Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Un espoir suédois prêt à faire le saut

par Rob Brodie / Ottawa Senators
La dernière expérience de David Rundblad en sol nord-américain remonte aux deux derniers championnats mondial junior au Canada avec la Suède. Mais cela pourrait changer à compter de l'automne, alors qu'il devrait effectuer son arrivée très attendu avec les Sénateurs d'Ottawa (Photo par Matthew Manor/HHOF-IIHF Images).
Il est peut-être le meilleur espoir pour l’avenir des Sénateurs d'Ottawa à la ligne bleue.


Ce n’est pas toutefois ce que David Rundblad avait imaginé il y a un an.

L'encre avait à peine séché sur son premier contrat de la Ligue nationale de hockey avec les Blues de St. Louis quand il a appris qu'il passait à une équipe au nord de la frontière, celle qui sépare les États-Unis du Canada.

Maintenant, c'est au tour des Sénateurs – qui ont cédé leur choix de première ronde du repêchage 2010 aux Blues pour mettre la main sur Rundblad – d’être sur le point de récolter les bénéfices des habiletés acquises par le joueur natif de Lycksele, en Suède.

« Au début, j'ai été très surpris », a déclaré Rundblad, la 17e sélection au total lors du repêchage de 2009, au sujet de l’échange. « Mais maintenant je me sens très bien par rapport à cela. Ottawa est une bonne équipe et une bonne organisation, et c'est une belle occasion pour moi. »

Aux yeux des dirigeants hockey des Sénateurs, cette opportunité est sur le point d’arriver. Pierre Dorion, directeur du personnel des joueurs de l'équipe, est revenu d'un voyage de dépistage en Suède convaincu que l’athlète de 6’2’’ et 189 livres pourra avoir un impact à Ottawa la saison prochaine.

« Il va jouer pour nous (à Ottawa) l'an prochain et son impact dépendra de la force qu’il devra acquérir au cours de l'été, a déclaré Dorion. Je l'ai rencontré et je lui ai dit ‘tu n’as plus rien à prouver ici. Tout ce que tu dois faire est d’amener un championnat à ton équipe (en Suède) et après cela, tu deviendras un joueur des Sénateurs à Ottawa. »

Rundblad en est à sa troisième saison avec Skelleftea HC de la Ligue élite suédoise (Elitserien) et il est devenu un défenseur d'élite. En tant que joueur de 20 ans, il est le meilleur buteur chez les défenseurs de la ligue SEL avec 44 points, dont 10 buts, et il se classe actuellement au troisième rang des marqueurs de la ligue.

« David est un défenseur qui bouge bien la rondelle, a déclaré Dorion. Ses forces sont son équilibre, son sens du hockey et ses habiletés de passeur, à se porter en attaque, à créer de l’offensive en défensive et pour décocher des lancers au filet. »

La possibilité de s’aligner avec Ottawa la saison prochaine emballe Rundblad, qui n’a pas passé beaucoup de temps en Amérique du Nord.

« J’ai participé à deux championnats du monde junior ici (2009 à Ottawa et 2010 en Saskatchewan), donc j'ai peut-être passé deux mois au total (en Amérique du Nord).

« J'ai joué avec de nombreux (joueurs suédois) sur l'équipe nationale. J'ai joué avec Erik (Karlsson, actuel défenseur des Sénateurs), donc je le connais bien. Il est un bon gars et un joueur expérimenté. J'aime la façon dont il joue. »

Avec sa finesse en attaque, Rundblad a déjà droit à des comparaisons avec le défenseur étoile des Sénateurs, qui a aussi passé ses années au junior à se développer en Suède. Karlsson, ainsi que le capitaine des Sénateurs et joueur d'origine suédoise Daniel Alfredsson, ont joué avec le Frolunda HC à Göteborg avant de s’amener à Ottawa.

« Oui, je dirais que nous sommes des joueurs similaires », a déclaré Karlsson lorsqu'il fut interrogé sur les comparaisons avec Rundblad. « Il est très bon à l’attaque et je pense qu'il a beaucoup amélioré son jeu défensif. C'est un joueur qui contribue à bien des égards. »

Tout comme ses prédécesseurs, Rundblad devra s'habituer aux petites patinoires, au rythme plus rapide et au style de jeu plus intense de la LNH.

« Il devra être plus fort pour maintenir un rythme plus élevé tout au long du match, a dit Dorion. Les joueurs de la LNH sont généralement plus forts que ceux de la Ligue élite suédoise, donc afin d’être en mesure de se défendre, il devra utiliser davantage son corps, ce qui nécessitera plus de force. »

Le temps de glace de qualité – en particulier son temps passé sur le jeu de puissance – donné à Rundblad par l'entraîneur-chef de Skelleftea, Anders Forsberg, un ancien dépisteur des Sénateurs, lui a permis de se développer comme joueur et il continue à respirer une confiance tranquille qui l’aide à se maintenir au sommet de son art.

« Je ne suis pas un grand bavard dans le vestiaire, a déclaré Rundblad. Mes coéquipiers diront que je suis un mec tranquille. Je veux juste travailler fort et toujours rester humble. »

Rundblad attend avec impatience l'occasion qui l'attend avec les Sénateurs la saison prochaine.

« Bien sûr, je suis un peu nerveux, mais c'est un défi et je vais avoir beaucoup de plaisir, a-t-il dit. Je suis prêt à passer à l'étape suivante. »

La direction des Sénateurs est tout aussi impatiente de voir leur prodige sur la glace.

« Je m’attends à ce qu’il contribue et qu’il nous aider à gagner, a déclaré Dorion. Lorsqu’il contrôle la rondelle, il fait de belles choses. Il va juste nous aider à devenir une bien meilleure équipe l'année prochaine. »


En voir plus