Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Un autre pas pour le capitaine

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson s’est montré optimiste après avoir patiné aujourd’hui pour la première fois depuis sa chirurgie au dos en juin (Getty Images).
Il s’agit d’une autre étape importante pour Daniel Alfredsson.


Le capitaine des Sénateurs d'Ottawa est sauté sur la patinoire du Bell Sensplex plus tôt aujourd'hui, pour la première fois depuis qu’il a subi une chirurgie au dos en juin dernier. C'est un moment important pour Alfredsson qui se dirige vers une 16e saison dans l’uniforme des Sénateurs.

« J’étais content d'être de retour sur la glace aujourd'hui », a-t-il dit par la suite. « J'ai patiné pendant environ une heure, une heure et 20 (minutes), j’ai fait quelques exercices et disputé un petit match simulé. C'était amusant. J'étais fatigué, mais tout a bien résisté et mon dos était bien. »

Le dernier match qu’Alfredsson a disputé remonte au 7 février à Vancouver, mais son dos a forcé l’athlète de 38 ans de Göteborg, en Suède, de mettre un terme à sa saison 2010-2011. Il n’aura que disputé 54 matchs, le plus petit nombre en 15 ans de carrière dans la Ligue nationale de hockey.

Cependant, malgré un lent rétablissement, Alfredsson est resté confiant de pouvoir joindre ses coéquipiers des Sénateurs lorsque le camp d'entraînement qui se mettra en branle à la mi-septembre, à la veille de saison 20e anniversaire. Aujourd'hui, il a déclaré qu'il est rendu exactement là où il s’attendait dans son cheminement.

« Évidemment, c’est toujours plus difficile la première fois sur la glace », a déclaré Alfredsson, qui aura 39 ans en décembre. « Mais pour une première fois, je me suis bien senti et je serai de retour sur la patinoire jeudi. »

Il y a un an, Alfredsson a dû subir une chirurgie pour guérir une hernie sportive, mais il n'a pas rencontré de problème dans ses préparatifs pour la campagne 2010-2011. Mais plus tôt ce mois-ci, il a admis que la blessure au dos qui l'a forcé à abandonner sa saison en février l’a véritablement mis à l’épreuve. Il espérait qu'elle pourrait guérir avec de la réadaptation, mais en voyant que les choses ne s'amélioraient pas, la chirurgie était devenue la seule option.

« L'année dernière, je n'étais pas dans la douleur tout le temps, mais j'ai perdu de la force dans ma jambe droite, a déclaré Alfredsson. Ce fut très frustrant. J'ai dû prendre la décision de subir une chirurgie. Dès lors, ça va beaucoup mieux et je peux voir les points positifs, la lumière au bout du tunnel. »


En voir plus