Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

« Un gros match pour notre équipe »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le gardien des Sénateurs Pascal Leclaire (photo) est absent en raison d'une commotion cérébrale, mais Mike Brodeur, rappelé de Binghamton, a pris la relève d'une brillante façon jeudi soir en blanchissant les Rangers New York (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Vingt-quatre heures plus tôt, une crise semblait imminente concernant les gardiens de but.


C’est quand même curieux ce qu’une victoire par blanchissage peut faire pour calmer les tensions devant le filet des Sénateurs d’Ottawa, sans mentionner une dose de confiance bien accueillie après la victoire de 2-0 de jeudi soir contre les Rangers à New York.

Après avoir mis un terme à une série de cinq revers de suite avec un gain dans le Big Apple, les Sénateurs peuvent entrevoir l’affrontement de samedi contre les Canadiens à Montréal (19 h, RDS, CBC, CJRC 104,7 FM) dans un meilleur état d’esprit.

Tout un revirement pour une formation qui a vu son gardien partant Pascal Leclaire être atteint par un tir lors de la séance d’entraînement de jeudi et qui a rappelé Mike Brodeur des Senators de Binghamton. Ce dernier est arrivé à New York trois heures seulement avant le début de la rencontre. L’athlète de Calgary n’a fait que repousser tous les 32 lancers dirigés contre lui pour signer son premier jeu blanc en carrière à sa deuxième sortie seulement dans la Ligue nationale.

« Ce fut un gros match pour notre équipe », a déclaré Leclaire, qui a appris qu’il a subi une commotion cérébrale et qu’il sera absent indéfiniment. « Nous avions besoin de cette victoire, car notre équipe ne connaissait pas une bonne séquence dernièrement. Ce gain pourrait nous aider à revenir sur la bonne voie.

« La journée a été longue pour lui (Brodeur). Tant mieux qu’il ait été en mesure de venir et de jouer comme il l’a fait. Cela nous remonte le moral et nous avons été en mesure de gagner. »

D’autres nouvelles positives pourraient se confirmer samedi. Les Sénateurs (23-21-4) pourraient retrouver le capitaine Daniel Alfredsson (épaule) et le défenseur Filip Kuba (bas du corps) pour le duel contre les Canadiens, alors que les deux équipes présentent une fiche identique et partagent le septième rang au classement de l’Association de l’Est. Mais l’entraîneur-chef Cory Clouston a indiqué que les décisions au sujet des deux joueurs seront prises après la séance matinale d’entraînement de demain.

Alfredsson, en particulier, pourrait certainement secouer une attaque qui fut privée de l’ensemble de son premier trio lors des trois premiers matchs du présent périple, alors que le centre Jason Spezza et l’attaquant Milan Michalek sont toujours à l’infirmerie. Néanmoins, Clouston a déclaré qu’il ne veut pas précipiter les choses.

« Il devance un peu les prévisions, mais nous ne voulons pas l’exposer dans une position où il pourrait encore se retrouver sur le carreau pendant deux ou trois autres semaines, a-t-il ajouté. Nous voulons nous assurer de prendre une décision réfléchie. »

Nous avions besoin de cette victoire, car notre équipe ne connaissait pas une bonne séquence dernièrement. Ce gain pourrait nous aider à revenir sur la bonne voie. La journée a été longue pour lui (Brodeur). Tant mieux qu’il ait été en mesure de venir et de jouer comme il l’a fait. Cela nous remonte le moral et nous avons été en mesure de gagner. - Pascal Leclaire
Alfredsson a ajouté : « Il y a une possibilité. Ça s’est bien passé à l’entraînement aujourd’hui. Nous verrons comment les choses iront demain. Pour ce qui est de la confiance, je ne sais pas si une séance d’entraînement a beaucoup à voir. Je voudrais en faire un peu plus. Toutefois, si je me sens bien demain, il se peut que je joue. »

Dans le cas de Leclaire, c’est une tout autre chose, car il doit attendre de ne plus ressentir de symptômes avant d’obtenir le feu vert pour un retour au jeu. Il s’agit d’un autre épisode frustrant pour le gardien qui avait repris l’action le 23 décembre seulement, après avoir raté un mois d’activité en raison d’une fracture à un os de la joue, et qui avait de la difficulté à retrouver son rythme depuis le début de 2010.

« C’est décevant », a déclaré Leclaire, natif de Repentigny, en banlieue de Montréal. « Je tentais de retrouver mon synchronisme et voilà que cet accident survient. J’aurais certainement préféré être sur la patinoire, surtout ici, car j’adore jouer à Montréal devant ma famille, mes amis. Ce ne sera pas le cas cette fois-ci, donc c’est frustrant.

« Que puis-je faire? Ainsi va la vie. Je ne peux rien changer et je vais composer avec cette situation comme je l’ai fait avec toutes les autres auparavant. Je vais rester positif et voir ce qui se passera. J’espère seulement que cette absence ne sera pas trop longue. »

Bloc-notes

Quinze pères de joueurs des Sénateurs sont arrivés à Montréal par autobus aujourd’hui et ils passeront le reste du voyage à l’étranger avec leurs fils. Ils assisteront au match de samedi au Centre Bell, avant de monter à bord de l’avion nolisé des Sénateurs pour se rendre à Boston en vue de l’affrontement de lundi contre les Bruins (13 h, non télévisé, Team 1200)... Les Sénateurs reviendront à domicile mardi pour recevoir la visite des meneurs du classement général de la LNH, les Blackhawks de Chicago, à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, Rogers Sportsnet, CJRC 104,7 FM).


En voir plus