Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Un succès éclatant pour l'Excursion Mise au jeu

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Des élèves avaient en main de nombreuses affiches pour accueillir leurs joueurs préférés des Sénateurs dans le cadre de l'Excursion Mise au jeu à la Place Banque Scotia.
Un autre de ces lundis matin tranquille à la Place Banque Scotia?


Pas tout à fait.

Plus de 6 400 élèves se sont chargés de créer une ambiance plutôt festive, et aussi bruyante, pour la première séance d’entraînement de la semaine pour les Sénateurs. Il s’agissait de la deuxième édition annuelle de l’Excursion Mise au jeu, une initiative qui fait partie des programmes éducatifs Sénateurs @l’école. Des autobus en provenance des quatre coins de la région ont convergé dans le stationnement de l’amphithéâtre, avec à bord des élèves de 233 classes et 61 écoles. Et l’excitation dans l’air était palpable.

« C’était plaisant et bruyant », a déclaré Jennifer Lemire pour décrire le trajet en autobus depuis Orléans avec sa classe de 4e et 5e année de l’école Our Lady of Wisdom Catholic. « Ils étaient très excités. Il y avait de nombreux visages souriants. »

Beaucoup d'entre eux avaient emporté des pancartes à la séance d’entraînement afin de saluer leurs joueurs favoris. L’ambiance survoltée a duré tout au long de la séance d'une heure, mais les Sénateurs avaient été préparés en conséquence afin de pouvoir s’entraîner dans une atmosphère exceptionnellement bruyante. Normalement, ces séances se déroulent dans un amphithéâtre presque vide.

« Nous avions dû organiser quelques exercices à l’avance, car on ne pouvait pas leur crier des choses comme à l’habitude », a déclaré l'entraîneur-chef des Sénateurs Cory Clouston. « Néanmoins, c’était bien, il y avait beaucoup de plaisir et d'énergie. C’était beau à voir et les joueurs ont aimé ça. »

Les milliers de jeunes ont clairement manifesté un sentiment réciproque.

« C'est génial, parce que j'aime le hockey », a déclaré Adam Tilley, âgé de huit ans et un grand admirateur du capitaine des Sénateurs, Daniel Alfredsson.

« C'est amusant de les regarder », a déclaré Brayden White, 9 ans, ajoutant qu'il a également aimé une présentation de « science du hockey » du Musée des sciences et de la technologie qui a précédé la séance d’entraînement.

L’Excursion Mise au jeu a été lancée la saison dernière et a rapidement connu une énorme popularité auprès des écoles de la région.

« Nous avons doublé le nombre d’élèves de l'an dernier », a déclaré Aaron Robinson, directeur des relations avec les partisans et communautaires des Sénateurs. « J'espère que nous pourrons continuer à croître l’activité dans le futur, mais pour l'instant, il s’agit d’un grand succès. »

Pour Lemire, il s’agissait d’un boni inattendu lorsqu’elle a inscrit sa classe à Sénateurs @ l'école.

« Je pense que c'est incroyable, dit-elle. Au moment où je me suis inscrit sur le site Web (du programme), je n'avais aucune idée que nous aurions une occasion de ce genre. Et il est étonnant que ce soit gratuit, aussi. »

La classe de Lemire a été en mesure de couvrir les frais de transport scolaire pour amener les élèves à la Place Banque Scotia grâce à un tirage au sort de billets qu'ils ont reçus et, pour couronner le tout, remettre une contribution au projet Lenten de l’école Our Lady of Wisdom. Elle croit beaucoup aux effets bénéfiques du programme Sénateurs @ l'école.

« Nous avons fait quelques exercices de compréhension de lecture avec la classe et les élèves adorent ça », a déclaré Lemire, vêtue d'un chandail de laine polaire des Sénateurs. « La moitié de ma classe est composée de garçons et ils adorent (apprendre) chaque fois que je sors l’un de ces (plans de leçon). Ils deviennent tellement heureux. Ils adorent lorsque je me sers de cela comme une récompense de lecture. »

Robinson a déclaré que L’Excursion Mise au jeu cadre bien avec les objectifs des Sénateurs en éducation.

« C'est un avantage supplémentaire au programme Sénateurs @l’école, dit-il. Nous tentons d’ajouter un peu de plaisir à l'apprentissage. C'est quelque chose d'un peu différent pour les classes. Certains enfants n'ont pas la chance de venir dans l’amphithéâtre, donc c'est une occasion pour eux de venir voir notre équipe et obtenir une chance de vivre une expérience qui peut être similaire, dans une certaine mesure, à un match de hockey.

« C’est une activité typiquement canadienne. »

Remarquez qu’une journée sans ouvrir les livres se prend plutôt bien aussi.

« Nous n’avons pas eu besoin de travailler », a dit Sean Adams, 9 ans, à propos de sa matinée à la Place Banque Scotia. « J’aime ça. C’est tout ce dont je peux dire. » 



En voir plus