Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Turris est la deuxième étoile de la semaine

par Chris Lund / Ottawa Senators



Kyle Turris
est sorti de sa torpeur de belle façon, le moindre que l’on puisse dire. L’attaquant des Sénateurs a été choisi lundi la deuxième étoile de la semaine dans la LNH, pour ses brillantes performances des quatre derniers matchs lors de la période se terminant le 17 mars.

Turris, qui avait inscrit quatre buts lors des quatre premiers affrontements de la saison avant de connaître une baisse de régime à la fin janvier et en février, en disputant 21 matchs sans marquer. Il a toutefois eu droit à des éloges de la part de l’entraîneur-chef Paul MacLean pour son jeu sans la rondelle.

L’attaquant de 23 ans est finalement sorti de sa coquille cette semaine avec quatre buts et deux aides pour six points en quatre matchs.

Du communiqué officiel de la LNH :

Turris a récolté des points dans chacun des quatre matchs disputés, finissant la semaine à égalité au deuxième rang de la ligue avec six points et au troisième rang avec quatre buts. Il a marqué un filet en temps réglementaire, en plus d’ajouter l’unique but des siens en tirs de barrage, dans une défaite de 3-2 aux mains des Bruins de Boston, le 11 mars. Il a ensuite amassé une mention d’aide dans une défaite de 4-3 en fusillade contre les Canadiens de Montréal, le 13 mars. Turris a aidé les Sénateurs à récolter une paire de gains ce week-end, enregistrant trois points (2-1-3), dont le filet vainqueur de prolongation, dans un triomphe de 4-3 sur les Sabres de Buffalo, le 16 mars, avant d’inscrire son huitième de la campagne dans une victoire de 4-1 sur les Jets de Winnipeg, le 17 mars. En 29 rencontres cette saison, il mène les Sénateurs d’Ottawa tant au niveau des buts (huit) que des points (19).

Après la victoire de dimanche contre les Jets, l’entraîneur MacLean a dit qu’il croit que Turris a réussi à s’adapter à l’attention dont il reçoit en tant que joueur de centre numéro un de l’équipe. Si la dernière semaine s’avère un signe indicateur, les partisans des Sénateurs peuvent garder espoir.

Avec l’éventuel retour de Jason Spezza et le jeu de Turris qui s’améliore, les problèmes des Sénateurs en attaque pourraient bien être résolus dans un futur rapproché.

Il est toujours amusant de voir des jeux comme celui-ci.


Encore plus du Sénat : Dernières nouvelles/Articles :
En voir plus