Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Une foule survoltée attend les B-Sens pour la finale

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Geoff Kinrade et les Senators de Binghamton entendent profiter pleinement de la salle comble à domicile pendant la finale de la Coupe Calder cette semaine (Just Sports Photography).
Les petits Sénateurs ont quitté la chaleur torride du Texas pour retrouver un début d’été dans le sud de l’État de New York.


Les Senators de Binghamton peuvent certainement affirmer que le baromètre a commencé à osciller de leur côté dans la finale de la Coupe Calder, bien que très légèrement. Alors que les honneurs ont été partagés lors des deux premiers matchs de championnat de la Ligue américaine de hockey, les B-Sens sont maintenant impatients de disputer la première d’une série de trois rencontres au Broome County Veterans Memorial Coliseum.

L’ambiance devrait être survoltée pour le troisième match, alors que la direction des B-Sens a surnommé l’occasion « Wednesday Whiteout » pour ajouter à l'atmosphère bruyante que les partisans avides de championnats vont créer à Binghamton, et sur la patinoire. S’ils parviennent à remporter toutes les trois parties à domicile cette semaine, les B-Sens pourront mettre la main sur la première ville de la Coupe Calder en près de 30 années de participation dans la LAH dans cette ville.

« Nous sommes dans le siège du conducteur », a déclaré l'entraîneur-chef des Senators, Kurt Kleinendorst, après le triomphe de 2-1 en prolongation samedi au Toyota Center de Houston. « Il ne s’agit plus d’une série quatre de sept, mais bien d’une trois de cinq. Trois des cinq parties seront disputées dans notre amphithéâtre. Nous savions qu’en gagnant (samedi), que rien n’était garanti, mais que l’on se retrouverait quand même dans le siège du conducteur.

« Nous avons bien joué à la maison toute l'année. Je suis heureux de retrouver nos vestiaires et nos zones neutres entassés, nos coins plus étroits. Et puis nous avons la chance de jouer devant nos partisans, qui nous donneront aussi un coup de pouce. »
Bien que les Aeros évoluent dans un amphithéâtre de 17 800 places dans lequel les Rockets de la National Basketball Association sont le principal locataire, le « Broome » est un petit aréna en comparaison, avec seulement une capacité de 4 710 sièges. Mais le bruit des partisans sera ni plus ni moins que la musique aux oreilles aux joueurs de Binghamton, qui ont l'intention d’en profiter pleinement.

« Sur toutes les patinoires que nous avons évoluées au cours des présentes séries éliminatoires, c'est de loin le plus bruyant et le plus énergique », a déclaré le défenseur Geoff Kinrade au Binghamton Press & Sun-Bulletin. « C’était formidable. Je préfère certainement jouer devant cette foule à la maison qu’ailleurs. Nous en avons été témoins dans les séries. Nous sommes choyés de pouvoir compté sur nos partisans. »

L'attaquant Ryan Potulny a ajouté : « Si j'étais au sein de l'autre équipe, je serais un peu intimidé de venir dans cet amphithéâtre. Les amateurs embarquent même lorsqu’il y a un gros changement de trio et on peut les entendre tellement ils sont bruyants. Cela nous aide aussi. Et cela devrait sans doute aider à intimider l'autre équipe. L’atmosphère sera survoltée, je le sais. Ce sera amusant pour nous. »

Maintenant, les B-Sens doivent retrouver la forme qui leur a permis de vaincre tour à tour les Monarchs de Manchester, les Pirates de Portland et les Checkers de Charlotte, en route vers une première participation à la finale de la Coupe Calder. Les Aeros ont limité l’équipe qui a marqué le plus de buts dans les séries éliminatoires de la Ligue américaine de hockey à seulement trois buts lors des deux premiers matchs de la série, alors que le premier trio de Binghamton, formé de Potulny (meilleur marqueur des séries dans la LAH), le capitaine Ryan Keller et Zack Smith, a été tenu en échec jusqu’à présent.

« Nous n'étions pas été aussi bon qu’à l’habitude », a déclaré Kleinendorst en résumant les deux premiers matchs. « Nous nous sommes égaré un peu de notre plan de match. Je n’aime pas ce que je vois en ce moment. Je connais mon équipe et je sais ce qu’il faut faire pour bien jouer. Même si nous avons livré une bataille acharnée, les choses n’étaient pas à point... Je suis soulagé que nous soyons parvenus à sortir (de Houston) en gagnant un match.

«Je pensais que nous serions de mieux en mieux chaque match. Nous étions mieux (samedi) comparativement à la veille (lors du match 1, une défaite de 3-1). Je m'attends à une meilleure sortie au troisième affrontement. C'est juste la façon dont nous abordons chaque série. Nous voulons faire mieux à chaque match. »

Le gardien de but Robin Lehner partage ce sentiment, en affirmant au Press & Sun-Bulletin qu’il estime que les B-Sens « ont encore des munitions » pour contrer les Aeros.

« Je ne veux pas dire que nous n'avons pas joué depuis près d’une semaine, parce que ça ne change rien en finale », a déclaré Lehner au sujet du congé de huit jours dont les B-Sens avaient bénéficié avant vendredi. « Je pense simplement que nous devons trouver notre rythme. »

Regardez la finale de la Coupe Calder sur Sportsnet Sens

Rogers Sportsnet a annoncé aujourd’hui que le réseau diffusera tous les autres matchs de la finale de la Coupe Calder entre les B-Sens et les Aeros, à compter du troisième match, mercredi soir à Binghamton (19 h 05, aussi à Team 1200).

Les abonnés de Rogers Sportsnet One pourront regarder les matchs sur la chaîne d’accompagnement Sportsnet Sens. La diffusion comprend les trois matchs à Binghamton cette semaine, ainsi que les matchs 6 et 7 la semaine prochaine à Houston (si nécessaire).

Bloc-notes

Avec 12 buts jusqu'à présent dans les présentes séries, l’attaquant des B-Sens Bobby Butler est à seulement deux buts du record des séries éliminatoires dans la LAH pour une recrue, qui date de 14 ans et qui est actuellement détenu par Sean McKenna (Rochester, 1983) et Jamie Benn (Texas, 2010)... Lehner a stoppé 66 des 69 tirs dirigés vers jusqu'à présent contre les Aeros... Kleinendorst  a dit ce matin que les défenseurs blessés Derek Smith et Craig Schira ont été autorisés à retourner au jeu, mais aucune décision n'a encore été prise sur le moment où ils vont jouer... Pour les partisans d'Ottawa qui envisagent un voyage à Binghamton pour le 5e match, vendredi, il ne reste que seulement 300 billets maintenant pour cette rencontre. Et ils n’ont été mis en vente qu’aujourd'hui à midi. Le match 4 de vendredi sera pratiquement disputé à guichets fermés, avec seulement quelques places avec une vue limitée et obstruée. Il reste moins de 250 billets pour le troisième match.


En voir plus