Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Un revirement qui plait au DG des Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, aime le caractère démontré par Chris Neil et ses coéquipiers en tentant de sauver leur saison après un mauvais début de campagne (Photo par Grant Halverson/Getty Images).
Bryan Murray est conscient qu’il ne peut pas contourner la réalité.


« Nous sommes très désespérés », a déclaré le directeur général des Sénateurs d’Ottawa ce matin, au lendemain du revers de 2-1 de son équipe face aux Hurricanes à Raleigh, mercredi soir.

Avec seulement neuf matchs à disputer, les Sénateurs, qui occupent le 12e rang (32-31-10, 74 points), se retrouvent encore à neuf points des Canadiens de Montréal et du huitième et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires dans l’Association de l’Est. Entre les deux, il y a les Panthers de la Floride (81 points), les Sabres de Buffalo (78) et Maple Leafs de Toronto (75).

Les Sabres, qui sont revenus de l’arrière pour surprendre les Panthers avec un gain de 5-3 mercredi soir, affronteront les Leafs et les Canadiens d’ici la fin de la semaine. Un tel calendrier ne vient pas aider la cause des Sénateurs.

« Maintenant, nous devons pratiquement gagner tous les matchs en espérant que les équipes devant nous ne gagnent pas, de dire Murray. Et elles s’affronteront entre elles, donc la tâche est quasi impossible. Mais nous espérons en même temps que les choses s’alignent pour nous, que nous et les joueurs puissions trouver une signification pour jouer.

« Premièrement, restons dans la course afin de montrer de quel bois l’on se chauffe. Deuxièmement, plusieurs joueurs travailleront en fonction de leur avenir. »

Lorsque Murray a relevé Craig Hartsburg de son poste d’entraîneur-chef le 1er février pour le remplacer par Cory Clouston le lendemain, les Sénateurs présentaient une fiche de 17-24-7 et ils étaient bien loin d’espérer une participation en séries. Mais Murray est impressionné des résultats depuis cet épisode, alors qu’Ottawa a présenté un dossier de 15-7-3 sous la gouverne de Clouston.

« En cours de route, de façon réaliste, ils se sont dit "contentons-nous de jouer", a dit Murray. Ils savaient que les probabilités de faire les séries étaient loin de jouer en leur faveur. C’est encore le cas. Je crois que cette équipe a démontré beaucoup de caractère. Certains joueurs ont voulu démontrer qu’ils peuvent encore en faire dans cette ligue.

« Du point des entraîneurs, je pense qu’ils offriront le meilleur plan de match et le meilleur défi chaque soir. Pour certains joueurs, il faut évaluer à savoir s’ils ont toujours leur place et je crois qu’ils joueront en conséquence. »

En cours de route, de façon réaliste, ils se sont dit "contentons-nous de jouer". Ils savaient que les probabilités de faire les séries étaient loin de jouer en leur faveur. C’est encore le cas. Je crois que cette équipe a démontré beaucoup de caractère. Certains joueurs ont voulu démontrer qu’ils peuvent encore en faire dans cette ligue. - Brian Murray
Même si les Sénateurs ne prolongent pas leur séquence à 12 participations consécutives en séries éliminatoires, Murray affirme qu’il ne considère pas cette saison comme perdue.

« La façon dont nous avons joué et au-delà de cet aspect, je crois que ce qu’il faut en tirer comme leçons est que cela ne se reproduise pas de sitôt, dit-il. Nous allons subir la défaite de temps à autre, mais je pense que nous nous sommes laissé entraîner trop loin dans cette spirale.

« Je crois que nous avons connu un revirement appréciable, avec une séquence victorieuse (comme celle-ci) et que nous avons été compétitifs chaque soir. Même hier soir (mercredi), nous avons perdu 2-1 mais nous avons été très, très compétitifs et nous avions une chance de gagner cette partie. »

Hamel atteint un plateau avec les B-Sens

Grâce à une mention d’aide obtenue lors du revers de 3-1 des Senators de Binghamton aux mains des Phantoms de Philadelphie mercredi soir, l’ailier gauche Denis Hamel a atteint un plateau en carrière. Hamel est devenu le 75e joueur de l’histoire de la Ligue américaine à avoir récolté 500 points. Sa fiche est de 267 buts et 233 aides en 629 matchs en carrière dans la LAH. Hamel est aussi le meneur de tous les temps chez les B-Sens au chapitre des buts (180), des aides (157) et des points (337).

Bloc-notes

Les Sénateurs se sont rendus à Atlanta ce matin, alors qu’ils affronteront les Thrashers samedi (19 h, non télévisé, Team 1200). Leur périple à l’étranger se poursuivra dimanche (à Tampa Bay), mardi (en Floride) et le 2 avril (à Boston)... Les Sénateurs seront de retour à la Place Banque Scotia le 4 avril, pour recevoir la visite des Flyers de Philadelphie. Il reste moins de 1 500 billets pour ce match.


En voir plus