Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Une police d'assurance payante pour les B-Sens

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Alors que leurs gardiens sont ennuyés par les blessures, les Senators de Binghamton comptent beaucoup sur Barry Brust jusqu'à présent cette saison. L'athlète de Swan River, au Manitoba, ne les a pas laissé tomber, avec d'excellentes performances depuis le début de la campagne (Just Sports Photography).
Ce n’est pas pour rien que l’on appelle cela une assurance.


On ne sait jamais quand on en aura besoin et le fait de savoir qu'elle est là, on peut dormir tranquille.

Jusqu'à présent cette saison, au moins, les Senators de Binghamton ont eu amplement recours à l’une de leurs polices d’assurance. Sans le rendement de Barry Brust devant le filet, qui sait où ils en seraient?

« La situation des gardiens de but n'a pas été problématique chez nous », a déclaré l'entraîneur des B-Sens Kurt Kleinendorst, qui a compté amplement sur Brust au cours des deux premiers mois de la campagne actuelle dans la Ligue américaine de hockey. « Barry Brust s’est amené et il a fait un travail formidable. Il s'est avéré être une très bonne acquisition pour l'organisation. »

Étant donné que l’équipe est affilée par les blessures dans cette position, Brust a représenté bien plus que cela. Celui qui était pressenti comme partant, Mike Brodeur, a subi une commotion cérébrale lors du premier match de la saison, le 8 octobre, et il n’a pas encore effectué un retour au jeu. Dans le cas de Robin Lehner, le meilleur espoir de l'organisation des Sénateurs chez les gardiens de but, a passé trois semaines à Ottawa en tant que substitut, lorsque Pascal Leclaire a subi une élongation à l’aine. Présentement, le cerbère suédois est à son tour incommodé par les blessures.

Brust, un gardien qui a roulé sa bosse dans la LAH pour la majeure partie de sa carrière professionnelle, est arrivé et il a été utilisé dans 14 des 17 matchs des B-Sens cette saison et il est parvenu à garder le navire à flot. Mercredi soir, Binghamton est revenu au-dessus de la barre de 0,500 (8-7-1-1) en l’emportant par un blanchissage de 4-0 sur Crunch de Syracuse. Brust a bloqué tous les 33 tirs qu'il a reçus pour signer son deuxième jeu blanc de la saison.

Avec une fiche de 6-6-1, une moyenne de buts alloués de 2,80 et un pourcentage d'arrêts de 0,916, le gardien de 27 ans a répondu à toutes les attentes qu’entretenaient les B-Sens, lorsqu’ils l’ont mis sous contrat pendant l'été.
« Avoir cinq gardiens dans l'organisation n'est pas une mauvaise chose », a déclaré le directeur général adjoint des Sénateurs Tim Murray, qui supervise également les opérations à Binghamton. « Nous savions qu’il (Brust) obtiendrait du temps de jeu. C'est pourquoi nous l’avons mis sous contrat et il a bien fait.

« Lorsque nous aurons cinq gars en bonne santé, il sera sans doute l'homme de trop. Mais les choses peuvent changer demain, le jour suivant. Nous n’avons pas trop de gardiens (dans notre organisation) et nous n'avons pas trop de défenseurs. »

C'est fou comme les choses peuvent survenir parfois. Lorsque j'ai la chance de jouer, je dois tirer le meilleur parti possible et je pense que c’est ce qui est arrivé. Je suis dans la ligue depuis un certain temps, j'ai donc vécu ce genre de choses auparavant. Je suis simplement heureux d’avoir eu la chance de jouer et de montrer ce que je peux faire. - Barry Brust
Personne ne connait mieux l'incertitude du métier que Brust, qui a vu beaucoup bien des choses lors de ses précédents séjours dans la LAH avec les Monarchs de Manchester et les Aeros de Houston, ainsi que lors de sa précédente affectation dans la East Coast Hockey League. Il a été identifié pour évoluer chez les Jackals d'Elmira, la filiale des Sénateurs dans la ECHL, au début de la présente saison, mais il est à Binghamton depuis pratiquement la première journée du calendrier. Et pas seulement pour un rôle accessoire.

« C'est fou comme les choses peuvent survenir parfois », a dit Brust, originaire de Swan River, au Manitoba. « Lorsque j'ai la chance de jouer, je dois tirer le meilleur parti possible et je pense que c’est ce qui est arrivé. Je suis dans la ligue depuis un certain temps, j'ai donc vécu ce genre de choses auparavant. Je suis simplement heureux d’avoir eu la chance de jouer et de montrer ce que je peux faire. »

Non pas que quiconque l'aurait cru qu'il avait obtenir ce genre d'occasion. Mais Kleinendorst, qui a eu à peine l’occasion d’utiliser le duo de gardiens qu'il pensait avoir en main cette saison, continue à faire confiance à Brust. Il n’a pas été déçu jusqu'ici.

« Il (Brust) a été excellent. Il a fait du très bon travail, a déclaré Kleinendorst. Nos gars aiment jouer pour lui. Nous avons confiance en lui. Et cela n’a rien d’un hasard. Il semble avoir confiance et qu'il exécute de très bonnes choses. »

Que cela continue, de dire Brust, un choix de troisième ronde (73e au total) par le Wild du Minnesota lors du repêchage de la LNH en 2002.

« C’est ce que je veux, dit-il. Plus souvent je joue, plus il devient facile à jouer. On s’attarde beaucoup moins à nos erreurs. Je trouve qu'il est plus facile de jouer lorsque je joue beaucoup. »

Brust a disputé 11 matchs dans la Ligue nationale de hockey (avec les Kings de Los Angeles en 2006-2007), mais il ne commencera pas à deviner quand - ou si - il pourrait avoir un jour la chance d'augmenter ce total.

« Les choses changent si vite, dit-il. Ils (les Sénateurs) n'ont pas vraiment dit grand-chose. Je me dois de continuer à arrêter les rondelles. »

Bloc-notes de Binghamton

Les B-Sens seront à la Place Banque Scotia le 26 novembre pour affronter les Bulldogs de Hamilton, la filiale des Canadiens de Montréal dans la LAH. Les billets sont en vente dès maintenant... Le joueur recrue Bobby Butler a inscrit son 13e but, un sommet dans la ligue, lors de la victoire de mercredi à Syracuse... D’autres meneurs dans la LAH : le meilleur marqueur Corey Locke (7-19-26) et le dur à cuire Francis Lessard (123 minutes de pénalité)... Un autre week-end qui s'annonce chargée pour Binghamton, qui recevra les Bears de Hershey (vendredi) et le Wolf Pack de Hartford (samedi) avant de prendre la route pour croiser le fer avec les Penguins de Wilkes-Barre/Scranton, dimanche.


En voir plus