Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Une cuvée prometteuse au repêchage

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Ryan Nugent-Hopkins, des Rebels de Red Deer, est le meilleur espoir pour le Repêchage amateur 2011 de la LNH, qui aura lieu les 24 et 25 juin au Xcel Energy Center de St. Paul, au Minnesota (Claus Andersen/Getty Images).
Il n’y aura pas de joueur dit « de concession » qui sera réclamé.


Pas de Taylor contre Tyler, ni Tavares ou de Stamkos.

Mais si vous croyez que l'absence d'un gros nom en haut de peloton signifie que la cuvée 2011 du repêchage de la LNH s’avère pauvre, détrompez-vous. Même si l’offre de joueurs de franchise semble être moindre, les joueurs de talent ne manquent pas.

« Il n'y a pas de joueur dominant au sommet », a déclaré le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, pour illustrer un portrait rapide des espoirs en lice pour le repêchage 2011, qui aura lieu les 24 et 25 juin au Xcel Energy Center de St. Paul, au Minnesota. « Il n'y aura pas de Crosby (Sidney) ni d’Ovechkin (Alex)… Dans l’ensemble, trois défenseurs de qualité sont susceptibles d’être réclamés parmi les huit ou neuf premiers joueurs. Je pense qu'il y a trois ou quatre attaquants qui sont des joueurs de qualité réelle. »

En d'autres termes, les Sénateurs – qui sélectionneront au 6e rang en première ronde – devraient repartir avec un espoir de premier plan. Murray espère également que le choix de première ronde qu’Ottawa a obtenu des Predators de Nashville dans la transaction pour Mike Fisher – le 21e au total au début des séries éliminatoires – pourra également procurer un autre gros morceau du casse-tête pour bâtir l'avenir du club. Les Sénateurs disposent aussi de trois choix de deuxième ronde.

« Nos dépisteurs estiment qu'il y a une possibilité réelle d'obtenir un bon joueur (au 21e rang), a déclaré Murray. Et il devrait y avoir, au second tour, quelques vrais bons joueurs disponibles. Ils joueront dans la LNH. Reste à déterminer à quel moment. »

Donc, qui est susceptible d'être appelé le premier le 24 juin? Contrairement à il y a un an, alors que Taylor Hall et Tyler Seguin étaient pressentis pour cet honneur jusqu'au moment où les Oilers d'Edmonton ont fait de Hall le tout premier choix au total, il n'y a pas de réel consensus en 2011. Tout dépendant des besoins de l'équipe, les trois ou quatre premiers joueurs sur la liste ont autant de chances de mériter cette distinction convoitée à St. Paul.

En fin de saison, cependant, il semble qu’un groupe de trois jeunes talents a commencé à se distinguer du lot. Celui qui s’est démarqué le plus est le centre Ryan Nugent-Hopkins, des Rebels de Red Deer, qui s’est hissé en première position chez les joueurs nord-américains au classement final du Bureau central de soutien au recrutement de la LNH.

Malgré son gabarit légèrement inférieur aux normes de la Ligue nationale de hockey (il pèse seulement 164 livres du haut de ses six pieds), l’athlète de Burnaby, en Colombie-Britannique, possède les habiletés, la vision et le sens du hockey qui amènent déjà des comparaisons avec certains des meilleurs joueurs de tous les temps. Il a été une force dominante lors du match des meilleurs espoirs de la Ligue canadienne de hockey plus tôt cette année.

« Certaines personnes haut placées dans l'organisation des Oilers – et je ne veux pas citer de noms – ont dit de Hopkins qu’il est celui qui possède la meilleure vision du jeu depuis le nº 99 (Wayne Gretzky) », a déclaré Peter Sullivan, qui travaille principalement dans la Ligue de hockey de l’Ouest pour le compte du Bureau central de recrutement de la LNH, à NHL.com. « C'est le plus beau compliment que vous pouvez obtenir, mais il y a aussi la façon dont Ryan joue. Il ne prend jamais une soirée de congé et il travaille aussi fort dans sa propre zone qu’en zone adverse. Il faut posséder des habiletés particulières pour être en mesure de jouer de la sorte. »

Cependant, Nugent-Hopkins n'est pas nécessairement celui qui pourrait être réclamé au premier rang pour l'instant. Beaucoup de gens considèrent que l’ailier suédois Gabriel Landeskog, qui évolue avec les Rangers de Kitchener dans la Ligue de l'Ontario, comme étant l’espoir le mieux préparé pour la LNH dans ce repêchage. Il est souvent comparé à l'ancienne vedette des Rangers Mike Richards, maintenant le capitaine des Flyers de Philadelphie.

« Il n'aura pas besoin de disputer un seul match dans la Ligue américaine l'an prochain », a déclaré Chris Edwards, du Bureau central de recrutement de la LNH. « Il devrait accéder directement dans la LNH. Je pense que l'équipe qui le réclamera (au repêchage) va obtenir un joueur qui l’aidera à remporter la Coupe Stanley. »

Si vos besoins se trouvent en défensive, ne cherchez pas plus loin. Adam Larsson, le défenseur de Skelleftea qui est classé au premier rang chez les joueurs européens par le Bureau central de recrutement, est celui qu’il vous faut. Il est considéré comme le meilleur de la cuvée de défenseurs cette année, devant Dougie Hamilton des IceDogs de Niagara (LHOntario), Nathan Beaulieu des Sea Dogs de Saint John (LHJMQ) et Ryan Murphy des Rangers.

« Adam est l'un des meilleurs patineurs au repêchage de cette année », a dit Edwards au sujet de Larsson. « Il possède une excellente vitesse et de la mobilité. Il est aussi patient et habile avec la rondelle et il peut surprendre un adversaire avec une solide frappe. Sa taille et son coup de patin font de lui un athlète comparable au défenseur Victor Hedman, du Lightning de Tampa Bay (2e choix au total en 2009 derrière John Tavares). »

Un joueur qui a fait une remontée tardive est Jonathan Huberdeau, des Sea Dogs (classé troisième parmi les Nord-Américains), dont la cote a fortement augmenté depuis sa performance qui a aidé Saint John à remporter la Coupe Memorial et mériter le titre de joueur par excellence.

« C'est le genre de joueur qui peut changer subitement et rapidement le résultat d'un match », a affirmé Chris Bordeleau, du Bureau central de recrutement de la LNH, au sujet de Huberdeau, qui a récolté 43 buts et 105 points pour Saint John cette saison. « Il est incroyablement habile de ses mains et il possède des habiletés pour préparer et marquer des buts. Il peut certainement devenir un habile fabricant de jeu dans la LNH. Il est aussi un joueur robuste qui n’a pas peur des défis. »

À moins d'une transaction, les trois premiers joueurs en lice semblent être hors de la portée des Sénateurs à ce repêchage. Mais les joueurs de centre disponibles, tels que Sean Couturier des Voltigeurs de Drummondville (classé au 6e rang des joueurs nord-américains) et quelques autres qui connaissent une croissance fulgurante – Ryan Strome des Ice Dogs (8e rang, nord-américain) et Mika Zibanejad de Djurgarden (Suède, 2e rang, Europe) – ne seront pas considérés comme un prix de consolation aux yeux des dirigeants des Sénateurs. L’équipe a fait venir ces trois joueurs lundi pour les connaître davantage, tandis que Landeskog et Huberdeau étaient en visite mardi.


En voir plus