Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Toutes les raisons d'apprécier Fisher

par Rob Brodie / Ottawa Senators
1)Le vétéran centre Mike Fisher ne ménage pas ses efforts autant pour aider à faire d’Ottawa une meilleure collectivité que sur la patinoire avec les Sénateurs (Photo par Phillip MacCallum/Getty Images).
Les partisans le connaissent pour son style de jeux vigoureux et physique.


Mais il existe un autre côté du joueur de centre des Sénateurs d’Ottawa, Mike Fisher, une autre façon où il fait preuve de cœur au jeu. Pendant les neuf saisons qu’il a passées auprès des Sénateurs, le natif de Peterborough, en Ontario, est devenu figure de proue dans la collectivité. C’est une facette de sa vie qui lui apporte beaucoup de joie et un sentiment d’accomplissement.

Sa fondation (Mike Fisher Foundation) travaille en collaboration avec la Maison de Roger et la Fondation Rêves d’Enfants, pour faire tout en leur pouvoir afin d’améliorer la vie des enfants dans la collectivité. Et les enfants, comme Fisher vous le dira, ont une place spéciale dans son cœur. C’est en grande partie pour cette raison qu’il a fondé le camp de hockey à but non lucratif Mike Fisher l’été dernier, un projet qu’il entreprendra encore avec plaisir en juillet au Centre Ray Friel, dans la banlieue d’Orléans, en Ontario.

Fisher a pris quelques instants pour parler de sa relation entre la collectivité et de ce qui fait qu’Ottawa représente pour lui plus qu’un endroit où jouer au hockey.

Q : Comment avez-vous commencé à tant vous impliquer dans la collectivité?
R : L’organisation a toujours mis l’accent sur l’importance de rendre à la collectivité, en commençant par notre président, Roy (Mlakar), et la direction. Et ça m’a fait du bien de découvrir comment je peux aider les autres en m’impliquant. On en retire souvent plus qu’on en donne et c’est quelque chose que j’aime faire.

Q : Quelle importance accordez-vous dans votre vie à ce genre de chose?
R : Énorme. De pouvoir jouer dans la LNH, de vivre un rêve et de faire ses marques dans la collectivité… c’est simplement quelque chose que j’aime faire. J’ai suivi les pas des leaders avant moi. Ce genre de chose est vraiment importante et c’est une partie importante de ma vie de pouvoir aider les autres.

Q : Pourquoi la Maison de Roger est-elle une cause si importante à vos yeux?
R : Il faut connaître Roger, la personne qu’il était, ses valeurs, sa foi, et ce genre de chose… Et puis d’avoir participé au processus de bâtir quelque chose et de voir les effets positifs sur les enfants et les familles qui en ont bénéficié. C’est certain que c’est difficile de voir des enfants faire face à certaines situations. Mais il faut faire quelque chose pour ça. C’est pour les enfants qui vivent des périodes difficiles et pour leurs familles. Et j’adore les enfants.

Q : Peterborough est votre ville natale, mais vous sentez-vous tout aussi chez vous à Ottawa?
R : C’est comme un deuxième chez moi. J’en suis à ma neuvième année avec les Sénateurs et ça fait longtemps que je suis ici. J’ai beaucoup d’amis et de parenté dans la région. Et ma ville natale n’est pas si loin non plus. J’aime Ottawa et j’adore jouer ici et faire partie de tout ça.

Q : Tous les profits du camp d’été Mike Fisher sont remis à des organismes de bienfaisance. Quelle importance cela avait-il pour vous quand vous avec commencé à le mettre sur pied?
R : Si j’allais diriger une école de hockey, je ne voulais pas en retirer les profits. Je voulais que ce soit quelque chose qui me permettrait de donner au prochain. Nous avons eu des instructeurs et des personnes fantastiques qui ont aidé et des compagnies qui ont contribué aussi et qui ont joué un rôle important. En même temps, nous avons réussi à amasser beaucoup d’argent pour la Maison de Roger et la Fondation Rêves d’Enfants. Nous avons eu une réponse géniale la première année et nous voulons l’améliorer l’école dans certains endroits et lui faire prendre de l’ampleur.


En voir plus