Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Turris : « Une entente qui me convient parfaitement »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Avec un nouveau contrat en poche, Kyle Turris se dit très heureux de faire partie de l'alignement des Sénateurs jusqu'en 2017-2018. Il a été en mesure d'assumer le rôle de deuxième centre depuis son arrivée à Ottawa (Getty Images).

Kyle Turris est convaincu qu’il a trouvé son milieu de travail idéal.

C’est un Turris ravi qui s’est adressé aux journalistes plus tôt cet après-midi à propos de sa prolongation de contrat de cinq ans, d’une valeur de 17,5 millions de dollars, consenti par les Sénateurs d'Ottawa. Le nouveau pacte permettra de garder l’attaquant de 23 ans de New Westminster (C.-B.) dans la capitale nationale jusqu’à la saison 2017-2018.

« J’adore être ici, à Ottawa », a déclaré Turris, qui disposait d'un an sur le contrat qu'il a signé avec les Coyotes de Phoenix, l’équipe qui l’a échangé aux Sénateurs le 17 décembre dernier, en retour du défenseur David Rundblad et d’un choix au repêchage. « Je suis heureux de faire partie de l'organisation, des gens et de l'équipe de hockey que nous avons ici. J’ai hâte de passer les six prochaines années ici et peut-être même plus.

« Je savais dès la fin de la dernière année qu’il s’agissait de l'endroit où je voulais demeurer et je voulais que ce soit pendant une longue période. J'aime la ville, j'aime les amateurs, mais surtout l’organisation. »

La durée de l'accord est également une indication claire que les Sénateurs considèrent Turris comme un acteur important pour leur avenir. En 49 matchs après son arrivée de Phoenix, il a inscrit 12 buts et 29 points en s'imposant comme joueur de centre du deuxième trio de l'équipe. Dans la première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, Turris a inscrit le but gagnant en prolongation dans le quatrième match contre les Rangers de New York à la Place Banque Scotia.

« Il (Turris) est un jeune joueur que nous croyons vraiment qu’il s’est beaucoup amélioré au fur et à mesure que la saison dernière progressait », a déclaré le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray. « Nous le voyons comme un joueur solide qui pourrait évoluer au-delà du deuxième trio dans le futur. Nous pensons qu’il s’agit d’une occasion pour Kyle, ainsi que pour nous-mêmes, de nous entendre avec l'un de nos joueurs de premier plan pour une longue période.

« Je pense qu'il est un joueur créatif. Il est très compétitif. Il constitue un centre (de deuxième ligne) qui s’avère un véritable complément à Jason Spezza, sur le premier trio. Nous admirons son travail jusqu’à présent. Il nous a donné une chance à peu près tous les soirs d’obtenir un véritable deuxième trio créatif. »

Murray a aussi aimé la façon dont Turris a intensifié son rendement dans la série contre les Rangers.

« Lors des séries éliminatoires, on découvre beaucoup de choses au sujet de nos joueurs et Kyle est l'un de ces gars qui se sont présentés, autant au point de vue physique qu’au niveau du talent, a déclaré Murray. Je pensais qu’il a vraiment amélioré son jeu dans l’ensemble au cours de la série. »

J’adore être ici, à Ottawa. Je suis heureux de faire partie de l'organisation, des gens et de l'équipe de hockey que nous avons ici. J’ai hâte de passer les six prochaines années ici et peut-être même plus. Je savais dès la fin de la dernière année qu’il s’agissait de l'endroit où je voulais demeurer et je voulais que ce soit pendant une longue période. J'aime la ville, j'aime les amateurs, mais surtout l’organisation. - Kyle Turris

Dès son premier match dans l'uniforme des Sénateurs, Turris s’est vu octroyer un rôle de premier plan au sein de l’alignement par l'entraîneur-chef Paul MacLean. Il affirme aujourd’hui que la confiance dont il a bénéficié de la part de MacLean et de ses coéquipiers fut déterminante pour un joueur qui n'a jamais été en mesure de trouver sa place à Phoenix.

« Cela a eu certainement un effet bénéfique sur ma confiance, non seulement d’être en mesure d’obtenir ce rôle, ce dont je suis très reconnaissant dès le départ, mais aussi le fait qu’ils aient maintenu leur confiance à mon endroit, a-t-il dit. Le fait d’avoir été en mesure de jouer ce rôle pendant toute la saison après être arrivé ici, c’est toute une marque de confiance et c’est bon pour l’estime de soi.

« En fin de compte, cela fait de moi un meilleur joueur de hockey, sachant que les gens ont confiance en moi et qu’ils me permettent de pratiquer mon style parce qu'ils croient en moi. Je ne remercierai jamais assez l'entraîneur MacLean et mes coéquipiers de m'avoir donné cette opportunité. »

Par ailleurs, Turris est rapidement tombé amoureux avec la ville d’Ottawa et il a indiqué qu'il s’agissait également d’un facteur important dans sa décision de s'engager à long terme avec les Sénateurs.

« Ma fiancée (Julie) et moi adorons l’endroit, a déclaré Turris. Nous aimons le centre-ville, le marché (By) et les édifices du Parlement, sans oublier ici à Kanata, un endroit un peu plus tranquille. Nous demeurons tout près de la patinoire. Les habitants de la ville sont formidables et les partisans sont incroyables. C’est un milieu idéal pour moi. »

La mise sous contrat de Turris et le contrat de sept ans paraphé par le défenseur Erik Karlsson, gagnant du trophée Norris à seulement 22 ans, sont des gestes que Murray croit essentiels afin de construire une équipe extrêmement compétitive à long terme.

« Nous croyons qu’il a une excellente opportunité pour s’améliorer », a déclaré Murray au sujet de Turris, qui a passé une grande partie de l'été à Ottawa afin de travailler sur sa force physique. « Il devrait être un acteur très important et l'un de nos joueurs d’avenir. Il s’agit d’un des aspects que cette organisation va maintenant essayer de faire, soit de repêcher ou échanger afin d’obtenir de jeunes joueurs, les développer du mieux que nous pouvons et les mettre sous contrat à long terme. Je pense que c'est de cette façon qu’il faut s’y prendre pour bâtir une équipe de hockey aspirante.

« Nous croyons qu’un jeune homme comme Kyle peut s’améliorer beaucoup et nous aimerions qu’il devienne encore plus productif dans le futur. »

En voir plus