Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Une bonne cuvée selon les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Les Sénateurs d’Ottawa ne croient pas qu’il est nécessaire d’épater la galerie en effectuant une transaction majeure alors que se tiendra le Repêchage amateur de la LNH pour la première fois à leur domicile.


Surtout que le prix à payer pour espérer obtenir mieux que le 18e rang de sélection en première ronde semble hors de portée selon le directeur général Bryan Murray.

« J’ai discuté avec quelques formations et elles sont toutes réticentes à échanger leur rang à moins d’obtenir un joueur de premier plan en retour, mais nous n’avons pas de ce genre de joueur à offrir », a déclaré Murray aujourd’hui aux journalistes, à la veille de la première ronde du repêchage 2008, qui se déroulera à la Place Banque Scotia.

« Pour des applaudissements pendant 40 secondes, cela ne vaut pas la peine car j’imagine le scénario l’hiver prochain si jamais nous sacrifions un bon joueur en retour d’un choix de première ronde qui évoluera dans les rangs juniors. Donc, les Sénateurs n’ont pas besoin de faire de vague. »

Ceci dit, les Sénateurs estiment que la cuvée de cette année est relativement intéressante et qu’ils sont confiants de sélectionner un espoir de qualité au 18e rang, une position dont Ottawa n’a pas bénéficié depuis les 16 dernières assises annuelles.

« C’est une très bonne cuvée … 2003 était aussi une bonne cuvée », a déclaré l’adjoint au directeur général des Sénateurs, Tim Murray. « Cela arrive à tous les 10 ou 15 ans. J’estime que celle (la cuvée) de cette année est très bonne, mieux que celles des dernières années somme toute.

« Sur notre liste, nous retrouvons quatre ou cinq individus dont nous avons classés entre les 10e et 15e rangs, mais que nous avons espoir qu’ils seront encore là au 18e. Nous avons fait nos devoirs et nous en avons vu plusieurs d’entre eux qui ont suscité notre intérêt. »

Un peu d’histoire pour appuyer la pensée des Sénateurs. Des joueurs comme Brooks Orpik (Pittsburgh, 2000), Dmitri Kalinin (Buffalo, 1998) et Petr Sykora (New Jersey, 1995) ont été repêchés au 18e rang.

« Je crois que nous pouvons obtenir un bon joueur, peu importe le rang de sélection en première ronde, a dit Bryan Murray. Nous espérons qu’au 18e rang, nous serons en mesure d’obtenir un joueur qui aboutira dans la Ligue nationale et qu’il répondra aux besoins de notre équipe. »

Alors que l’attaquant Steven Stamkos, du Sting de Sarnia, sera vraisemblablement repêché au tout premier rang par le Lightning de Tampa Bay, la cuvée de cette année devrait être dominée par les défenseurs. Mais les Sénateurs planifient de sélectionner le « meilleur joueur disponible », sans mentionner de position précise.

« Je ne crois pas que ce sera une surprise si l’on optait pour un gardien comme premier choix, de dire Tim Murray. Ce n’est pas comme si l’on insistait pour avoir absolument un défenseur, par exemple. Nous avons besoin un peu de tout. Comme la plupart des équipes aujourd’hui, il faut être patient avec les jeunes mais ils vont jouer plus tôt en raison du plafond salarial.

« Il faut toujours garnir notre cuisine… Le meilleur joueur qui figure sur notre liste, peu importe sa position, sera l’heureux élu. »

Il s’agit aussi d’un joueur dont les partisans des Sénateurs ne verront pas au sein de leur équipe avant au moins deux ans. Alors que plusieurs jeunes espoirs sont prêts à faire le saut dans la LNH, Bryan Murray affirme qu’il est prématuré de dire qu’un joueur repêché au 18e rang pourrait se tailler un poste à Ottawa dès la prochaine campagne.

« Nous recherchons des joueurs susceptibles d’avoir un impact au sein de notre formation, tôt ou tard, dit-il. Que ce soit en première ronde ou non, nous devons simplement sélectionner le meilleur joueur, qu’il soit un gardien, un défenseur ou autre. C’est le message envoyé à notre personnel. »

Les Sénateurs sont aussi confiants de la possibilité de pouvoir amener un autre joueur potentiel avec leur deuxième choix (42e au total).

« Nous ne savons jamais qui restera lorsque nous serons rendus à ce stade, mais nous avons cinq ou six joueurs sur notre liste que nous pensons qui devraient partir en première ronde, mais que nous avons un certain espoir de les voir encore dans les rondes subséquentes. En fait, deux nous intéressent particulièrement.

« Cela dépend certainement des formations qui repêcheront avant nous. Nous ne pouvons repêcher les joueurs qu’ils laisseront de côté. Parfois, cela donne de belles surprises. »

La séance de repêchage débutera à 19 heures, vendredi. Les rondes 2 à 7 auront lieu samedi, à compter de 10 heures. En ce moment, les Sénateurs détiennent sept choix, dont deux en quatrième ronde. Ils ne repêcheront pas en sixième ronde.

Voyez notre galerie de photos du Dîner et de la Séance pratique des espoirs de la LNH ici.


En voir plus