Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Stone s'illustre au camp de Hockey Canada

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Il s’agit d’un des plus grands duels annuels de hockey au pays.


Et Mark Stone souhaite y participer, il a certainement un argument de taille.

L’espoir des Sénateurs d’Ottawa en a donné plein la vue aux gens de Hockey Canada avec une performance exceptionnelle en tombée de rideau du camp estival de développement de l’équipe nationale junior du Canada, en Alberta.

Dimanche soir à Fort McMurray, Stone a récolté deux buts et ajouté trois mentions d’aide pour mener les Rouges à une victoire de 8 -2 sur les Blancs dans le dernier match intraéquipe. Il a aussi inscrit la moitié des buts des siens dans un revers de 5-4 la veille à Edmonton. Au total, le choix de sixième ronde des Sénateurs (178e au total) au repêchage de 2010 a récolté huit points dans les deux rencontres.

« Tu veux venir ici et faire bonne figure », a dit Stone à la Presse canadienne après le match de dimanche à Fort McMurray, qui mettait un terme à un camp estival d’une durée de six jours.

Stone a rapidement développé une chimie au sein du trio qu’il évoluait en compagnie de Jonathan Huberdeau, des Sea Dogs de Saint John, et Ryan Johansen, des Winter Hawks de Portland. Ces deux derniers furent parmi les premières sélections au repêchage de la LNH, alors que Huberdeau a été choisi au troisième rang au total par les Panthers de la Floride cette année, et Johansen au quatrième (par les Blue Jackets de Columbus) en 2010.

« Ces deux gars sont d’excellents joueurs, parmi les cinq premiers choix au repêchage de la Ligue nationale de hockey », a dit Stone. « Je n’avais qu’à me présenter ici, et ne rien changer de ce que j’ai fait cette saison. Nous avons développé une bonne chimie. »

L’entraîneur-chef d’Équipe Canada, Don Hay, fait partie des personnes qui ont été impressionnées par le trio.

« Ils formaient un trio très efficace », a-t-il déclaré aux journalistes après le match de dimanche. « Ce serait bien de les revoir tous les trois dans la période des Fêtes. Ils sont gros, ils sont forts et ils sont habiles. Ils donnent beaucoup de fil à retordre à l'autre équipe quand ils possèdent la rondelle en zone offensive. »

Ces deux gars sont d’excellents joueurs, parmi les cinq premiers choix au repêchage de la Ligue nationale de hockey. Je n’avais qu’à me présenter ici, et ne rien changer de ce que j’ai fait cette saison. Nous avons développé une bonne chimie. - Mark Stone
Hockey Canada a invité 47 joueurs au camp estival, qui constitue une étape dans la construction de l'équipe qui participera au Championnat mondial de hockey junior 2012, qui débutera le 26 décembre à Edmonton et Calgary. Environ 35 joueurs seront attendus à Calgary en décembre pour le dernier camp de sélection avant le tournoi.

Matt Puempel, un choix de première ronde (24e au total) des Sénateurs au repêchage de 2011, a également participé au camp d'été et a enfilé l’uniforme de l’équipe des Blancs.

« Nous croyons avoir plusieurs joueurs qui vont revenir pendant la période des Fêtes et qui vont nous permettre d’abord d’être une équipe compétitive puis d’avoir l’occasion de remporter une médaille d’or », a dit Hay.
 
Le Canada a remporté la médaille d'argent lors des deux derniers championnats du monde juniors, s’inclinant devant les États-Unis en 2010 et contre la Russie il y a un an dans le match de championnat.

En attendant, les préparatifs de Team USA pour l'événement de 2012 se poursuivront cette semaine à Lake Placid, dans l’état de New York, avec un mini-tournoi contre les équipes de la Suède et de Finlande. Parmi les espoirs américains, notons deux choix des Sénateurs au repêchage de 2011, Matt Noesen (premier tour, 21e au total), des Whalers de Plymouth, et Shane Prince (deuxième tour, 61e au total), des 67’s d'Ottawa.

L'équipe de Suède comprendra le centre Mika Zibanejad, le tout premier choix des Sénateurs (sixième rang) au repêchage de 2011, et le défenseur Fredrik Claesson (cinquième ronde, 126e au total).


En voir plus