Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Sutton doublement utile pour les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L'imposant défenseur Andy Sutton a déjà démontré qu'il a l'étoffe d'un joueur qui peut contribuer offensivement pour les Sénateurs (Photo par Phillip McCallum/Getty Images).
Andy Sutton admet qu’il n’est pas facile de passer outre ses instincts naturels.


Disons qu’il y a une raison qui explique pourquoi le colosse défenseur des Sénateurs d’Ottawa se retrouve souvent près du filet adverse. Il pourrait ainsi apporter des munitions supplémentaires en offensive contre les Flames de Calgary, alors que les deux équipes croiseront le fer ce soir au Pengrowth Saddledome (21 h 30, Rogers Sportsnet, Team 1200).

« Je vais certainement tenter de collaborer de cette façon », a déclaré Sutton à propos de son sens inné de se retrouver devant le filet. « J’étais un attaquant jusqu’à l’âge de 19 ans avant de me retrouver à la ligne bleue lors de ma deuxième année universitaire (à Michigan Tech). »

Sutton a dirigé sept tirs vers le filet des Oilers mardi, lors de la victoire de 4-1 à Edmonton. Il s’est aussi démarqué avec sa présence près du filet adverse. Voici un joueur qui a inscrit 16 buts en 38 parties à sa dernière campagne avec Michigan Tech, après avoir officiellement effectué la transition à la défensive.

« J’aime la liberté que procure l’aspect offensif, car je pratique un style défensif assez restreint », a déclaré Sutton après la séance d’entraînement des Sénateurs aujourd’hui. Donc, lorsque j’ai la chance de m’impliquer en attaque, je tente de me joindre à la mêlée ou jouer en retrait. Je persiste à dire qu’avec des joueurs si talentueux avec nous, ces derniers peuvent me repérer. Si l’on peut trouver un espace où l’on parvient à mettre le bâton par terre, on recevra la rondelle. C’est très utile d’aider ainsi.

« Avec le personnel que nous avons, nous pouvons conserver la rondelle en territoire adverse plus longtemps. Avec de bons jeux et de la créativité, notre équipe s’en portera beaucoup mieux. »

Même si l’entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, constate les avantages évidents d’avoir un gaillard de 6 pieds 6 pouces et 245 livres patrouiller la zone défensive, il croit aussi que l’équipe peut en bénéficier à l’autre bout de la patinoire.

« Je pense que nous avons un très bon amalgame, a-t-il dit. Toutefois, lorsque vous pouvez compter sur un colosse expérimenté, cela aide davantage en défensive, au niveau de la profondeur. »

J’aime la liberté que procure l’aspect offensif, car je pratique un style défensif assez restreint. Donc, lorsque j’ai la chance de m’impliquer en attaque, je tente de me joindre à la mêlée ou jouer en retrait. Je persiste à dire qu’avec des joueurs si talentueux avec nous, ces derniers peuvent me repérer. Si l’on peut trouver un espace où l’on parvient à mettre le bâton par terre, on recevra la rondelle. C’est très utile d’aider ainsi. Avec le personnel que nous avons, nous pouvons conserver la rondelle en territoire adverse plus longtemps. Avec de bons jeux et de la créativité, notre équipe s’en portera beaucoup mieux. - Andy Sutton
Par ailleurs, Sutton n’a pas tardé à s’intégrer avec les Sénateurs depuis son acquisition des Islanders de New York il y a neuf jours. Clouston aime la chimie qui se développement déjà avec son partenaire actuel à la ligne bleue, la recrue Erik Karlsson.

« Plus le calendrier avance, plus il s’améliore, a dit Clouston. Il a disputé ses meilleurs matchs avec nous lors des deux dernières rencontres. »

Sutton a ajouté : « Je crois que la seule chose qui explique que je ne me sentais pas à la hauteur à mon premier match (chez les Sénateurs) est le fait qu’il s’agissait de ma première partie depuis la pause (olympique). Je n’avais pas joué depuis environ trois semaines. J’ai réussi à m’intégrer depuis et les choses vont très bien depuis quelques matchs. »

En tant que groupe, les Sénateurs se sentent beaucoup mieux depuis la victoire de mardi à Edmonton, qui mettait un terme à une série de trois revers de suite depuis la reprise des activités. Ils sont toutefois conscients que le défi sera plus ardu ce soir contre les Flames. Ces derniers ont remporté leurs trois derniers matchs et semblent être sur une lancée.

« Ils luttent pour leur survie et nous luttons pour le premier rang de notre section, donc un duel intéressant en perspective, a déclaré le centre des Sénateurs Mike Fisher. Nous nous attendons à un match physique ce soir. Il n’est pas facile de jouer dans cet amphithéâtre, donc nous devrons être prêts. Nous devrons adopter la même attitude qu’à Edmonton, mais en haussant notre jeu d’un cran. »

Bloc-notes

L’attaquant Chris Kelly n’a pas participé à l’entraînement avec ses coéquipiers mais il devrait être de l’alignement ce soir... Brian Elliott effectuera ce soir un deuxième départ consécutif et son 44e de la saison devant le filet... L’Albertain Chris Phillips a fêté son 32e anniversaire de naissance cette semaine dans sa province natale, avec des membres de sa famille lundi soir. « C’était quelque chose de célébrer mon anniversaire avec toute ma famille à Edmonton », a dit Phillips, qui a droit à une petite section de gens qui l’encouragent au cours de ce périple. « C’est très cool. »


En voir plus