Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

«Un rêve réalisé» pour le meilleur espoir des Séns

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Mika Zibanejad, premier choix des Sénateurs (sixième en tout) au repêchage de la LNH 2011, a signé une première entente avec l’équipe, aujourd’hui, et il espère se tailler une place dans la formation d’Ottawa lors du camp d’entraînement (Andre Ringuette/NHLI via Getty Images)
Le plus grand rêve de Mika Zibanejad au hockey a fait un grand pas vers sa réalisation.


Le premier choix des Sénateurs (sixième en tout) au repêchage de la LNH 2011 a signé son premier contrat avec l’équipe, aujourd’hui, s’assurant qu’il aura une chance de se tailler une place dans la formation d’Ottawa lors du camp d’entraînement en septembre. Zibanejad a encore un an à son entente actuelle avec le Djurgarden de la Ligue élite de Suède, mais peut l’annuler s’il décroche un poste avec les Sénateurs.

«Je suis excité. C’est un rêve devenu réalité, c’est certain, a dit Zibanejad, âgé de 18 ans et originaire d’Huddinge, en Suède, une banlieue de Stockholm. Vous avez toujours rêvé (depuis que vous êtes petit) et vous avez toujours un objectif de jouer dans la LNH. Je pense que je suis un pas plus près, mais il y a encore beaucoup de travail à faire.

«J’essaierai de tout faire ce que je peux pour me tailler une place dans l’équipe et aider les Sénateurs d’Ottawa à gagner un jour la Coupe Stanley. C’est très excitant et je suis vraiment heureux.»

Selon les conditions de l’entente de transfert entre la Ligue nationale de hockey et la Fédération internationale de hockey sur glace, Zibanejad devait signer un contrat avec les Sénateurs d’ici vendredi sinon il aurait été obligé de retourner avec Djurgarden pour compléter son contrat là-bas. S’il n’obtient pas une place dans la formation d’Ottawa cet automne, les Sénateurs sont obligés de le renvoyer à ce club en Suède.

«C’est excellent de lui avoir fait signer un contrat, a dit Tim Murray, directeur général adjoint des Sénateurs. Nous étions un peu serré par le temps pour lui faire signer le contrat si nous voulions qu’il vienne ici et qu’au moins il essaie de se tailler une place dans l’équipe cette année. Nous pensions que c’était important, qu’il vienne ici pour une portion de l’été puis qu’il participe à tout le camp d’entraînement et à des matches de pré-saison pour que nous puissions faire une bonne évaluation de lui et on verra ensuite ce qu’on fera.

«La seule manière que tout cela se produise était qu’il signe un contrat.»

Zibanejad était un des cinq espoirs que les Sénateurs ont invité à Ottawa avant le repêchage de juin à St. Paul, au Minnesota. Il est immédiatement tombé sous le charme de la ville et de l’équipe, une sensation qui s’est renforcée à la suite de la réception qu’il a reçue au cours du camp annuel de développement des Sénateurs qui a eu lieu plus tôt ce mois-ci.

«J’aime vraiment la ville, dit-il. J’aime tout ce que j’ai vu. J’aime l’aréna. J’aime l’installation à la patinoire d’entraînement (Bell Sensplex). J’y aime déjà les partisans et j’aime vraiment cela. J’étais là pour une visite avant le repêchage et j’ai eu la sensation que c’était la ville dans laquelle je voulais jouer et que c’était l’équipe pour laquelle je voulais jouer.

«Je suis vraiment heureux qu’ils m’aient choisi et je suis vraiment heureux d’avoir la chance d’être un Sénateur d’Ottawa.

Qu’il porte le chandail des Sénateurs à l’automne dépend beaucoup du genre d’été que Zibanejad aura au niveau du développement physique. Murray, pour sa part, n’a aucun doute que l’espoir de choix fera tout ce qui est nécessaire pour se donner la meilleure chance.

«L’été est la question, a dit Murray. Il doit avoir un gros été, comme la majorité des jeunes le font. Mais il est un grand gaillard (6 pieds 2 pouces, 191 livres). C’est un jeune déterminé et il le veut beaucoup. Il deviendra un joueur. Ce n’est qu’une question de temps. Nous espérons que c’est dans ce camp d’entraînement qu’il montrera qu’il est prêt. Mais il est sur la bonne voie et une voie élevée.

«Nous savons maintenant qu’il viendra et il aura une occasion complète de se tailler une place dans l’équipe.»

Vous pouvez compter sur Zibanejad, qui retournera en Suède aujourd’hui, pour profiter au maximum de cette chance. Il reviendra à Ottawa en août pour travailler sous la directeur de l’entraîneur du conditionnement des Sénateurs, Chris Schwarz.

«Je vais me préparer du mieux que je peux pour le camp et je veux m’assurer de me donner une chance honnête de me tailler une place dans l’équipe cette année, dit-il. Si je ne réussis pas, je retournerai en Suède et je ne pense pas que ce soit une mauvaise idée d’être là (aussi), peut-être pour me développer et devenir plus gros et plus fort pendant une autre année.»


En voir plus