Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

« Un grand honneur » pour Alfredsson

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le capitaine Daniel Alfredsson, qui continue à jouer malgré une fissure à la mâchoire, est le candidat choisi chez les Sénateurs en 2009 pour l’obtention du trophée Bill Masterton (André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Il est un capitaine qui prend plaisir à prêcher par l’exemple.


L’inébranlable dévouement de Daniel Alfredsson envers ses coéquipiers et le sport passe rarement inaperçu dans le vestiaire des Sénateurs d’Ottawa. Cette reconnaissance a atteint un autre échelon alors qu’Alfredsson fut choisi candidat chez les Sénateurs en 2009 pour l’obtention du trophée Bill Masterton, qui est remis annuellement au « joueur de la Ligue nationale ayant fait preuve de persévérance, d'esprit sportif et d'un dévouement pour le hockey. »

« Chaque fois que l’on est en nomination (pour un prix du circuit), c’est toujours un grand honneur », a déclaré Alfredsson, qui a déjà remporté le trophée Calder à titre de recrue de l’année dans la LNH en 1995-1996. « C’est valorisant d’être reconnu. »

Sans aucun doute, les membres du chapitre d’Ottawa de l’Association des chroniqueurs de hockey professionnel, qui choisissent les joueurs en nomination pour le Masterton, ne pouvaient pas ignorer la détermination particulière dont Alfredsson a fait preuve cette saison. En octobre, il a subi une arthroscopie pour retirer un fragment d’os dans son genou droit. Le mois dernier, il a subi une fissure à la mâchoire après avoir été atteint par une rondelle déviée lors d’un match.

Dans les deux cas, Alfredsson a raté qu’un seul match avant de revenir au jeu.

« Lorsque vous êtes capitaine, vous tentez de prêcher par l’exemple », a-t-il dit à propos de ses retours précipités. « Je ne tente pas d’être un héros. Je veux juste me motiver à revenir au jeu le plus rapidement possible. Parfois ça fonctionne, parfois non.

« Je suis privilégié ici à Ottawa, car nous avons d’excellents médecins et de soigneurs. J’ai connu une saison frustrante en raison d’interventions chirurgicales au genou et à la mâchoire (fracture), mais j’ai seulement raté deux matchs. Je me compte assez chanceux. »

Lorsque vous êtes capitaine, vous tentez de prêcher par l’exemple. Je ne tente pas d’être un héros. Je veux juste me motiver à revenir au jeu le plus rapidement possible. Parfois ça fonctionne, parfois non. - Daniel Alfredsson
Lorsqu’Alfredsson et les Sénateurs affronteront les Panthers de la Floride mardi soir (19 h 30, Rogers Sportsnet, CJRC 104,7 FM), ils espèrent poursuivre le rythme qu’ils avaient lors du match de dimanche, remporté par Ottawa par jeu blanc, 3-0, sur le Lightning de Tampa Bay.

« Nous avons été très solides pendant tout le match », a déclaré l’entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, aujourd’hui après la séance d’entraînement de 30 minutes au BankAtlantic Center de Sunrise, en Floride. « Nous avons été en mesure de marquer tôt dans le match et notre jeu de puissance a bien fonctionné. Ce fut un effort de 60 minutes et nous n’avons pratiquement rien concédé. »

Celui qui en a profité le plus est le gardien Brian Elliott, qui a obtenu son premier blanchissage en carrière dans la LNH.

« Je dois une fière chandelle aux gars devant moi, a-t-il dit après la victoire. L’adversaire (Tampa) n’était pas dans son assiette et je n’ai eu qu’à effectuer quelques arrêts. Nos joueurs ont été efficaces devant le filet adverse aussi. »

O'Brien s’en va à Binghamton

Le centre Jim O'Brien, le premier choix des Sénateurs au repêchage de 2007 (29e au total), est sur le point de passer à la prochaine étape de son développement au sein de l’organisation.

O'Brien fut assigné aux Senators de Binghamton dans la Ligue américaine aujourd’hui et il devrait joindre ses coéquipiers des B-Sens mardi. Il a passé la saison avec les Thunderbirds de Seattle, qui ont été éliminés des séries de la Ligue de l’Ouest au cours du week-end. O'Brien a aussi représenté les États-Unis au Championnat mondial junior 2009 de l’IIHF à Ottawa.

« Ce sera un gros test pour lui », a déclaré l’adjoint au directeur général des Sénateurs, Tim Murray, qui supervise les meilleurs espoirs de l’organisation à Binghamton. « Lorsque vous êtes jeunes et que vous pouvez participer au championnat mondial junior, cela signifie que vous êtes parmi les meilleurs de votre âge. Maintenant, il pourra se mesurer aux hommes afin de voir s’il est prêt physiquement et mentalement à jouer dans des situations de trois matchs en autant de soirs. »

L’ajout d’O'Brien devrait aider les B-Sens dans le dernier droit du calendrier de la LAH.

« À première vue, je crois qu’il pourrait jouer sur le deuxième ou le troisième trio et qu’il pourra être utilisé pendant de nombreuses minutes, a dit Murray. Il va se retrouver là-bas dans une situation où l’équipe est affligée par de nombreuses blessures et qu’elle est impliquée dans la lutte pour une place en séries éliminatoires. Je souhaite qu’il puisse nous aider à passer au travers. »

Bloc-notes

Le match contre les Panthers est l’avant-dernier du présent périple de six rencontres pour les Sénateurs, qui se terminera avec un affrontement contre les meneurs de l’Association de l’Est, les Bruins de Boston, jeudi soir au TD Banknorth Garden (19 h, Rogers Sportsnet, CJRC 104,7 FM)... Ottawa reviendra à domicile pour recevoir la visite des Flyers de Philadelphie, samedi à la Place Banque Scotia (19 h, CBC, CJRC 104,7 FM). Il reste moins de 1 500 billets pour ce match.


En voir plus