Alfredsson, cinq fois participant à ce match, a dit que c’est une fin de semaine dont son compatriote suédois devrait essayer de profiter au maximum.

«Essaie simplement de ne pas trop en faire, a dit Alfredsson quand on lui a demandé un conseil qu’il pouvait donner à Karlsson, qui est parti ce matin pour Raleigh. Profite du moment. Il est facile de passer d’une chose à une autre ... d’un souper à une réception d’un commanditaire. (Mais) assures-toi d’en profiter au maximum.»

Alfredsson se souvient encore de ses débuts au Match des Étoiles en 1996 au Fleet Center (maintenant le TD Garden) à Boston. Le capitaine des Sénateurs, qui n’en était qu’à sa deuxième saison dans la Ligue nationale de hockey, avait, évidemment, les yeux grands ouverts.

«C’était comme si je ne parvenais pas à trouver ma langue, a-t-il dit. J’étais très tranquille. C’était pratiquement écrasant, avec toutes les grandes étoiles qui étaient là. La plus grosse chose dont je me souviens était que (le défenseur des Bruins) Ray Bourque faisait le tour des joueurs pour leur demander 100 $ chacun pour donner un pourboire aux soigneurs. Je sais que je n’avais pas 100$ (sur moi), donc j’ai dû les lui emprunter et cela a fonctionné. Donc c’était très intimidant.»

Alfredsson a participé à quatre autres Matches des Étoiles, en 1997 (San Jose), 1998 (Vancouver), 2004 (Minnesota) et 2008 (Atlanta), quand il a été choisi par vote dans la formation débutante de l’Association de l’Est, une première pour un joueur des Sénateurs. Même cinq fois plus tard, Alfredsson considère cela comme un moment agréable pour tout joueur qui pratique ce sport.

«C’est simplement globalement une excellente expérience, être avec les meillleurs joueurs au monde, dit-il. C’est une excellente sensation et une excellente atmosphère dans le vestiaire de parler avec les autres joueurs.»

Pouvoir savourer tout cela à 20 ans «est tout simplement un excellent coup pour sa confiance» pour Karlsson, a-t-il ajouté.

«Savoir qu’il a réussi à aller aussi loin ... à son âge, aussi, c’est pas mal remarquable», a dit Alfredsson.

Les activités de la fin de semaine des Étoiles, à Raleigh, débuteront vendredi soir quand les capitaines Nick Lidstrom, des Red Wings de Détroit, et Eric Staal, des Hurricanes de la Caroline, les hôtes, repêcheront les équipes qui participeront au match de dimanche (20 h, TSN). Samedi, les joueurs doivent participer à la compétition des super habiletés Honda (19 h, CBC).



En voir plus