Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Un départ pour Hartsburg et les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
C’était un nouveau départ pour les Sénateurs d’Ottawa, mardi à la Place Banque Scotia.


Pour Craig Hartsburg, le moment est finalement arrivé. Il pourra entamer le travail de construction afin de se doter d’une équipe à son image.

« Pour nous, nous devons créer une identité et c’est aujourd’hui que le travail débute », a déclaré le nouvel entraîneur-chef des Sénateurs, alors que les joueurs se sont rapportés pour leurs examens médicaux et de condition physique, à l’ouverture du camp d’entraînement en prévision de la saison 2008-2009. « J’aime les éléments dont je dispose et la profondeur. Mais cela ne veut rien dire sur papier. L’important, c’est la façon et la vitesse desquelles nous devrons prendre pour forger notre identité. »

Dans l’esprit de Hartsburg, ce processus devra s’enclencher rapidement. Les Sénateurs ne disposent que de trois jours d’entraînement avant de disputer leur premier match hors-concours, contre les Rangers de New York, samedi à la Place Banque Scotia (19 h, Rogers TV, Team 1200) – le premier de cinq rencontres préparatoires en huit jours. Hartsburg estime que ces matchs l’aideront grandement à la sélection des joueurs qui seront de l’alignement final, sur les 53 qui participent au camp, et qui s’envoleront le 28 septembre à destination de la Suède pour le début du calendrier régulier.

« Les matchs préparatoires seront déterminants, dit-il. Plusieurs joueurs qui luttent pour l’un des postes convoités pourront se faire valoir pendant ces rencontres. »

Lorsque les Sénateurs ont débuté le camp d’entraînement il y a un an, après une participation à la finale de la Coupe Stanley, tout semblait déjà joué. Ce n’est pas tout à fait le cas cette saison, en raison de la présence de nouveaux venus via les échanges et l’autonomie, sans oublier plusieurs jeunes talents qui batailleront fermement pour un poste au sein de l’équipe.

« Il y a davantage de profondeur », a déclaré le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray. Le camp d’entraînement devrait être beaucoup plus compétitif. Généralement, la majeure partie est déjà déterminée en raison des contrats accordés, mais le tableau est plus ouvert cette année. »

Même s’ils n’ont pas encore sauté sur la patinoire en compagnie de Hartsburg, plusieurs vétérans des Sénateurs savent tout de même à quoi s’attendre avec leur nouvel entraîneur. Ils ont hâte de connaître véritablement ses intentions.

« Nous savons que nous devons devenir une équipe qui travaille et qui ne recule devant rien, a déclaré le centre Mike Fisher. Nous allons être très compétitif et nous voulons nous battre chaque soir. Si nous parvenons à appliquer tout cela, avec tout le talent qu’il y a dans cette équipe, nous serons difficiles à vaincre tout au long de la campagne. »

L’attaquant Dany Heatley a ajouté : « Je crois que la communication sera bonne entre lui (Hartsburg) et les joueurs. Nous aurons une identité et un plan pour la saison. Tout le monde connaîtra son rôle à jouer. »

Hartsburg espère parvenir à instaurer rapidement la philosophie du « tous pour un », qu’il croit essentielle afin de connaître du succès au hockey.

« Nous avons de très bons joueurs certes, mais il faut d’abord mettre l’emphase sur l’équipe, dit-il. Nous voulons devenir une bonne équipe avec du caractère et de la discipline et qui travaille ensemble d’arrache-pied.

« Les joueurs que Bryan a rassemblé sont reconnus pour être des types de caractère. Ils travaillent fort et ils se sacrifient pour leur équipe. Je crois que cela est très important. »



En voir plus