Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Un défi stimulant pour Paddock derrière le banc des Sénateurs

par La rédaction / Ottawa Senators

Le directeur général des Sénateurs d’Ottawa, Bryan Murray, a dit qu’il a toujours considéré John Paddock comme étant plus qu’un entraîneur-adjoint.

Donc, Murray y est allé d’un choix logique pour désigner son successeur derrière le banc en nommant Paddock comme entraîneur-chef de l’équipe, poste qui est devenu vacant lorsque Murray est monté au deuxième étage pour occuper la fonction de directeur général, le 18 juin dernier.

« Je n’ai jamais considéré John comme un entraîneur-adjoint, mais plutôt comme un partenaire », a déclaré Murray à propos de Paddock, âgé de 53 ans, qui est devenu le sixième entraîneur de l’histoire des Sénateurs, le 6 juillet. « Je l’ai traité comme un entraîneur-chef ou comme un partenaire d’affaires. »

Pour cette raison, les Sénateurs s’attendent à une transition en douce.

« Nous avons connu du succès cette année même si le tout s’est gâté quelque peu à la fin. Cela dit, nous voulons que cela se poursuive », de dire Murray.

« Je suis très emballé et je souhaite vivre autant d’enthousiasme et de continuer sur cette lancée au sein de cette organisation, d’ajouter Paddock. Je n’entrevois pas de changements majeurs. Nous n’allons certainement pas tenter de réinventer la roue. »

La dernière fois que Paddock a dirigé une équipe de la LNH remonte à 1995 alors qu’il était à la barre des Jets de Winnipeg, mais il a été entraîneur-chef pendant 18 saisons chez les professionnels. Il a passé les cinq dernières campagnes chez les Sénateurs, ce qui lui a permis d’acquérir de l’expérience et une grande connaissance de l’organisation.

Neuf joueurs de l’édition de la saison dernière ont joué sous les ordres de l’homme originaire de Oak River (Manitoba) avec le club affilié des Sénateurs dans la Ligue américaine à Binghamton. Paddock a dirigé le club école pendant deux saisons avant de partager la tâche avec Dave Cameron pendant le lockout. Au cours des deux dernières saisons, il a joué un rôle crucial au sein de l’organisation à Ottawa.

« Il est dans le domaine du hockey depuis longtemps et il a occupé de nombreuses fonctions, de dire le défenseur des Sénateurs Wade Redden à propos de Paddock, qui a été joueur, entraîneur, entraîneur-adjoint, directeur général, adjoint au directeur général et directeur du dépistage professionnel dans la LNH. « Il est un bon gars de hockey et intelligent. »

Paddock, qui a dirigé les Jets pendant quatre saisons, sera entouré par des visages familiers au sein de son personnel, alors que l’adjoint Greg Carvel, l’entraîneur au conditionnement physique Randy Lee et le coordonnateur au vidéo Tim Pattyson seront de retour.

Paddock affirme qu’il est actuellement à la recherche d’un autre adjoint. Les Sénateurs tentent aussi de dénicher un entraîneur pour l’équipe de Binghamton.

Entre-temps, les Sénateurs ont embauché de nouveaux visages — nouveau du moins au sein de l’organisation — la veille de la nomination de Paddock.

Tim Murray, âgé de 43 ans et neveu de Bryan Murray, a été recruté des Rangers de New York pour occuper le poste d’adjoint au DG. Bryan Murray a déjà employé Tim, également originaire de Shawville, au sein de son personnel à Detroit, en Floride et à Anaheim.

Brent Flahr s’amène aussi à Ottawa à titre de nouveau directeur des opérations hockey. L’homme de 33 ans, originaire de Courtenay (C.-B.), a passé les quatre dernières saisons comme dépisteur amateur avec les Ducks et il a travaillé avec Bryan Murray en Floride et à Anaheim.

En voir plus