Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Un gros test attend les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
La confortable avance qu’ils s’étaient forgée au sommet du classement de l’Association de l’Est s’est presque effritée.


Les Sénateurs d’Ottawa ont tenu une rencontre d’équipe de 45 minutes lundi matin, avec plusieurs extraits vidéo à l’appui pour témoigner de leur baisse de régime des dernières semaines. Le temps est venu pour eux de renverser la vapeur.

D’autant plus que les Canadiens de Montréal ne sont plus qu’à trois points derrière les meneurs de l’association et de la section Nord-Est. Les deux équipes s’affronteront deux fois cette semaine, soit mardi soir au Centre Bell à Montréal (19 h 30, RDS, 104,7 FM), et samedi à la Place Banque Scotia.

Inutile de spécifier l’importance de ces confrontations.

« Nous étions confortablement installés au sommet depuis fort longtemps et (maintenant) nous sommes talonnés », a déclaré le centre des Sénateurs Mike Fisher avant de monter à bord de l’autocar à destination de Montréal, lundi après-midi. « Je crois que cette pression sera bénéfique pour nous. Nous avons plusieurs matchs à disputer contre Montréal, des rencontres très importantes.

« Nous savons qu’ils jouent bien, mais nous avons déjà été en mesure d’élever notre jeu d’un cran contre de bonnes équipes, la plupart du temps cette année. Il faudra continuer ainsi afin de demeurer au premier rang. »

Alors que les Sénateurs ont présenté la pire fiche de l’Association de l’Est (3-7-0) au cours des 10 derniers matchs, le Tricolore a connu une meilleure séquence pendant la même période, avec un dossier de 6-3-1. Mais c’est surtout la façon dont l’équipe d’Ottawa s’est retrouvée dans cette situation périlleuse qui inquiète les troupes.

« Nous avons regardé quelques extraits (pendant la rencontre de lundi) de buts que nous avons accordé récemment, plusieurs d’entre eux que nous avons provoqués, de dire le défenseur Wade Redden. Nous devrons mieux performer et améliorer l’effort collectif.

« C’est exactement ce dont nous avons besoin. Au cours des derniers matchs, il y avait une carence au sein de l’esprit d’équipe et nous n’étions pas toujours sur la même longueur d’onde. »

Les Sénateurs devront trouver une façon de rebondir à Montréal sans les services du capitaine Daniel Alfredsson (hanche) et de Dany Heatley (séparation de l’épaule). Mais le centre Jason Spezza a indiqué que les difficultés des Sénateurs allaient au-delà de l’absence des deux meilleurs compteurs.

« Je crois que la descente a commencé lorsque ces deux joueurs étaient encore dans l’alignement, dit-il. Nous ne sommes pas à notre meilleur et nous faisons beaucoup d’erreurs. Notre fiche n’est pas très reluisante non plus.

« Cela constitue un petit rappel pour nous. Le classement s’est resserré mais nous sommes toujours en tête. Il reste encore beaucoup de match pour reprendre les devants encore une fois. »

Alfredsson ajoute : « Nous n’étions pas à notre meilleur lorsque j’étais en uniforme. Enlevez Heatley et cela rend la tâche encore plus ardue. Mais, dans l’ensemble, nous n’avons pas été aussi constants que nous aurions voulu. »

L’entraîneur-chef John Paddock croit qu’il faudra un bon effort collectif pour renverser la vapeur.

« Nous sommes toujours en première place alors que l’équipe est amputée de plusieurs de ses joueurs importants, a-t-il dit. Nous pouvons reprendre confiance lorsque nous exécutons les choses de façon appropriées, autant individuellement que collectivement. Lorsque le travail est bien fait, tu ne gagnes pas automatiquement. Mais, lorsqu’il y a une bonne éthique de travail, cela rapporte à long terme.

« Mais il y a des choses à améliorer. »

Rien n’égale le présent pour agir, de dire Fisher.

« Nous avons à disputer des matchs importants contre des équipes qui s’approchent de nous au classement, dit-il. C’est le moment de montrer ce que nous pouvons faire et de hausser notre jeu d’un cran. Nous savons que nous avons une bonne équipe. Il faut juste se regrouper. Peu importe qui se trouve dans la formation, nous devrons travailler plus fort afin de nous donner une chance de gagner. Actuellement, ce n’est pas le cas. »

Bloc-notes

Aucune date n’a été fixée pour le retour d’Alfredsson et celui de Heatley, mais ce n’est qu’une question de temps. Paddock a indiqué que le capitaine vise le match de jeudi. Pour ce qui est de Heatley, il devait s’absenter initialement entre 4 à 6 semaines. Il sera rendu à 4 semaines samedi et il s’entraîne avec l’équipe sur une base régulière. « Lorsqu’il recevra le feu vert, il sera aussitôt de retour, a dit Paddock … L’attaquant Patrick Eaves (cou, épaule) ne sera pas non plus de l’alignement pour la match de mardi.


En voir plus