Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Une nouvelle opportunité pour Kinrade

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L'espoir des Sénateurs Geoff Kinrade a effectué ses débuts dans la LNH avec le Lightning de Tampa Bay en avril dernier et il s'est rapidement retrouvé face à face avec l'un des marqueurs les plus craints du circuit (Photo par Scott Audette/NHLI via Getty Images).
Tout un accueil dans la Ligue nationale de hockey.


Le défenseur Geoff Kinrade a disputé son premier match dans la LNH le 9 avril dernier, dans l’uniforme du Lightning de Tampa Bay. Déjà que l’émotion était palpable pour le jeune homme, devinez qui a mené une charge à fond de train contre lui?

Nul autre qu’Alex Ovechkin, le plus dangereux des attaquants devant le filet adverse. Toutefois, Kinrade, qui fait partie maintenant de l’organisation des Sénateurs d’Ottawa, a indiqué avec le sourire qu’il s’en est bien tiré.

« J’ai tenté de ne pas penser à cela (à l’identité de ce joueur adverse) car c’est à ce moment que j’aurai pu être déjoué », a déclaré Kinrade, âgé de 24 ans de Nelson, en Colombie-Britannique. « J’étais nerveux, mais je me disais aussi en même temps que j’ai réussi, que je n’avais pas été déjoué. Il n’avait pas beaucoup de marge de manœuvre et j’en ai profité pour le ralentir.

« Heureusement, car il est un joueur si talentueux. »

Toutefois, il n’y a pas si longtemps, il fut un temps où Kinrade ne pouvait imaginer vivre un tel moment. Il n’a pas été sélectionné à son année d’admissibilité au repêchage et il a passé quatre saisons dans les rangs universitaires à Michigan Tech, loin des regards de la plupart des éclaireurs.

Aujourd’hui, les Sénateurs estiment qu’il pourrait s’insérer parmi les quatre premiers défenseurs de leur filiale de la Ligue américaine à Binghamton. Et peut-être plus en cours de route.

« Il pourrait être un bon candidat pour la liste de rappel », a déclaré Randy Lee, le directeur de l’administration hockey et du développement des joueurs chez les Sénateurs. « Il est brillant, agit très bien avec la rondelle, prend de bonnes décisions sur la glace et est très compétitif. »

L’athlète de 6 pieds et 207 livres, qui admet « s’épanouir sur le tard », s’est interrogé sur son avenir en tant que hockeyeur lorsque la saison des Huskies a pris fin en mars. Cependant, une semaine plus tard, il a reçu un appel des Admirals de Norfolk, la première filiale du Lightning. Un peu plus de 24 heures plus tard, il disputait son premier match chez les professionnels contre - ironiquement - les Senators de Binghamton.

« Cet épisode s’est passé très rapidement », a déclaré Kinrade à propos de cette période éclair. « J’ai marqué un but contre Binghamton, en l’occurrence le vainqueur. Ce fut une expérience époustouflant avec un peu de chance. »

Il avait disputé 10 matchs avec Norfolk avant d’être rappelé par le Lightning pour disputer un match en fin de campagne. Sans mauvais jeu de mots, ce ne fut pas un passage éclair pour Kinrade, alors qu’il a passé 17:32 sur la patinoire, dont deux minutes sur le jeu de puissance.

Il pourrait être un bon candidat pour la liste de rappel. Il est brillant, agit très bien avec la rondelle, prend de bonnes décisions sur la glace et est très compétitif. - Randy Lee
« Quelques mois auparavant, je n’aurais jamais pensé être confronté à des joueurs de la trempe d’Ovechkin, a dit Kinrade. Je me suis dit que je suis là pour vrai et de bien faire. On a continué à m’utiliser, donc j’ai dû faire quelque chose de bien. »

Il n’y avait pas que le Lightning qui l’ait remarqué à Norfolk.

« Je l’ai vu évoluer là-bas, a déclaré Lee. Il jouait très bien. C’est là que Bryan (Murray, le directeur général des Sénateurs) m’a dit de continuer à l’observer. »

Les Sénateurs ont invité Kinrade à leur camp de perfectionnement au début de juillet et ils l’ont mis sous contrat pour un an, dans une entente à deux volets. Présentement, le défenseur est à Kitchener cette semaine, avec les autres espoirs des Sénateurs, pour prendre part au tournoi des recrues.

« Je pense qu’il y a une opportunité pour moi ici, dit-il. J’espère que les choses iront bien. Je souhaite faire bonne impression au camp (des recrues) afin de savoir où cela va m’amener. Peu importe l’endroit où je vais aboutir, je vais me battre pour aller plus loin. »


En voir plus