Skip to main content
Официальный сайт Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Turris : Je n'oublierai jamais le mondial junior

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le centre des Sénateurs Kyle Turris fut le meilleur marqueur de l’équipe canadienne qui a remporté la médaille d’or au Championnat mondial de hockey junior 2008 de l’IIHF, qui a eu lieu en République tchèque (HHOF-IIHF Images).
Son expérience fut assez différente de ceux qui porteront l’unifolié dans leur propre pays.


Mais même à des centaines de kilomètres de là, Kyle Turris et ses coéquipiers d’Équipe Canada junior ont senti que le message était fort et clair — la médaille d'or ou rien. Et ils ont livré la marchandise au Championnat mondial junior de 2008 qui a eu lieu en République tchèque, grâce au but de Matt Halischuk en prolongation pour vaincre la Suède 3-2 lors du match de championnat. Le Canada avait ainsi porté sa séquence de quatre titres à cet événement, pour éventuellement la porter à cinq un an plus tard, à Ottawa.

Le Championnat mondial junior est devenu une tradition des Fêtes pour les Canadiens d'un océan à l'autre, alors que les diffuseurs RDS et TSN jouissent d’importantes cotes d’écoute particulièrement lors de la finale d’un événement qu’ils ont aidé à faire en sorte de ce qu’il est devenu aujourd’hui.

Pour les joueurs canadiens qui participent, on ne peut échapper à la forte pression de gagner l’or à la maison — même si Hockey Canada tente de son mieux de les isoler de celle-ci. Turris, un centre des Sénateurs d'Ottawa, se souvient d’avoir reçu « un nombre considérable de courriels de son pays », juste un autre rappel du degré d'intérêt qui existe au Canada pour ce tournoi.

« Tout le monde au sein de l'équipe sait très bien à quel point c’est important », a déclaré Turris, qui était très conscient de la fièvre du mondial junior dans son pays, même si lui et ses coéquipiers devaient se produire devant de plus petites foules à Pardubice. « La plupart des gens ont grandi avec cette tradition au Canada. C'était la mentalité au sein de l'équipe quand j'étais là. Et je suis convaincu que c'est la même chose avec chaque équipe. Si l’on ne gagne pas, on ne veut pas rentrer à la maison.

« Tous les joueurs se mettent beaucoup de pression et tout le monde s’attend à ce que vous fassiez tout en votre pouvoir pour gagner. C'est correct si l’on ne gagne pas, mais les joueurs seront certainement frustrés s'ils n’y parviennent pas. »

« Nous avions une très bonne équipe, a déclaré Turris. C'était incroyable. C'était quelque chose que je n'oublierai jamais, c'est sûr. Hockey Canada chapeaute le tout d’une façon extrêmement professionnelle. L’organisme rend l’expérience très excitante et mémorable pour tout le monde, autant les joueurs que les amateurs. »

Il croit aussi que de réussir avec ce lot de pression peut aider au développement d'un joueur.

« C'est une excellente expérience d'apprentissage, surtout pour ceux qui ont participé au tournoi au Canada », a déclaré Turris, qui était encore admissible pour le CMJ 2009 à Ottawa, mais qui n'avait pas été libéré par les Coyotes de Phoenix, l’équipe qui l’avait choisi au troisième rang lors du repêchage de la LNH en 2007. « Là-bas en Europe, on ressentait la pression dans notre pays, mais les gens de Hockey Canada ont fait un excellent travail pour maintenir une belle ambiance et d'essayer de concilier tout le monde. »

Après s’être contenté de l'argent au cours des deux dernières années, le Canada tentera de reconquérir l'or cette année. À son premier match contre la Finlande au Rexall Place d’Edmonton lundi, l’espoir des Sénateurs Mark Stone a réussi un tour du chapeau pour permettre au Canada d’écraser les Finlandais 8-1. Les Canadiens disputeront leur prochain match mercredi contre la République tchèque (20 h, RDS).

Parmi ceux qui espèrent barrer la route au Canada, notons la Suède, dont la formation comprend le centre Mika Zibanejad, le premier choix des Sénateurs (sixième rang) au repêchage de 2011, et le défenseur Fredrik Claesson, un choix de cinquième ronde d'Ottawa cette année. Zibanejad a marqué deux fois dans un gain facile des Suédois par la marque de 9-4 sur la Lettonie hier après-midi.


En voir plus