Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Stone, un espoir sérieux pour les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le rang de sélection de Mark Stone peine à laisser croire qu’il pourrait un jour devenir un joueur d'impact important pour les Sénateurs d'Ottawa.


Mais oubliez un instant ces chiffres du repêchage 2010 de la LNH qui seront toujours gravés à côté de son nom – sixième ronde, 178e rang au total. Examinez plutôt d’un peu plus près l'ensemble de statistiques qui pourraient bientôt étiqueter Stone comme étant une « trouvaille de fin de repêchage ».

À sa troisième saison avec les Wheat Kings de Brandon, l'athlète de 19 ans de Winnipeg a fait flèche de tout bois dans la Ligue de hockey de l’Ouest, en terminant à égalité au troisième rang chez les meilleurs marqueurs avec 106 points, dont 37 buts. De plus, il a connu une séquence de 18 matchs avec au moins un but marqué, du 26 janvier au 9 mars, au cours de laquelle il a inscrit 40 points – dont six points (deux buts, quatre passes) contre les Blades de Saskatoon, une des meilleures formations de la LHOuest en 2010-2011.

Certes, il s’agit d’un bond prodigieux de la part de Stone, alors qu’il avait produit 28 points en 39 matchs au cours d'une année de repêchage marquée par les blessures, qui a sans doute eu un effet sur son rang de sélection. Eh oui, voilà une question – d’où cela vient-il? – qu’il a dû répondre à plusieurs reprises dans les derniers mois.

Stone a souri quand il a entendu la question une fois de plus lors de la première journée du camp de perfectionnement des Sénateurs à la Place Banque Scotia. Et il répondra que le chemin de sa saison exceptionnelle a commencé exactement au même endroit il y a un an.

« Avant de venir à Ottawa, j’ai été repêché et je ne m'y attendais pas », a-t-il dit lors d'une pause pendant les tests physiques et médicaux qui ont donné le coup d'envoi du camp. « J'ai eu une confiance renouvelée, une année en santé et j’ai appris beaucoup de choses ici à Ottawa. Cela (le camp de perfectionnement) fut une sonnette d'alarme. On voit des joueurs en provenance de différentes ligues et ils sont tous grands et forts. On veut rivaliser avec eux. »

Puis vint un passage au camp d'entraînement des Sénateurs à l'automne qui, pour Stone, a eu pour effet de le motiver davantage à faire ce qu’il faut pour devenir un joueur de la LNH.

« Le fait de venir ici à l'automne fut crucial, a-t-il dit. En voyant tous ces joueurs en compétition pour les postes chez les professionnels... c'est quelque chose dont je voudrai faire partie et je suis reparti avec cet objectif en tête et j’ai eu une année couronnée de succès. »

Les Wheat Kings, de leur côté, venaient de connaître une saison dans laquelle ils avaient atteint la finale de la Coupe Memorial en tant qu’équipe hôte. Il s’agissait d’un groupe plus jeune la saison dernière à Brandon et Stone s'est rapidement imposé comme une force offensive avec Scott Glennie. Ce dernier fut sélectionné au huitième rang au total au repêchage de 2010 par les Stars de Dallas et qui a connu une saison de 91 points.

« Il s’est pris en main tout simplement », a déclaré Pierre Dorion, directeur du personnel des joueurs des Sénateurs, lorsqu'il fut questionné au sujet de la croissance rapide de la production de Stone. « Lui (Stone) et Scott Glennie étaient des joueurs importants pour l'équipe de Brandon. Je ne pense pas qu'ils s’attendaient à avoir de grands succès après avoir participé au tournoi de la Coupe Memorial l'année précédente, mais il a juste dit : « Je vais prendre les choses en main et je vais être le leader offensif de cette équipe. »

« Chaque fois que je suis allé le voir jouer, il a pris les choses en main offensivement avec la rondelle et chaque fois qu'il entrait dans la zone offensive, de bonnes choses se sont produites. Nous sommes donc très heureux de ses progrès. Avec Mark, la grande question sera toujours son coup de patin, mais je pense qu'il a pris les mesures nécessaires pour devenir un bon joueur et un meilleur patineur. »

Stone a ajouté : « Nous avons perdu plusieurs de nos leaders (à Brandon) de l'année précédente. On apprend de ces gens et l'expérience vécue à la Coupe Memorial est incroyable. En retournant là-bas, quelques-uns d’entre nous devaient assumer un rôle de leadership et j'étais l'un d'eux. »

À 6’2’’ et 182 livres, Stone est également devenu plus apte à faire des choses qui viennent naturellement.

« J'aime aller au filet, a-t-il dit. Vous allez marquer des buts si vous restez devant le filet près de la peinture bleue. Lorsqu’on regarde les matchs de la LNH, il y a toujours quelqu'un qui est placé devant, en attendant de pouvoir décocher un bon tir. C'est quelque chose que j'ai appris au fil des ans et j'ai essayé d'utiliser mon imposant gabarit à mon avantage. »

Stone a aussi ouvert les yeux de Hockey Canada, qui l’a choisi au sein de la liste des 46 joueurs invités à Edmonton au début d'août pour son camp estival d'orientation en vue du Championnat mondial junior de hockey 2012. La simple mention de cette invitation lui procure un grand sourire sur son visage.

« Je n'ai jamais fait partie d’une équipe de Hockey Canada, donc ce sera une grande étape et je vais apprendre beaucoup de choses alors que je vais rivaliser avec 45 des meilleurs joueurs au Canada, a déclaré Stone. Je suis ravi d'y aller et je suis impatient de prendre part à cela. C’est grandiose lorsque cet événement se déroule au Canada. Nous avons d’excellents partisans, c'est un événement important au Canada.

« Tout le monde regarde ce tournoi dans le temps des Fêtes. Le fait de participer à cet événement sera tellement spécial pour moi et ma famille, mais j'ai un long chemin à parcourir et j'ai encore bien des choses à me prouver d’ici là. »

Il va franchir une autre étape vers cet objectif lors du camp de perfectionnement des Sénateurs cette semaine.

« Je suis imposant, mais je dois travailler sur ma vitesse. C’est ce qu’ils (les Sénateurs) m'ont dit dès le départ, a déclaré Stone. « Il s’agit d’un aspect que je peux corriger et ils me donneront tous les outils dont j'ai besoin pour y remédier et je suis reconnaissant pour cela. »


En voir plus