Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Une lourde perte pour les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Au moment où les Sénateurs d’Ottawa semblaient sur le point de présenter une formation complète et en santé pour les séries éliminatoires, ils devront être privés à nouveau de l’un de leurs éléments clés.


L’entraîneur-chef et directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, a déclaré dimanche que l’habile attaquant Chris Kelly a subi une fissure au bas de sa jambe gauche. La blessure de Kelly est survenue en bloquant un tir du défenseur Pavel Kubina, en première période du match de samedi, qui s’est soldé par un revers de 5-4 face aux Maple Leafs de Toronto, à la Place Banque Scotia. Le match marquait le retour de l’attaquant Chris Neil, après une absence de quatre semaines en raison d’une blessure à un genou.

« Il sera absent pendant au moins trois semaines possiblement », s’est prononcé Murray sur le scénario le plus positif quant à un retour au jeu de Kelly. « J’ignore si l’on peut espérer qu’il reviendra plus tôt.

« Il s’agit d’une petite fissure selon les rayons X. Il ne peut rien faire tant qu’il ne sera pas rétablit à 100 pour cent. »

Kelly, qui a du être escorté vers le vestiaire après avoir eu de la difficulté à se rendre au banc, savait que quelque chose n’allait pas.

« Aussitôt que j’ai encaissé le coup, j’ai tenté de mettre de la pression sur ma jambe, mais cette dernière n’a pas répondu, dit-il. Je me suis rendu au banc et je me suis inquiété un peu. J’ai subi des rayons X sur le champ et il y avait une petite fissure. »

Une absence de trois semaines signifie que Kelly raterait le début des séries éliminatoires, mais il souhaite que ce ne soit pas le cas.

« Cela aurait pu être pire, bien pire, a-t-il dit. J’espère que ce ne sera pas trop long. C’est difficile mais j’espère pouvoir revenir bientôt et être prêt pour les séries éliminatoires. »

Même si la perte de Kelly peut être perçue comme un coup de masse pour l’unité spéciale des Sénateurs en désavantage numérique — lui et Antoine Vermette forment le duo le plus efficace de l’équipe en infériorité — Murray affirme que son absence pourrait se faire ressentir davantage.

« Son impact sur l’équipe est encore plus grand, a dit Murray. Il est très apprécié dans le vestiaire. Il est le type de joueur qui peut grandement nous aider à maintenir une avance tard dans un match. Il peut jouer à la droite avec (Jason) Spezza et (Dany) Heatley. Il peut jouer un peu partout et contribuer.

« Évidemment, c’est une lourde perte. Il est l’un des joueurs les plus fiables de l’équipe. Non seulement en infériorité numérique, mais aussi en échec avant ou dans d’autres situations. Il est un joueur responsable. »

Les Sénateurs pourraient aussi devoir se passer de l’attaquant Dean McAmmond lundi soir, alors qu’ils se mesureront aux Canadiens à Montréal, dans une rencontre cruciale de la section Nord-Est. McAmmond a subi une contusion au quadriceps, lors du revers face aux  Leafs.

« Il boitait constamment aujourd’hui, a déclaré Murray. Il représente un cas incertain pour demain également. »

Même si McAmmond devit s’absenter, Murray a indiqué qu’il ne procéderait à un rappel du côté des Senators de Binghamton, leur filiale de la Ligue américaine.

« Nous avons déjà trois attaquants ici (Randy Robitaille, Brian McGrattan et Cody Bass) et deux d’entre eux devront jouer, de dire Murray, ajoutant que Bass (pied) a été retiré de la liste des blessés et « qu’il croit qu’il peut maintenant jouer. »

Entre-temps, Murray a désigné Martin Gerber (28-15-3) comme gardien partant des Sénateurs pour une 11e partie consécutive. Il est hors de question de sous-estimer l’importance du match de lundi, étant donné que les Canadiens ont accentué leur avance à cinq points sur les Sénateurs. Ottawa doit disputer sept matchs avant la fin du calendrier régulier, et Montréal, six.

« Ils ont une avance de cinq points et c’est difficile, a dit Murray. Nous avons deux matchs contre eux et un en main pour tenter de les rattraper.

« Je m’attends à ce que mon équipe réponde à l’appel. C’est un très bon défi et un gros test. Nous affrontons une équipe rapide, talentueuse et habile avec la rondelle. Je prévois un bon duel. »


En voir plus